Les nombreux et divers défenseurs du burkini se félicitent. La plage est à tout le monde. Se baigner en tenue islamique est une liberté fondamentale, c’est le Conseil d’Etat qui le dit. Les mauvaises langues répliqueront que, justement, ce n’est guère encourageant quand on se rappelle que la déraison des « Sages », qui affirmaient en 1992 qu’il était urgent de ne rien faire s’agissant du voile islamique à l’école, nous a fait perdre dix ans dans la lutte contre l’islam radical et sécessionniste dont tout le monde, à l’exception de quelques gauchistes maintenus et des journalistes de France Inter, pense désormais qu’il menace le pacte républicain – en dehors du fait qu’il offre au terrorisme djihadiste un terreau de sympathisants.

Rien de surprenant, donc : pour le Conseil d’Etat, chacun fait ce qui lui plaît et les vaches de tous seront bien gardées. La haute juridiction administrative défend une conception de la liberté individuelle et de ses possibles restrictions partagée, non seulement par des tas de grands esprits et 95 % des journalistes à l’intérieur de nos frontières, mais aussi, nous l’a-t-on assez seriné comme s’il s’agissait d’un argument définitif, à l’extérieur, notamment aux Etats-Unis où toute la presse braille au sujet de la folie liberticide française. Après tout, cette vision libérale au sens le plus profond de ce terme, a aussi ses lettres de noblesse – rappelées par Alain Finkielkraut qui examine les deux conceptions dans l’Identité malheureuse. Du reste, l’argument du Conseil d’Etat ne saurait être évacué d’un trait de plume : s’il peut s’avérer nécessaire de restreindre une liberté fondamentale, cela ne doit pas être à la légère. Rappelons cependant que des gens qui s’étranglent de rage parce que l’on envisage de règlementer une tenue vestimentaire trouvent parfaitement légitime qu’on légifère sur nos comportements sexuels. Allez comprendre.

Pas touche, même avec les yeux !

On peut évidemment retourner l’argument et se demander s’il est cohérent de défendre l’interdiction du burkini quand on a milité contre celle de la prostitution. Désolée, ma sexualité ne concerne que moi et les autres adultes consentants avec lesquels je m’y adonne, alors que ma tenue vestimentaire est un message adressé à mes semblables. Or, quoi que prétendent les perroquets du progressisme, celui qu’adresse le burkini est un message de défiance à l’égard de la France et de ses mœurs. Se rendre en burkini sur la plage, c’est une drôle de façon de vivre-ensemble, qui commence par dire : pas touche, même avec les yeux !

Pour autant, l’interdiction ne devrait être qu’un recours ultime destiné à montrer que nous ne cédons pas quand on nous teste. Or, l’apparition récente de cette nouvelle lubie vestimentaire suggère qu’il ne s’agit pas tant d’une nécessité dictée par la foi que d’un bras d’honneur métaphorique à notre mode de vie et à la mixité des sexes qui en constitue le cœur nucléaire. Curieuse façon de contribuer à l’unité nationale que d’afficher un signe d’hostilité à la culture nationale.

Au FN et chez LR, on réclame désormais une loi — à laquelle Manuel Valls aura du mal à s’opposer. Le risque qu’un tel débat législatif tourne à la foire d’empoigne pour favoriser, in fine, le lamento victimaire des prétendues autorités musulmanes, n’est certes pas négligeable. Mais après tout, on ne va pas bouder la possibilité d’un débat.

Cependant, plus que la peur de la loi, c’est la volonté de contribuer pleinement au pacte républicain qui devrait pousser les musulmans de France à entendre l’humeur du pays. On aimerait, oui, que les musulmanes renoncent spontanément à un habit qui effraie leurs concitoyens et leur rappelle ceux qui leur ont déclaré la guerre. Par souci de la susceptibilité majoritaire, autrement dit au nom d’une certaine courtoisie républicaine. Faute de quoi, ils gagneront peut-être la bataille du droit, ils perdront la plus importante : celle des cœurs et des esprits. Que diable, la France vaut bien un maillot de bain !

Elisabeth Levy – Causeur

11 Commentaires

  1. Elie, merci pour votre réponse.
    J’aurais dû préciser que je n’avais rien vu, en matière d’islamisation de mon pays, puisque, jusqu’à mes 19 ans, je vivais en Bretagne, où il n’y avait que … des Bretons!

