BDS voudrait entraver l’action d’Aliza Bin Noun. Vidéo©

21
3568

Toulouse : la représentante de l’Etat d’Israël, Aliza Bin Noun violemment insultée par 200 apprentis djhadistes de BDS, au cerveau délavé par de vagues slogans creux.

Ils se revendiquent du groupe terroriste FPLP, dont ils promènent les étendards,

et le logo même de ce groupuscule inciterait à la dissolution immédiate et sans “coup férir” : “coup pour coup 31”, un tel nom va t-en-guerre conviendrait à un groupe de Red Skin des années 80. Mais l’apologie de la violence en politique doit être réprimée aussi sévèrement qu’y incite la nécessaire dissuasion. C’est le rôle régalien de l’Etat, ni plus ni moins.

Or, il y a sous ce happening, tous les ingrédients moyen-âgeux de la traque au Juif ou à la Juive entré(e) par intrusion dans la ville, et qu’on appelle à brûler avec le Talmoud, les grigris et les sorcières du village… 

L’Etat démissionnaire français face au moindre Zadiste laisse ses invités être conspués, et assiste au lynchage sans lever le petit doigt, alors qu’ils ne font qu’exercer leurs prérogatives de rencontres et de tissage de liens entre les pays.

Comment ne pas faire lien, sur le plan symbolique, avec la passivité de la police lors du meurtre de Sarah Halimi-Attal?

Cela devient logique, dans ce pays sans stratégie face à la terreur et à la manipulation démagogique des foules-otages. Puisqu’il “condamne” le maintien de l’ordre à Gaza, au prix de la mort de 50 terroristes du Hamas, L’Etat français montre qu’ils sont plus importants à ses yeux que le respect de la souveraineté des Etats démocratiques avancés et la vie de leurs citoyens, en première ligne face à la terreur.

D’autre part, le balbutiement diplomatique d’Emmanuel Macron devient de plus en plus inaudible, à jouer au ni -ni, comme ses prédécesseurs les plus impuissants à la tête de l’Etat, disant “en même temps” :

* condamner “l’antisionisme comme forme moderne d’antisémitisme” et

* condamner l’armée de défense des frontières d’Israël (donc la sécurité d’Israël), dès que le Hamas lance des hordes pour 14$ par personne, 500 $ en cas de martyr, en espérant que cela produira un effet de circonstance sur les esprits faibles d’Occident, en quête d’une “morale” de supermarché : elle met sur le même plan d’égalité le droit au génocide du terroriste infiltré et la défense des populations vivant de l’autre côté d’une bordure protectrice.

  • Le gouvernement français, particulièrement le Quai d’Orsay, n’a pas assez d’esprit suite pour comprendre que le groupe terroriste Hamas a seulement changé de tactique mais pas d’objectif stratégique.
  • Le souci diplomatique actuel d’Israël est de tâcher de faire comprendre aux autres Etats que s’il plie, c’est l’ensemble du continent européen et au-delà qui finira par être atteint, comme c’est déjà largement le cas. Cette propagande, en apparence inoffensive et ces tactiques asymétriques de basse intensité, représentent une menace instillée au goutte-à-goutte contre les piliers de la démocratie. C’est, désormais la meilleure arme et la plus efficace du Hamas

On doit prendre en compte que ces groupuscules d’agités sont en service commandé, délégués par les organisations terroristes qui les emploient : ces groupes ou ONG vouées au boycott ont reçu 5,9 millions de dollars en 2016, de la part de l’Union Européenne, selon un récent rapport israélien.

Leur objectif est d’entraver l’expression des messages censés permettre l’inter-compréhension entre gouvernements ayant des objectifs en commun, face aux hordes et aux désordres, facteurs d’instabilité et de chaos.

