Liban : une femme tuée par des tirs en provenance de Syrie

0
115

Une septuagénaire libanaise, Halima Sleiman Krombi, a succombé à ses blessures après avoir été touchée par des tirs en provenance de Syrie, dans la région de Kaa, dans la vallée de la Békaa, rapporte l’Agence nationale d’information (ANI, officielle).
Citant des habitants et un médecin de Kaa, l’agence Reuters précise de son côté que l’armée syrienne a ouvert le feu mercredi matin, tuant une femme de 75 ans et blessant sa fille.

La victime a reçu une balle dans la tête et sa fille de 33 ans a été blessée au ventre.

Les deux femmes se trouvaient à proximité d’une mosquée dans cette région frontalière rurale et montagneuse, ajoute l’agence.

Un responsable libanais a confirmé l’information à l’AFP.

“Les troupes syriennes tirent fréquemment sur notre côté de la frontière.

Ils visent parfois tout ce qui bouge, arbitrairement”, a-t-il déclaré.

Le Liban et la Syrie partagent 330 kilomètres de frontières, qui doivent encore être officiellement définies.

Le territoire libanais jouxte notamment la région de Homs, bastion de la rébellion syrienne et théâtre de pilonnages intensifs et d’offensives militaires massives dans ce pays en proie à une révolte populaire depuis plus d’un an.

Ce n’est pas la première fois que la crise syrienne déborde au Liban.

Le 9 avril dernier, Ali Chaabane, cameraman pour la chaîne de télévision libanaise al-Jadeed, avait été tué par des tirs syriens alors qu’il était en reportage dans une région frontalière de la Syrie.

Depuis octobre, au moins trois autres personnes ont été tuées et plusieurs blessées lors d’incursions de l’armée syrienne au Liban, tandis que des roquettes sont tombées à plusieurs reprises en territoire libanais.

09/05/2012 / olj.com Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.