Donald Trump répond à une élue démocrate qui promet de “destituer ce fils de p.”

5
624

ÉTATS-UNIS – Les nouveaux élus du Congrès promettent de donner du fil à retordre à Donald Trump.

À l’issue d’une discussion du président américain avec des Démocrates venus à la Maison Blanche, le président américain a commenté les rumeurs d’impeachment et les déclarations d’une nouvelle élue, Rashida Tlaib.

Cette dernière, nouvelle représentante démocrate dans le Michigan, avait insulté Donald Trump jeudi 3 janvier lors d’un événement, affirmant, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus: “Nous allons investir le Congrès et destituer ce fils de p.!”

Des propos diffusés sur Internet et que l’élue à la Chambre des représentants avait ensuite assumés sur Twitter.

 

La séquence a été largement relayée sur les réseaux sociaux. Rashida Tlaib, une ancienne avocate de 42 ans, avait fait de la destitution du 45e président des États-Unis l’un de ses arguments de campagne dans le Michigan.

Cette fille d’immigrés palestiniens, arrêtée il y a deux ans pour avoir perturbé un discours de Donald Trump, avait qualifié ce dernier de “menace directe et grave pour (le) pays” dans une tribune publiée jeudi 3 janvier par le journal local Detroit Free Press.

“Nous avons déjà des preuves accablantes que le président a commis des infractions justifiant sa destitution”, y écrit-elle.

Chaque jour apporte son lot de dommages aux nombreuses personnes touchées par les actes de ce président sans foi ni loi. Il est temps de lancer maintenant une procédure de destitution”.

Un nombre record de femmes et d’élus issus de minorités, majoritairement dans le camp démocrate, compose le 116e Congrès américain, qui s’est réuni jeudi 3 janvier pour la première fois.

L’hypothèse d’une procédure de destitution de Donald Trump reste une éventualité très lointaine en l’état actuel des choses.

“C’est impossible de destituer quelqu’un qui fait bien son travail.”

Donald Trump a dénoncé vendredi 4 janvier les déclarations “honteuses” de Rashida Tlaib, fille d’immigrés palestiniens, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. “Je pense qu’elle s’est déshonorée et qu’elle a déshonoré sa famille, a déclaré le milliardaire. User d’un tel langage devant son fils et devant qui que ce soit… Je trouve ça très irrespectueux envers les États-Unis.”

Nancy Pelosi, la nouvelle présidente de la Chambre des représentants, a quant à elle commenté dans une interview à MSNBC vendredi 4 janvier: “Cela me fait régir car j’appartiens à une autre génération, mais mon travail n’est pas de faire de la censure.”

Balayant les rumeurs d’impeachment, Donald Trump a affirmé une nouvelle fois: “C’est impossible de destituer quelqu’un qui fait bien son travail.”

Il a une nouvelle fois défendu bec et ongles son projet de mur à la “dangereuse” frontière sud des États-Unis, avertissant qu’il était prêt à ce que la paralysie partielle de l’administration fédérale dure plusieurs mois, voire plus d’un an.

HuffPost

5 COMMENTS

  1. Mais on peut insulter comme ça , le président de son pays ?
    c’est ça la démocratie ?
    pauvre déchéance de cet occident sans foi et sans morale qui dégringole a vitesse grand V !!

    Des jours approchent .. ce processus est déjà marqué au fer chaud dans les écrits de nos prophètes ..

  2. Que personne ne s’en fasse, elle va finir broyée avec ses excréments, c’est ça laisser venir des ordures dans son pays !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.