Daesh : le dinar or déclare la guerre au dollar des Juifs ©

0
397
Daesh déclare la guerre au dollar américain grâce au “dinar d’or”.

Islamic Caliphate currency in gold dinars.

La monnaie de Daesh en dinar d’or

Daesh ou Etat Islamique a lancé, dimanche 30 août une nouvelle campagne visant à déstabiliser le Dollar américain, par une vidéo d’une durée de 54 minutes, produite selon les normes en usage dans la profession, sur l’Avenue Madison de New York, en vue de sa distribution générale. C’est le premier exemple connu d’organisation terroriste déclarant la guerre financière à l’Amérique.

Des tableaux et diagrammes, des statistiques sont dévoilées afin de démontrer que le puissant dollar n’est rien d’autre qu’un bout de papier dont la valeur déclinera année après année lorsque le projet financier de Daesh se réalisera.

“Les Juifs” sont inévitablement présents comme les  instigateurs tapis derrière le faux statut du dollar en tant que monnaie la plus forte au monde.

 

La vidéo de Daesh appelle les marchés mondiaux à arrêter d’utiliser le dollar et à renverser le système financier selon le modèle des Califats musulmans moyen-âgeux. Il offre les monnaies de substitution suivantes :

1. Une pièce d’un dinar pesant 4.25 grammes d’or à 21 carats, vaur 139 $ selon le prix actuel de l’or.

2. Un “dirham” d’argent, actuellement en usage dans certains pays musulmans comme le Maroc, les Emirats arabes Unis et certaines parties de la Libye, où Daesh s’arrache les champs pétroliers et les raffineries.

3.  Deux pièces de cuivre connues dsous le nom de “fulus” qui est une monnaie courante pour de petites transactions et un usage plus quotidien.

4. Les djihadistes acceptent aussi des bibelots d’or à la place des pièces de monnaie.

La vidéo expose certains détails du processus de production sur un site à Mossoul, les quartiers-généraux de Daesh. Alors que le plan islamiste de guerre contre le dollar peut rappeler une ère à jamais révolue de l’histoire, cela vaut la peine de noter qu’il y a tout juste deux ans, l’Iran a été payé en or et en ornements d’or par l’Inde pour des achats de pétrole, afin de contourner l’embargo pétrolier occidental.

La plupart des cercles financiers ont accueilli la tentative de Daesh d’assurer sa domination mondiale en dinar d’or comme une pirouette. Ils maintiennent que Daesh lui-même utilise les dollars américains pour acheter des armes au marché noir et payer ses djihadistes.

Tout de même, les expert du contreterrorisme de Debkafile dévoilent que les djihadistes sont tout-à-fait sérieux, quant à leur projet de lancer une guerre terroriste contre l’économie occidentale et le système financier, avec en ligne de mire quatre objectifs :

a) Daesh n’est pas une organisation terroriste ordinaire, c’est un mouvement sérieusement déterminé à forger un califat islamique et un nouvel ordre mondial gouverné par ses valeurs fondamentalistes.

b) Son expansion territoriale et ses conquêtes de terres s’accompagnent de piraterie des ressources naturelles dans ses tentatives pour gagner en influence et contrôler les leviers de l’économie mondiale.

Les menées cohérences de Daesh pour acquérir des terrains riches en pétrole, uranium, or et argent ainsi que d’autres ressources naturelles montrent clairement leurs avancées en termes de domination dans des endroits comme la Libye, l’Irak, la SDyrie et la Péninsule du Sinaï. En Afghanistan les Islamistes ont dé”puis quelques temps conquis et chassé les Taliban de zones riches en pétrole et en métal précieux.

c) L’Etat Islamique prend la main forte sur les marchés des armes et du pétrole au Moyen-Orient, en Afrique et dans certaines parties de l’Europe. Il gagne aussi un levier qui contraint les traders à accepter le paiement en dinars or.

Et il n’y a aucune raison pour qu’ils refusent ce deal. Certains d’entre eux échangent déjà en bitcoins, une monnaie virtuelle qui n’a aucun appui national, économique ou bancaire.

d)   Comme Al Qaïda à son apogée, dans les années 1990, Daesh dispose de nombreux sympathisants secrets parmi les riches et puissants des Emirats du Golfe. Si une centaine d’entre eux parvenaient à persuader d’autres que la cause djihadiste exige d’eux qu’ils commencent à commercer en dinar or dans le cadre de leurs affaires commerciales internationales, dont la halawa (terme pour parler des affaires faites par le bouche à oreille), l’or islamiste pourrait bientôt infiltrer le système financier mondial.

La première réponse provient du mouvement radical Hizb ut-Tahrir de Grande-Bretagne, lundi 31 août. Il conseille d’exaùminer les bénéfices qu’il y a à revenir à l’ancien critère de l’or pour résoudre la crise de la dette souveraine menaçant l’Eurozone, plutôt que « d’imprimer de la monnaie contrefaite sur les claviers ».

Cette vidéo de Daesh n’a pas simplement été diffusée par la soif d’une propagande provocatrice pour contrarier les préférences de Wall Street et des financiers occidentaux. Les djihadistes pensent vraiment que le terrorisme financier peut être une arme aux effets dévastateurs afin de déstabiliser l’économie globale dominée par les Etats-Unis, au moins aussi destructrice qu’une horde fanatique de kamikazes-suicide.

DEBKAfile  Reportage Spécial 31 août 2015, 2:00 PM (IDT)

Adaptation : Marc Brzustowski

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.