  2. A Blum, réponse,

    Vous n’avez rien vu ?
    Vous n’êtes pas le seul ! Personne n’a rien vu !
    Chacun se croyait sur la bonne et vieille terre de France, puis, sans avoir rien vu, se retrouve un beau matin entouré d’islamistes et se demande comment ils sont venus, pourquoi ils sont venus ?
    La réponse est qu’en faisant entrer les islamistes, nous avons importé la natalité des pays d’Islam, outre que les islamistes fuient leurs terres surpeuplées où ils ne peuvent plus vivre.

    La terre de France leur semble un paradis et par conséquent c’est la fuite éperdue en Europe et surtout en France. Un ministre algérien à qui un journaliste posait la question sur le nombre d’Algériens vivant en France a affirmé que plus de 20 millions d’Algériens vivaient en France.
    Devant la stupéfaction du journaliste le ministre répond, « j’ai parlé d’un minimum et cela ne concerne que l’Algérie, pas le Maroc ni la Tunisie.
    Par conséquent, les Arabes d’Afrique du nord sont au moins 30 millions auxquels il faut ajouter ceux venant des autres pays d’islam, les islamistes d’Afrique, les Turcs très nombreux, les Afgans, les Pakistanais, les indonésiens…
    Comment sont-ils venus ?
    Par avion, comme tous les touristes du monde, et lorsqu’ils ont habité plus de 2 ans, ils obtiennent la nationalité française sans problème.
    Il y a longtemps qu’il ne s’agit plus d’une immigration, les « migrants » sont un détail, l’invasion ne vient pas de Syrie, si les migrants sont visibles sous le métro aérien, l’invasion se fait le plus naturellement du monde pas les achats d’appartements et d’immeubles, celui qui peut acheter sa maison devient français.
    L’autre voie est l’attribution de logements sociaux par les filières arabes.
    Enfin le miracle des naissances des nouveaux français, les chambres d’accouchement ne donnent naissance qu’à des arabes et des blacks tous français de France.
    Il existe aussi des Français de souche… c’est désormais un détail, entrez dans une école publique, dès l’age de 10 ans vous ne trouverez que des palestiniens…

    Les 6 à 7 millions d’Arabes en France ont la vie dure pour endormir le français ancien, nous…
    Quand les Arabes le décideront, ils enverront une majorité islamistes à l’Assemblée Nationale.
    C’est pourquoi je répète à l’encontre des bobards qu’on entend que HOLLAND sera notre prochain président.
    Au dernier instant, tous les minarets de France appelleront à voter Mohamed HOLLAND.

  3. @ Elie de Saint Cloud: bonsoir; pourriez-vous situer, pour les lecteurs de jforum, à qqs années près, QUAND vous avez remarqué que les banlieues se vidaient de ses Français, juifs, bien sûr, mais français en général? Parce que , personnellement, j’ai remarqué, là où je travaillais, en banlieue, justement, de vrais changements de population ( que , à ce moment-là, je ne pouvais expliquer: au milieu des années 70: Aubervilliers, La Courneuve, plein d’autres petites communes étaient peuplées d’Arabes. Cela me surprit d’autant , que je n’en avais jamais vu de ma vie, sinon à la fac de Vincennes. Cela a continué, de manière accélérée, dans les années 80, bien évidemment. Mais, curieusement, personne n en parlait. Pas plus que des violences qui devenaient la routine, et qu’essuyaient, en tout premier: professeurs, pompiers, policiers; puis médecins.
    La presse, jamais n’aborda le sujet, jusqu’aux attentats du 11 septembre, qui suivaient l’intifada 2000, et qui avaient déclenché des remous que l’on ne pouvait plus cacher.
    Là, il y eut pléthore de livres, d’articles.
    Il était trop tard!

  4. Il s’agit en fait d’occuper l’espace vital,
    l’islam occupe déjà les banlieues et chassent les français qui s’en vont d’eux mêmes lorsqu’ils sont isolés,
    l’Islam occupe la rue,
    occupe les hopitaux,
    les services sociaux,
    s’empare des logements sociaux,
    les mosquées sont créées partout et parfois plusieurs au même endroit,

    le voile, la burka, la barbe façon imam sont les instruments de l’occupation,
    les plages ont été miraculeusement oubliées,
    c’est réparé, le Conseil d’Etat est intervenu, le burkini investira nos plages,
    or ce costume prétendu de bain apportera la maladie pour tous,
    détruira la faune et la flore…
    fera disparaître les touristes,

