Monica Lewinsky est de retour.

0
169

L’ancienne stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky, avec laquelle Bill Clinton a reconnu en 1998 avoir eu une “relation inconvenante”, sort de son silence dans “Vanity Fair”.L’ancienne stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky, avec laquelle Bill Clinton a reconnu en 1998 avoir eu une “relation inconvenante”, sort de son silence dans Vanity Fair au risque d’interférer avec une éventuelle campagne d’Hillary Clinton pour la présidentielle de 2016.

Monica Lewinsky explique qu’elle était ces dernières années restée “recluse”, refusant toutes les sollicitations de la presse, craignant en particulier “de ‘devenir un problème’ si (Hillary Clinton) lançait sa campagne” pour l’élection présidentielle de 2016.

“Mais est-ce que je devais mettre ma vie encore entre parenthèses pour encore 8 à 10 ans ? “, ajoute-elle dans un long texte publié dans le magazine, où elle se revendique démocrate.

“Il est temps de tourner la page”

Elle se défend d’écrire un texte “contre les Clinton”. “Je ne leur veux pas de mal. (…) Ce qui m’est arrivé et la question de mon avenir ne concernent aucun d’entre eux”. “Il est temps de tourner la page”, affirme Monica Lewinsky qui affiche son envie de se “réapproprier (son) histoire et donner un sens à (son) passé”. “Je regrette profondément ce qui est arrivé entre le président Clinton et moi”, martèle-t-elle.

Au terme de cette affaire, le président américain Bill Clinton avait été contraint d’admettre, en août 1998, devant un grand jury qu’il avait eu une “relation inconvenante” avec une jeune stagiaire, Monica, à la Maison Blanche.

Arrêter “de marcher sur la pointe des pieds autour de mon passé”

Après plus d’une dizaine d’années de silence, l’ancienne stagiaire désormais âgée de 40 ans explique qu’elle a été tellement silencieuse que “la rumeur dans certains cercles devenait que les Clinton avaient dû me payer”.

Or “rien n’est plus éloigné de la vérité”, affirme-t-elle.

Il est temps d’arrêter “de marcher sur la pointe des pieds autour de mon passé –et de l’avenir d’autres gens.

Je suis déterminée à écrire une fin différente à mon histoire”, ajoute la jeune femme, qui se plaint d’être citée en permanence par les médias sur des sujets aussi variés que la série “Scandale” ou la vie sentimentale du président français François Hollande.

RTL avec AFP Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.