Le jeune voisin de Sarah Halimi, hospitalisé d’office depuis qu’il a roué de coup et défenestré cette femme juive en avril à Paris, a été mis en examen lundi pour « homicide volontaire » sans que soit retenu à ce stade de caractère antisémite, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

 Kobili Traoré, musulman de 27 ans, toujours interné depuis ce drame survenu le 4 avril dans un HLM du quartier de Belleville, a été interrogé lundi par les magistrats instructeurs qui l’ont « mis en examen pour homicide volontaire au préjudice de Mme Attal-Halimi et pour séquestration » d’une famille voisine, a indiqué cette source.

Il a été « placé sous mandat de dépôt, mais reste toujours hospitalisé », a-t-elle précisé. « Il conteste toute motivation antisémite à son acte », a ajouté une source proche de l’enquête.

Les avocats des proches de Sarah Halimi, avaient réclamé que l’enquête retienne la dimension antisémite de ce meurtre qui suscite une vive émotion dans la communauté juive.

Les enfants de cette femme de 65 ans, »veulent que l’assassinat soit reconnu avec la circonstance aggravante de l’antisémitisme », a déclaré leur avocat Jean-Alexandre Buchinger.

Avec David-Olivier Kaminski, avocat d’un des fils de la victime, ils ont dénoncé une « chape de plomb » médiatique sur cette affaire.

Les témoignages des voisins avaient fait état d’une scène d’une grande violence: aux alentours de 04h45, le suspect aurait porté de multiples coups au visage de la victime en l’insultant, la qualifiant de « sheitan » (le démon en arabe) et en criant à plusieurs reprise « Allah akbar », avant de la jeter par-dessus le balcon.

Gilles William Goldnadel, l’un des avocats de la famille de Sarah Halimi, avait annoncé le 3 juillet qu’une plainte a été déposée contre la police pour non-assistance à personne en danger.

« Je peux vous confirmer que j’ai porté plainte entre les mains du Parquet de Paris contre la police que ce soit la police secours ou que ce soit contre les membres qui sont intervenus ce jour-là, à charge pour l’instruction de ce dossier de déterminer qui sont les responsables », a déclaré Me Gilles William Goldnadel.

L’autopsie avait révélé plus d’une vingtaine de fractures sur son corps et son visage. La victime a par la suite été défenestrée alors que la police, prévenue rapidement, « se trouv(ait) dans l’immeuble » sans intervenir, avait indiqué William Attal.

I24News

2 Commentaires

  1. Pas étonnant la police judiciare en France n’est pas professionnelle et en plus elle influence les magistrats. Ce n’est pas son rôle. Rappellons nous des fiascos judiciaires imputables a l’incompetence de la police judiciare police ou gendarmerie : les affaires Gregory, Ilan halim, Merah, et enfin le meurte barbare et surtout antisémite de Sarah Halimi. La famille a tout a fait raison de porter plainte contre des fonctionnaires incompétents qui par leurs actions et conclusions portent atteinte à la mémoire de la victime. Tout mon soutient à ses enfants et à sa famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.