Biélorussie : décès soudain du ministre des Affaires étrangères Vladimir Makei

Le ministre des Affaires étrangères de Biélorussie est décédé soudainement à l’âge de 64 ans, a rapporté samedi l’agence de presse Belta.

Le pays, proche allié de la Russie, a autorisé l’utilisation de son territoire par les troupes de Moscou pour lancer l’opération militaire contre l’Ukraine en février.

« Le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makei est décédé subitement », a rapporté l’agence de presse d’Etat Belta, citant le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Anatoly Glaz. Agé de 64 ans, Vladimir Makei occupait son poste depuis 2012.

AP PhotoAP PhotoLe ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makei, à gauche, et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de pourparlers à Moscou en Russie, le 18 juin 2021

Plus tôt cette semaine, le ministre avait participé à un sommet de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) dirigée par Moscou à Erevan, la capitale arménienne. Il devait rencontrer lundi son homologue russe Sergueï Lavrov à Minsk.

La Biélorussie, dirigée d’une main de fer par le président Alexandre Loukachenko depuis 1994, borde à la fois l’Ukraine et la Russie. Vladimir Makei avait déclaré en février, juste avant l’invasion de l’Ukraine, que « pas un seul » soldat russe ne resterait en Biélorussie après des manœuvres conjointes avec la Russie près de la frontière ukrainienne qui avaient suscité des inquiétudes quant à une éventuelle attaque. Une semaine plus tard, Moscou déplaçait des troupes en Ukraine, notamment via le territoire biélorusse.

Une tentative d’amélioration des relations Biélorussie – Occident

Avant l’élection présidentielle et les manifestations antigouvernementales massives qui ont eu lieu en Biélorussie en 2020, Vladimir Makeï avait été l’un des initiateurs des efforts visant à améliorer les relations de la Biélorussie avec l’Occident et avait critiqué la Russie. Cependant, il a brusquement changé de position après le début des manifestations, affirmant qu’elles étaient inspirées par des agents de l’Occident.

Sur Twitter, le directeur de l’Observatoire franco-russe à Moscou Arnaud Dubien rappelle que «le Kremlin voyait en lui un opposant à l’alignement [biélorusse] sur Moscou».

«Nous sommes choqués par les informations sur le décès du chef du ministère des Affaires étrangères de la République de la Biélorussie Vladimir Makeï», a, de son côté, posté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova sur son canal Telegram. «Les condoléances officielles seront publiées prochainement».

JForum avec Le Figaro et i24NEWS
Le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makei au siège de l’ONU le 24 septembre 2022. JASON DECROW / AP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.