“On nous dit pas tout …” Grippe A H1N1

    0
    155

    article publié le : 17/08/2009 à 10:11(publié le : 17/08/2009 à 10:11)
    LA BOUSSOLE 74
    http://www.laboussole74.com/rubriques_zoom.php?cat=1&subcat=4&id=10585Dans le Journal du Dimanche, Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale a dévoilé un pan de la stratégie à adopter en cas de pandémie de la grippe H1N1 en milieu scolaire.

    Comme il l’avait déjà précisé, chaque fermeture de classe sera décidée au cas par cas. Toutefois « le seuil pour la fermeture d’une classe, en cas de contagion de grippe A en milieu scolaire à la rentrée, a été fixé à trois cas en moins d’une semaine ».
    Le préfet pourra, s’il le juge adapté à la situation, décider de ne fermer qu’une seule classe.

    La réouverture des classes ou des établissements en cas de contamination par le virus de cette grippe, se fera à trois conditions :
    La fermeture aura duré au minimum six jours consécutifs,
    Le personnel et les élèves devront avoir terminé la période de contagiosité (environ 7 jours),
    Les locaux auront été nettoyés entièrement.
    Là encore, c’est le préfet qui décidera de la réouverture ou non.

    Un plan destiné à faire face à la contagion en milieu scolaire sera dévoilé ce mardi, après la réunion de la cellule de crise du ministère de l’Education nationale et des correspondants d’académie responsables de la mobilisation contre la grippe A H1N1.

    Education: Luc Chatel présente son plan d’information sur la grippe A/H1N1
    afp le 18 août 2009

    Une femme porte un masque

    Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, présente aujourd’hui à la presse, soit deux semaines avant la rentrée scolaire, son plan d’information sur la grippe A/H1N1 et de réaction en cas de contagion en milieu scolaire.

    Ce “point de presse” aura lieu mardi, à l’issue de la réunion de la “cellule de crise du ministère de l’Education nationale”, au cours de laquelle M. Chatel discutera, avec les 30 correspondants d’académie responsables de la mobilisation contre la grippe A, “d’information, de pédagogie et du plan de continuité”.

    Ce plan de continuité pédagogique, déjà en place, consiste, en cas de nombreuses fermetures d’écoles, à la diffusion de programmes éducatifs sur France 5, France Culture et internet.

    Pour la rentrée et après, “le rôle du gouvernement est bien évidemment d’envisager toutes les hypothèses et de se préparer à toutes les éventualités”, a expliqué M. Chatel à l’AFP.

    “En cas de pandémie totale, le gouvernement est prêt à fermer les écoles”, mais ceci n’est qu’une des hypothèses envisagées et, en tout état de cause, “la fermeture totale des écoles n’est pas d’actualité. On va accueillir tous les enfants à la rentrée et on va informer les parents”, a-t-il déclaré.

    “L’OMS (Organisation mondiale de la santé) prévoit dans son niveau 6 la fermeture des écoles, mais sachant que ça n’est pas une obligation, c’est une éventualité. On se prépare à ça, mais ce n’est pas d’actualité”, a-t-il ajouté.
    Une employée de la maire d’Hérouville-Saint-Clair affiche des informations liées à la lutte contre la pandémie grippale A(H1N1).

    L’OMS a déclenché le 11 juin le niveau 6 d’alerte maximale face à la grippe A, dès lors considérée comme une pandémie mondiale. Mais le gouvernement français avait alors décidé de maintenir au niveau 5 son plan national, en raison d’une faible circulation du virus en France, tout en se disant prêt à s’adapter à toute évolution de l’épidémie.

    La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a déclaré le 22 juillet qu’un passage au niveau 6 du plan national pourrait être envisagé à la rentrée, au vue de l’évolution de la pandémie due au nouveau virus A(H1N1).

    L’éventuelle décision de fermer des établissements scolaires sera prise “par le préfet, en concertation avec les autorités de l’éducation et les directeurs des établissements, après examen de la situation épidémiologique nationale et locale”, a par ailleurs précisé le ministre au Figaro.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.