“Visitant un vieil ami, un grand artiste. #Dieudonne #all4Palestine”. C’est par ce Tweet que l’ancien président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a rapporté, le 25 février, sa rencontre avec Dieudonné, à Téhéran.

l'ancien président, Mahmoud Ahmadinejad, discute avec Dieudonné. Photo : compte Twitter de Mahmoud Ahmadinejad.

La rencontre, survenue vers le 19 février, a été très peu évoquée sur les sites iraniens. “Le voyage sans bruit de Dieudonné à Téhéran et sa rencontre avec Ahmadinejad”, a ainsi titré le site en persan Fararu.

L’humoriste controversé et l’ancien chef de l’Etat, s’étant déjà rencontrés en 2009 à Téhéran, partagent notamment un “antisionisme” acharné. D’ailleurs, lors de cette récente rencontre, Dieudonné a remis à Mahmoud Ahmadinejad (2005-2013) une statuette, plus précisément “une Quenelle d’or”, peut-on lire sur le site Fararu.

“Ce prix ressemble à un Oscar. Pour l’obtenir, explique le site, il faut être “anti-système”, et “antisioniste”.” Aucun autre détail n’a été donné quant au contenu de leurs échanges, ni quant au but du voyage du Français.

En 2009, Dieudonné s’était rendu dans la capitale iranienne à l’occasion d’un festival de courts-métrages dont il était membre du jury. Il avait alors réussi à obtenir des fonds iraniens pour un film qu’il devrait coproduire sur l’esclavage. Un film qui n’a jamais vu le jour.

190798_751

Mahmoud Ahmadinejad et Dieudonné, à Téhéran, mi-février. Photo : compte Twitter de Mahmoud Ahmadinejad.

Dieudonné est poursuivi pour « apologie du terrorisme » pour ses propos sur sa page Facebook après les attaques contre l’hebdomadaire satirique français “Charlie Hebdo” et l’Hyper Cacher de la porte de  Vincennes début janvier : « Je me sens Charlie Coulibaly», avait-il écrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.