Aliza Bin Noun, dont le style d’approche au plus près des acteurs locaux plaît, et dont l’esprit combatif fait peur au sein des cellules- qui rêvent de pillage de synagogues-2014-, est nécessairement une cible, pour eux : les diplomates israéliens n’ont pas toujours fait la démarche d’aller vers les pôles d’excellence de la société civile pour sceller une coopération d’avenir, avec ce qu’il reste de velléité démocratique au sein de la vieille Europe. L’U.E, cet amas de pays qui ne s’aiment pas, est à bout de souffle et en voie de dissolution bien plus rapide que les groupes qui la minent de l’intérieur.

En images : la place laissée (par la Préfecture) aux inepties hors de tout contexte de la légalité internationale, des petits télégraphistes se réclamant du FPLP et de la conquête arabe de la “Palestine, du Jourdain jusqu’à la Mer”,(sic). L’idéologie génocidaire du Hamas est à peine voilée, contrairement à l’UNEF qui prend le chemin de la madrassa. Rappelons que le FPLP, dirigé par Ahmed Jibril au Liban, (à travers l’association Al Haq), est financée par la Suède et la France. 

Les propos, sans aucune retenue, proférés à Toulouse, ne relèvent, en aucune façon du droit “à la libre expression”. Mais ce sont, au contraire, les termes de l’incitation à la haine anti-juive la plus féroce, dans cette ville qui a vu naître Mohamed Merah, et qui a laissé mourir, avec ses 3 soldats du 17ème régiment parachutiste de Montauban, 3 enfants Juifs et leur enseignant, Jonathan Sandler z’l, devant et dans l’école Ozar Hatorah, il y a à peine 6 années.

 

https://www.facebook.com/CoupPourCoup31/videos/1962717757074369/UzpfSTEwMDAwOTY1ODg0ODU4Mzo2NjU3MjMxNTA0MjYzMDc/?id=100009658848583

 

Dans ce cadre de l’incitation à la haine, les termes même employés par le leader de ce petit rassemblement, survolté et probablement shooté aux amphétamines fournies par ses mentors-trafiquants, relève de la négation de l’existence d’un Etat souverain, de la criminalisation sans preuve (il traite Aliza Bin Noun de “criminelle de guerre”!) d’une agente dûment missionnée par un Etat allié. L’Etat Juif rend incidemment d’énormes services en déjouant des attentats en France et ailleurs en Occident, et en prévenant bien d’autres troubles hors-la-loi. Les propos tenus, en revanche, sont ceux dictés par des groupes terroristes génocidaires.

JForum invite les élus, les députés, les instances nationales de lutte contre l’antisémitisme,  masqué derrière les faux prétextes de l’antisionisme, à relever systématiquement tous les manquements à la loi logés dans les vaines paroles de l’apprenti-sorcier qui tient le micro devant son parterre d’acolytes dépravés. Il est visible et parfaitement identifiable dans la vidéo, et on se doit d’étudier les possibilités de le traîner devant les tribunaux, notamment, pour apologie du terrorisme et du génocide-démocide, voire de le faire rejoindre, dans les délais les plus brefs, les cohortes d’autres apprentis-sorciers français, comme ceux vaincus en Syrie par les Kurdes, en liberté surveillée ou fichés S, et certains en QHS.

Comment l’Etat français peut-il continuer de surfer sur les ambiguïtés de la Loi, qui, d’un côté interdit strictement la promotion du Boycott en France et laisser de telles perturbations dans la rue, visant précisément à réaliser concrètement le boycott d’une visite de personnalité dans la 5ème ville de France?

Madame l’Ambassadrice Aliza Bin Noun n’en est, malheureusement, plus à son coup d’essai, en ce qui concerne le surgissement de hordes sauvageonnes financées et soutenues par le terrorisme international pour perturber et interdire les lois du libre échange, attenter aux démarches diplomatiques.

Ce fut déjà le cas dans l’enceinte de l’Institut Sciences-Po de Rennes, en mars 2017, autre bastion des groupements de boycott affiliés au Hamas. Ces vidéos sont ensuite acheminées par les réseaux sociaux, afin d’alimenter le maintient du moral des foules exploitées par les souteneurs des groupes terroristes comme le Hamas ou, comme s’en revendique Toulouse, par le FPLP : le chef d’accusation d’association à une entreprise terroriste ne fait aucun doute, dès qu’on brandit des drapeaux de ce type d’organisations dans les cortèges, comme récemment, celui du Hezbollah à Paris.

