Tragédie ! Deux officiers de la brigade commando de Tsahal ont été identifiés à tort comme des terroristes et ont été abattus par un combattant sur une base d’entraînement de la vallée du Jourdain. Za”l.
Le Major Ofek Aharaon, 26 ans et le Major Itamar Elharrar, 28 ans, sont les deux officiers de l’unité Egoz de Tsahal abbatus par erreur cette nuit dans une base d’entraînement de la Vallée du Jourdain par les tirs amis d’un soldat qui les a pris pour des terroristes. Que la terre leur soit légère. (Photo Dani Lahmi)
L’un des incidents de tir bilatéraux les plus difficiles de l’armée israélienne : deux des principaux officiers commandos de la brigade commando ont été tués alors qu’ils patrouillaient près du champ de tir de la base de Nabi Musa. L’enquête préliminaire a révélé qu’ils avaient identifié un personnage suspect, tiré en l’air et qu’un combattant de l’unité qui les soupçonnait d’être des terroristes, a ouvert le feu sur eux. Ils ont été tués sur le coup.
Jforum avec Nathalie Sosna-Ofir,  Yosi Yehoshua et i24news
MENAHEM KAHANA (AFP)Illustration -Des soldats israéliens patrouillent à la barrière de Baqoura dans la vallée du Jourdain, le 22 octobre 2018

Peut être une image de ‎texte qui dit ’‎יהי זכרם ברוך‎’‎

 

3 Commentaires

  1. Il n’y a pas d’erreur quand ils envoient régulièrement une fusée sur orbite. Mais là ils nous parlent « d’erreur »???? Cela n’est pas crédible. Les pauvres garçons !!! Que D’ nous envoie le Mashiah Ben David qui nous dira, grâce à son Rou’ah HaKodech ce qui s’est passé. Amen. Qu’ils reposent en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.