Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) attaquera devant les juridictions locales tous les arrêtés municipaux interdisant le port du burkini à la plage, tout comme la Ligue des droits de l’homme (LDH), a appris l’AFP mercredi auprès des deux organisations.

“Nous irons devant les juridictions locales dans toutes les villes où des arrêtés ont été pris”, a déclaré le porte-parole du CCIF Marwan Muhammad, pour qui la “bataille juridique” se déroulera sur “le long terme”.

La LDH entend elle aussi attaquer ces textes, jusqu’à ce que le Conseil d’État, plus haute juridiction administrative de France, prenne une décision, a indiqué l’avocat Patrice Spinosi.

Me Spinosi représentera la LDH vendredi lors d’une audience publique au tribunal administratif de Nice, portant sur un arrêté pris par la commune de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritime).

AFP

2 Commentaires

  1. Entretenir l’insécurité dans les villes, châtier les traîtres réfugiés, ne rien avouer quoi qu’il arrive, ne pas mépriser la mort… et aussi “combattre l’appareil de répression” Tels sont les objectifs des islamistes radicaux et en voilà un exemple : “Nous irons devant les juridictions locales dans toutes les villes où des arrêtés ont été pris », a déclaré le porte-parole du CCIF Marwan Muhammad, pour qui la « bataille juridique » se déroulera sur « le long terme”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.