Visiblement, l’Etat-hôte semble se satisfaire de ces démonstrations ou laisse entendre qu’il les autorise parce qu’elles reflètent, même de façon caricaturale, les positions prises par le chef de l’Etat, en Néron de la démocratie qui brûle, à travers ses condamnations sans la moindre préoccupation pour la sécurité des nations ; ou encore, le geste démissionnaire du premier Ministre Edouard Philippe, se démettant, sans raison apparente, de son engagement à se rendre en Israël pour l’inauguration d’événements devant sceller l’amitié entre les deux peuples.

Le discours macroniste sur Israël est empreint de flou et de démesure, de moralité sans contenu ni contenant, jusqu’à faire le lit d’une réelle compréhension envers l’exploitation terroriste et totalitaire dont est victime le peuple de Gaza depuis juin 2007, soit 11 ans à présent.

Permettre de telles dérives convient parfaitement aux semeurs de chaos, comme ces deux cents paumés de Toulouse, ramassis de tout ce que les facs gauchistes, infiltrées par les agents du Parti des Indigènes de la République, sont capables de produire.

Mais ces débordements sont tellement à l’image de la société dont ils surgissent, que plus rien ne surprend personne. Macron ne gouverne pas, il se maintient et surfe sur les colères petites et grandes, en quête de boucs-émissaires étrangers. Et ce fut sa petite faiblesse – en dénonçant le maintien de l’ordre à Gaza- que de détourner -très provisoirement –  l’attention de la “populace” sur une cause lointaine et non réglée depuis si longtemps. Malin, mais d’une “efficacité” toute relative… : ce groupuscule, loin de ne s’attaquer qu’aux fondements et à la légitimité de l’Etat Juif parce que Juif, s’en prend à “l’impérialisme français”, sans doute au Mali et Sahel, ou auprès des partisans kurdes du Nord de la Syrie, ou lorsqu’il envoie des avions et missiles frapper les armes chimiques d’Assad, autre grand soutien de BDS et compagnie, avec l’Iran, quand il massacre et expulse les populations palestiniennes de Yarmouk…

Marc Brzustowski

21 COMMENTS

  1. La nouvelle génération de S.A. (les mêmes qui sont devenus des SS) se promènent librement dans les rues de France.
    Manque plus qu’un uniforme avec un brassard rouge avec un croissant blanc.

    Bientôt des caillassage de magasins juifs, des autodafés de livres juifs, de bastonnades de juifs dans les rues de France.
    Et tout cela sous le regard laxiste du Tschoupon de l’Elysée.
    Si le Tschoupon de l’Elysée veut transformer l’Elysée en résidence de l’islam +++> C’EST SON PROBLEME.

    C’EST LA FIN DU BAIL DANS LA MAISON FRANCE, IL EST TEMPS DE RETOURNER A LA MAISON, DANS NOTRE VRAIE MAISON.

  2. Le plus dangereux a commencé , les attaques aux couteaux ..lorsqu’il y en aura
    Plus souvent les français ne s’occuperont plus d’Israel , ni des juifs. L’extreme Droite montra en puissance et nous aurons soit un état qui c’est totalement converti àl’islam ou un coup d’etat de la droite .
    Les discours mielleux faient a l’attention des français non juifs pour rester dans la droite ligne d’un antisemitisme qui se cache et vers les musulmans qui trouvent légitiment de modifier les lois de la France à la veilleuse de la charia , ces discours n’auront plus de sens devant la réalité des actes criminels.l’Alya est une réponse pour beaucoup.
    Et vers les musulmans

