Le Dôme de Fer déployé à l’aéroport pour protéger Obama

0
140

Dès qu’il aura atterri en Israël, le 20 mars, la visite du Président américain Barack Obama va d’abord commencer par un passage en revue rapide de l’intercepteur anti-missile Dôme de Fer, stationné à l’aéroport international Ben Gurion.Après un tour des traditionnelles poignées de main, les officiers et hommes opérateurs du système lui expliqueront comment ça marche.

L’arme innovante pour contrer les missiles doit être déployée à cet endroit, pas seulement comme article d’exposition pour rendre les honneurs au Président américain, au nom de sa contribution à son développement, mais bien par pure et simple nécessité pour sa propre sécurité.

L’avion Air Force One doit être perçu comme une cible facile pour les missiles sol-sol détenus par les unités d’Al Qaeda combattant Assad en Syrie et leurs supplétifs de la Péninsule du Sinaï, au moment précis où le Président américain en descendra pour étreindre les membres du comité d’accueil de Tsahal.

Dans des circonstances normales, les mesures de sécurité personnelles lors d’une visite d’un président américain à l’étranger sont tenues secrètes et restent rarement perceptibles par le public.

Cette fois, les sources du contre-terrorisme de Debkafile révèlent que les planificateurs de la visite ont fait une exception.

Ils ont décidé qu’il n’y avait pas d’autre option disponible que d’installer ouvertement la batterie Dôme de Fer à l’intérieur de l’aéroport, parce que la première batterie, en supplément d’un autre intercepteur Patriot, stationné, depuis plus de deux mois, au nord et au sud de Tel Aviv, ne présentaient pas de garantie suffisante de sécurité contre une attaque à la roquette, juste au moment de l’arrivée du Président.

Cette décision crée deux précédents :

1. Air Force One atterrira sur la piste de l’aéroport Ben Gurion le 20 mars, protégé par deux lignes de défense d’intercepteurs de missiles américains et israéliens, postés en formation la plus dense et serrée jamais mise en place pour l’arrivée d’aucun Président Américain en Israël, jusqu’à présent.

2. La batterie Dôme de Fer restera sur place durant les trois jours des visites d’Obama en Israël et en Jordanie.

Elle défendra l’espace aérien de Jérusalem contre toute attaque à la roquette, pour toute la durée de son séjour.

Les récentes tentatives du Hamas, il y a juste cinq mois, de frapper l’aéroport et Jérusalem à coups de roquettes tirées depuis la Bande Gaza, sous les ordres du Général iranien Hassan Shateri alias Hoassam Khosh-Nevis, sont encore toutes fraîches dans les mémoires israéliennes.

Cet officier supérieur iranien nuisible a été éliminé en janvier en Syrie et payé le prix de la témérité de ses subalternes, dans des circonstances que l’Iran lui-même préfère ignorer.

Personne, au sein des cercles sécuritaires américains et israéliens, ne suggère sérieusement que le Guide Suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei, le dictateur syrien Bachar al Assad ou le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah projettent de frapper l’aéroport israélien, avec des roquettes, le 20 mars.

Mais aucun officiel responsable n’est prêt à exposer le Président au moindre risque.

Après tout, à l’intérieur des plus de 120 000 kms-carrés du triangle Damas-Bagdad-Amman et les 62.000 kms-carrés de la Péninsule du Sinaï, il est bien possible de trouver un Commandant jihadiste désireux de passer à l’action, sur ordre du dirigeant d’Al Qaeda, Ayman al Zawahiri de venger la mort d’Ousama Ben Laden, le 2 mai 2011, au Pakistan, aux mains des commandos américains des Navy Seals.

Les deux groupes d’experts de la sécurité apprécient sérieusement les motivations de Zawahiri de punir le Président américain pour avoir ordonné sa mort et, pour la première fois, il a les capacités de l’atteindre à partir de territoires contrôlés par Al Qaeda, avec des missiles de surface transportant des poisons chimiques.

Même si leurs armes n’atteignent pas le Président Obama, il suffirait qu’une seule explose dans l’espace aérien israélien ou jordanien, au moment de son arrivée, pour que l’organisation terroriste réalise une prouesse stratégique majeure.

Adaptation : Marc Brzustowski/ Lessakele Blog Article original

Source: Debkafile

TAGS : Iron Dome Kipat Barzel Patriot Roquettes Obama Al-Nosra

Al-Qaeda Terrorisme Ben Laden Abottabad Seals Team Six Assad

Khamenei

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.