Photo Flash 90

Non, ce n’est pas un slogan publicitaire ni un proverbe moderne. Il s’agit d’une phrase prononcée par l’ancien président de l’Etat Shimon Pérès lors d’une visite à but politique au rav Ovadia Yossef zatsal.

Une vidéo inédite a été diffusée mercredi pour la première fois sur les chaînes de télévision israéliennes.

La scène se déroule en 2011, sous l’Administration Obama qui tentait de forcer la main au gouvernement Netanyahou pour signer un “accord de paix” avec Mahmoud Abbas.

Shimon Pérès s’était alors rendu auprès du rav Ovadia Yossef zatsal, mentor du parti Shass pour tenter de le convaincre de soutenir un accord.

On ne peut qu’être consterné par les arguments apportés par l’ancien président de l’Etat à son interlocuteur.

La thèse qu’il avançait était la suivante: le “Printemps arabe” va balayer la région et placer des régimes extrémistes au pouvoir qui utiliseront la question ‘palestinienne’ pour s’attaquer à Israël. Israël sera donc bientôt totalement isolé dans “l’océan” arabo-musulman. Il faut donc, expliquait un Shimon Pérès convaincu, nous extraire au plus vite de cette équation en faisant au plus vite la paix avec les ‘Palestiniens’.

Et comment faire? Shimon Pérès expliquait alors au rav Ovadia zatsal que Mahmoud Abbas était prêt à faire la paix et que les divergences avec Israël n’étaient pas importantes.

Et quid du problème de la sécurité? Shimon Pérès avait alors une réponse “imparable”: “Je connais les Arabes. Chez eux, l’élément central est l’honneur. Donnez leur de l’honneur, ils vous donneront de la sécurité” (!!!). Comment n’y avons nous pas pensé plus tôt!!

Huit ans ont passé depuis cette rencontre et l’on est stupéfait par la naïveté et ces nouvelles illusions exprimées par cet homme pourtant intelligent, qui fut adulé à l’étranger et considéré comme un “prophète de la paix”.

Dans cette même interview, Shimon Pérès se disait également certain que Bachar El-Assad finirait par tomber…(commele disait d’ailleurs Ehoud Barak, un autre grand prophète…)

Lors de cette rencontre, l’ancien président n’avait pas omis non plus d’égratigner le Premier ministre Netanyahou.

Lorsque le rav Obadia Yossef notait que le président Obama s’était montré irrespectueux envers Binyamin Netanyahou, Shimon Pérès avait répondu: “Celui qui montre du respect reçoit du respect en retour”…

Des Accords d’Oslo avec la promesse d’un “nouveau Moyen-Orient” jusqu’à ces nouvelles révélations qui laissent pantois, on ne peut que se poser la question de la clairvoyance de certains grands hommes politiques qui ont présidé aux destinées de l’Etat d’Israël et qui, nourris de leurs illusions, ont embarqué le pays dans des (més)aventures qui ont coûté très cher et que nous payons encore à l’heure où ces lignes sont écrites.

Vidéo:

Shraga Blum

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.