  3. La lâcheté et le cynisme gouvernent les actions, ET INACTIONS, des media et gouvernants de ce pays. MAIS REGARDONS LA STUPIDITE DES RADIOS JUIVES, Où DES IGNARES, ET CRETINS PROFONDS, SOUCIEUX ,SANS DOUTE, DE PLAIRE AUX DIRECTEURS DE RADIOS QU’ILS RÊVENT DE REJOINDRE, PLONGENT PRESQUE TOUT LE TEMPS DANS L’ABJECTION. Dernier exemple en date, celui de cette imbécile heureuse, qui conversant avec ” l’envoyé ” au festival de Cannes se réjouit de l’absence de Miri Regev, Ministre Israëlienne de la culture. Mais comment cette sotte peut-elle oser ? Miri Regev a risqué sa vie pendant son service militaire et, comme chaque Israëlien la risque chaque jour; c’est une femme courageuse qui ne se couche pas devant le POLITIQUEMENT POURRI. Sur la même radio, un autre inconséquent, qui par ailleurs prononce BAR KOHKBA en disant BAR KOCHEBA, en conversant avec ” un expert “, membre de l’équipe de pascal boniface, se permet de défendre les mollahs iraniens en prétendant qu’ils respectent les accords signés avec baraque hussein. S’est-il rendu sur place pour le constater ? DANS UN PAYS Où L’AIEA NE PEUT PAS INSPECTER TOUS LES SITES SOUTTERAINS ? TOUT CELA EST PITOYABLE.

  4. Je trouve incompréhensible que nous (nous, c’est mon pays, Israël) persistions à fournir à cette France officielle qui ne cesse de nous trahir depuis tant d’années des informations qui lui permettent de déjouer des attentats. “Tu ne cesses de te comporter de façons abjecte avec moi et de me poignarder dans le dos, alors débrouilles-toi sans moi et comptes à ton tour tes morts et tes deuils.Et va pleurnicher à l’onu ou ailleurs, tu ne figures plus au rang de mes alliés.” Ce serait, à mon sens, la meilleure réponse d’Israël à l’infamie française.

  5. Quelles sont les grosses têtes ou les gros portefeuilles qui se cachent derrière BDS ?
    Quand vous le saurez vous pourrez agir et surtout couper les vivres financiers !
    Bds a la liberté de dire toutes ses âneries dans son manque de culture internationale mais pas avec l’argent de l’Europe !
    Quand les pays européens vont agir ??? ils pensent panser les blessures palestiniennes suscitées par l’ignorance historique en accordant des subsides aux organisations antisémites et ainsi étouffer le droit à Israël d’exister et surtout de se défendre (bien qu’Israël n’attend l’avis de personne) mais ils se trompent, d’abord parce qu’Israël existera toujours mais je ne dirai pas pareil pour l’Europe !
    Charles Martel doit se retourner dans sa tombe !

  6. Micron représente tout ce qu’il y a de haissable :
    La manipulation
    La psychopathie
    Le pouvoir de l’argent
    La duplicité
    Le mensonge
    Vite aux poubelles de l’histoire et quand je pense que les juifs ont voté pour lui et que certains les pensent plus futés que la moyenne, non encore un argument antisemite qui se casse la figure

  7. Vous avez bien raison de faire le lien entre ces manifestations et la vraie politique française qui est antijuive , malgré les declarations lenifiantes des princes qui nous gouvernent , Macron a d emblee placé ses pions contre Israel et pour l iran fasciste , il continuera donc , encore plus violement le politique eurabienne , d autant plus fort que le deuxieme peuple de France , le peuple arabe , se renforce et que l economie française continue inexorablement sa marche vers la deliquescence

  8. André, j’aimerais vous préciser aussi, que lorsque j’étais en France, les communautés de Seine et Marne avaient rencontré Mr CuKierman, alors Président du CRIF en 2007 et nous avez mis en garde, nous représentants communautaires contre les dangers , que couraient la juifs et nous avait vivement recommandé d’entrer dans les conseils municipaux des villes, où nous résidions. Pour ma part, j’ai déjà envoyé deux mails au CRIF, pour leur faire part de mon étonnement devant leur silence et je recommande qu’un maximun de juifs face de méme.

