ANTISEMITISME : Est-ce que la France va se réveiller?

2
189

L’émission de France Inter “LE TELEPHONE SONNE” du jeudi 5 juillet qui fait suite au dossier du Nouvelle Observateur était l’occasion pour deux portes paroles de la Communauté Juive de porter le message des juifs de France.

Est-ce que le message est bien passé ?

En partie oui, mais il est clair qu’il faut parfaire l’argumentaire.

Peut-être y a-t-il encore trop d’euphémisme pour dénoncer plus directement la Communauté musulmane qui se sent dédouanée de ses obligations d’éducation, alors que dans le même temps des quartiers entiers sont labourés par des intégristes qui propagent la haine antijuive, et que les pouvoirs publics ont , semble-t-ils peur de neutraliser.

De plus comme à chaque fois nous avons eu droit au recours au
« communautarisme » qui consiste à renvoyer dos-à-dos les juifs et les arabes, en mettant sur le même plan les agresseurs et les victimes.

Il est grand temps à présent d’interpeller les pouvoirs publics en leur demandant de faire la guerre à ceux qui veulent terroriser les juifs, et non à nous faire croire que l’on va protéger les juifs en laissant croître le discours antisémite.

La seule chose qui est encourageante, c’est qu’il semble comme nous l’avons signalé la semaine dernière que sur France 24 et aujourd’hui sur France Inter, on entend une autre musique

Le BNVCA confirme les déclarations de Monsieur Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur sur Radio J, selon lesquelles, l’antisémitisme est né en banlieue. Le BNVCA n’a eu de cesse de le dire. Le BNVCA n’a eu de cesse de déclarer que les actes antisémites les plus graves et les plus nombreux sont ceux souvent commis dans des villes dont les élus sont ostensiblement engagés sans discernement dans une solidarité avec les palestiniens. Ils utilisent tous les moyens mis à leur disposition pour stigmatiser Israël. Ces communes se trouvent effectivement dans les banlieues. Leurs édiles en portent la responsabilité.

Le BNVCA n’a eu de cesse de déclarer que la propagande palestinienne est la source essentielle de cet antisémitisme qui sévit depuis l’an 2000. Il est indéniable, et désormais prouvé que l’incitation à la haine d’Israël pousse immanquablement à l’acte antijuif. L’antisémitisme peut cesser si plutôt que de « surprotéger les bâtiments et les personnes de la communauté juive », les pouvoirs publics très soucieux de la sécurité de cette communauté, prenaient des mesures préventives, en neutralisant les mouvements hostiles, en faisant procéder à la dissolution des mouvements radicaux, en interdisant d’initiative les sites et les blogs internet manifestement antisémites, en punissant sévèrement les opérations d’appel au boycott, et ce sans attendre que le BNVCA ou d’autres associations anti-racistes n’aient à intervenir.

Le BNVCA demande enfin au Ministre de l’Intérieur, de faire à ces élus de banlieue, relais de la propagande palestinienne, les mises en garde nécessaires pour qu’ils observent plus de neutralité et de réserve. La fin de cet antisémitisme passe par ces mesures salutaires.

Pour le BNVCA la liberté d’aller et venir des membres de la communauté juive et leur sécurité en dépendent.

2 COMMENTS

  1. le gouvernement préfère laisser grandir l’antissémitisme, car maintenant ils ont peurs de blésser les musulmans et l’islam . Mais quelques juifs qui crèvent c’est pas grave .. touchez à un musulman, là c’est tout de suite un scandale, c’est tout de suite sos racisme, et tout le toutyme, et le reste en plus . Car disons le hollande est un antissémite, qui prefère l’argent .

  2. Peut-on croire une seule seconde que les discussions, protestations, exigences ou analyses faites sur France Inter, ou ailleurs, vont changer quelque chose en France aujourd’hui ????

    NON, BIEN SUR!

    Le gouvernement “normal” du Président “normal” est truffé de gens pour qui Israël est une anomalie de la nature et les Juifs de France un problème dont on voudrait bien se débarrasser!!!!

    ILS ne feront rien ! ILS n’osent pas vous le dire en face, mais ils se sentent bien mieux avec les tenants des assassins de Gaza et de Ramallah ! Tout au plus, feront-ils quelques déclarations lénifiantes du genre :” Attention! Si vous ennuyez trop les Juifs du coin, vous serez privés de dessert!!!”…..

    Il est évident que les dirigeants de notre pays ont bel et bien baissé les bras devant “la vague verte et brune” qui prépare l’ avènement des islamo-nazis. Alors, faute d ‘avoir le courage de défendre la France, NOTRE France devant un ennemi déjà fort bien installé, il font le dos rond. As de la périphrase, du politiquement correct, de la neutralité orientée et du mensonge les yeux dans les yeux, ils sauront sans doute nager dans ces eaux troubles.

    Cette situation vous rappelle quelque chose ??? A vos grands-parents AUSSI !!!!

    Ils se souviennent d’une atmosphère oppressante, celle de l’ Occupation de la France. Et que se passa-t-il alors que les traîtres antijuifs de Vichy avaient livré leur patrie aux Nazis ??? Des Français courageux, de tous bords, affrontèrent, les armes à la main, l’ Occupant à qui les complices de Pétain faisaient mille courbettes serviles. Et l’on vit la Police française et les seïdes de Vichy pourchasser ceux qui luttaient pour libérer leur pays……

    La complicité des extrémistes gauchistes avec les assassins prétendus “pâles-hestiniens”, l’aveuglement des dirigeants français depuis 45 ans, l’ abrutissement organisé du public, la collaboration des médias, le silence assourdissant sur les vrais problèmes des “banlieues” et autres “cités”, le recul de toutes les valeurs de la République, voilà quelques-unes des raisons qui ont créé la situation d’aujourd’hui…..

    La France et les Juifs de France se trouvent face à un tournant historique. Il est peu probable que le double culte “de la normalité” et de “l’ anti-sarkozisme” soit capable d’éviter les catastrophes qui pointent leur nez.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.