    Mais d’un autre côté, quand le Conseil d’Etat s’islamise de lui-même,
    alors, après la ville des rois de France (Saint Denis), sera ville de l’islam de France,
    Dalil Boubaker sera recteur à Notre Dame, la plus belle mosquée du monde,
    alors les français se convertiront. en masse..
    le Nouvelle Kaaba sera rue St Jacques, à la place de la Tour,
    tous les islamistes de la planète viendront à Paris un mois par an,

    …et que, après avoir soulevé l’épée du prophète,
    Hollande François sera Prêtre Unique du Kalifat Mondial,
    seul devant Mohamed le prophète,
    les rois Saoudiens seront verts de rage,

  5. Article sans intérêt, publié à la rentrée, alors que, tout l’été, la France eût eu besoin de ses forces anti-islam; le djihad a continué à s’installer, en France, pendant que ce qui passe pour des intellectuels, était en vacances. En plein état de guerre!
    L’islam n’a , décidément, aucun mérite à prendre ses aises, en France.
    La gauche comme, du reste, ce qui se voudrait « l’opposition », ne renoncerait, pour rien au monde, à ses congés.
    Je retourne à ma lecture:  » L’étrange défaite », de Marc BLOCH.
    A moi, Péguy! A moi, Marc Bloch! Pauvres morts pour rien.

  6. Si ces bonnes femmes arabes étaient vraiment religieuses ou agissaient par pudeur en portant un Burkini , je pourrais à la rigueur l’admettre mais en fait il ne s’agit ici ni de pudeur , ni de morale religieuse .Il s’agit de s’imposer en provoquant .La France , qu’on le veuille ou non , est bien partie pour devenir un pays musulman de plus .
    Déjà le port du foulard a provoqué des remous et continue de le faire .Les femmes masquées continuent de se masquer , il n’y a qu’à aller dans certains marchés du 93, du 95 pour s’en rendre compte .Et aucun flic ne vient les verbaliser .Ils font semblant de ne pas les voir , pour ne pas provoquer des émeutes dans ces marchés où 80 des clients sont soit des arabes du Maghreb soit des africains musulmans .
    J’en ai vues , personnellement , habillées comme des corbeaux avec un masque anti-microbien , c’est la nouvelle mode, pour sortir masquées sans être en infraction .Les masques médicaux ne sont pas interdits , alors elles s’engouffrent dans cette faille .Au nom de la laïcité , la FRANCE a TOUT permis , alors maintenant il est trop tard .

  7. Tout d abord le burkini est un non sens car quand va a la plage la plupart des gens sont denudés voir tres dénudés donc pas compatible avec les morales des regilions et surtout de l islam
    donc soit tu vas a la plage et tassumes tu te mets en maillot ou tu restes chez toi !!! Ou ils y vont a des heures ou la plage est vide …
    Parce que ca demarre avec le burkini et ca va devenir que les gens en maillot qui seront minoritaires et exclu des plages …
    Perso je suis relig et je ne met pas les pieds a la plage et ne cherche pas a imposer mes idees au monde …

    • BRAVO BRAVO !!!!!!
      bien parlée , vous dites que vous êtes religieuse et n’allez pas a la plage pour imposer votre point de vue Bravo
      pour cela il y a des piscines pour les femmes
      ces femmes n’ont pas hontes de voir des hommes nus et femmes aussi en maillot ou es votre interdit ?
      alors ne venaient pas dans les plages publics et arrêter de faire votre loi chez nous lorsque on va a la plage dans votre pays vous nous imposés des tenues strictes et respectueuses et ont s’inclines ALORS FAITES DE MEME EN FRANCE

  8. A Elisabeth Levy :
    il ne s’agit pas tant, dans cette affaire, de vêtements et de baignade, que d’une hostilité récurrente et insatiable qui prend toutes les formes possibles pour s’exprimer. Une doctrine qui prétend dominer le monde par la violence, sans en avoir les moyens, s’accroche à toutes les branches pour essayer d’exister. Que nous interdisions ou non les accoutrements agressifs visant à nous rappeler une haine inextinguible, d’autres formes d’absurdités suivront, toutes pour nous exprimer l’incompatibilité des valeurs, du déguisement aux attentats…
    Tout dépendra ensuite de notre fermeté ou de notre lâcheté
    Cdlt. Terranova (le vrai) !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.