  9. Le boycott d’un pays est un délit en France et pourtant, leurs promoteurs ont le droit de manifester sur la place publique où ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent; les agressions sexuelles sont des délits en France, voire des crimes, et pourtant, leurs adulateurs finissent souvent par être innocenté par des juges français et pour certains, siègent même à l’Assemblée et sont ministres dans le gouvernement comme Hulot et compères. Je pourrai donner des dizaines d’autres exemples où les français bafouent les lois sans que les autorités ne bougent le petit doigt mais ce serait trop long à écrire : cela fait longtemps que la France, l’Europe et l’Occident sont totalement corrompus, perdus et à la dérive.

  10. petite manif qui ne mérite pas un si long article !!
    arretez d’inquiéter pour des broutilles ou alors que les juifs manifestent en lançant leur slogans aussi !! Y a que les manifs qui attirent l’attention donc les juifs doivent aussi manifester avec leurs sympathisants et leurs slogans appropriés !!
    Mais il ne sert à rien de se plaindre car personne n’est à l’écoute .

  11. vous donnez trop d’importance a ce groupuscule en écrivant tout cet article sur leur manif !!
    On voit bien qui ils sont donc pas de panique !!
    Eviter d’inquiéter les juifs avec de tels articles sur de telles manifestations insignifiantes .

    • Depuis des années, un Ministre Eldan se bat avec une équipe rapprochée, pour neutraliser ce mouvement et ses actions néfastes de délégitimation d’Israël. Et d’autre part, on a assisté en direct aux invectives contre cette diplomate il y a peu de temps, et nous savons le souci qu’attachent les institutions israéliennes à démanteler ces tentatives. Le peuple juif n’est pas qu’une paisible maison de retraite où on se la coule douce, en espérant se faire petit, en rentrant la tête dans le col et en longeant les murs. C’est même inadmissible qu’il n’y ait pas à chacune de ces occasions, une contre-manifestation de Juifs et non-Juifs qui désapprouvent complètement leur démarche.

  12. Au delà des actions de BDS, je suis fort surpris du silence assourdissant du CRIF, censé représenté une large majorité des français juifs, qui ne spportent plus les BDS, Dieudonné et consorts, mais aussi ne supportent pas les derniers propos du Président Macron sur Gaza et la malhonnété intellectuelle des médias. Alors, soit le CRIF renonce au politiquement correct et rue dans les brancards, soit il se saborde et invite les Juifs à quitter la France, voire l’Europe, pour ma part, j’ai fait ce choix , il y a 10 ans et avec le recul, je ne regrette rien.

    • Le regrette comme vous l’inaction du CRIF. Il me semble me souvenir qu’a l’epoque ou Serge Hajdenberg le presidait, le CRIF etait un peu moins craintif. Le courage (je ne pretends pas qu’il n’y a aucun risque a le faire) aurait consiste egalement, sinon a denoncer les propos sur Gaza du president de la Republique, du moins de se fendre d’un communique affirmant la legitimite, et la mesure, des reactions israeliennes a une tentative d’invasion. Le CRIF pourrait maintenant, il me semble, sans outrepasser son role, se feliciter des propos du Ministre des Affaires Etrangeres Tcheques allant dans le meme sens. Pour enfoncer le clou, il pourrait aller jusqu’a preciser que ces propos, mettant une barriere a ce qu’il est convenu d’appeler “importation du conflit du Proche-Orient”, ne peuvent que contribuer a rendre l’atmosphere sereine en Republique Tcheque, et esperer que ce modele sera suivi par d’autres pays europeens.

  13. Mais l’Etat Français et en particulier celui qui nous gouverne ne pense qu’à ses élections à venir. Tout est bon pour condamner ISRAEL. Même quand le Hamas dit que ces combattants sont des terroristes devant la barrière de sécurité, eh bien notre Macron national condamne ISRAEL pour ses soi-disant actes odieux. Voilà où nous en sommes.
    SHABBAT SHALOM
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.