Pourtant…dans l’affaire syrienne par exemple…en quoi, de près ou de loin, Bush a-t-il à y voir ?…Il n’y a même pas une conséquence de cause à effet comme dans l’intervention en Libye et ses répercussions, positives pour ces Touaregs du MNLA non noyautés par les mercenaires wahhabites au Mali… Ah ! mais si !Bush a fait croire qu’en boutant Saddam Hussein, ce « laïc » (aux mains ensanglantées), cela irait bien mieux… Et ce n’est pas le cas (bouh!) disent les mêmes, pourtant incapables évidemment de justifier les 180.000 morts en Syrie…

Ah bon ? Cela ne va pas si bien que cela en Irak ? Mais pour qui? Pour les Kurdes ? Pour les Shiites non inféodés à l’Iran (comme à Najaf, Bassorah) ? Et la faute à qui à l’instant T sinon à Obama qui n’a pas encore compris qu’il faut plusieurs décennies pour pacifier une région, il aurait suffit de lire César (Jules). Faire du Droit ne suffit pas visiblement 🙂

Certes, en « Irak » (les guillemets signifiant que ce pays est une création artificielle récente, tout comme « l’Algérie ») les malakistes (du nom du 1er Ministre) ont tout fait pour empêcher les sunnites de sinon retrouver leur domination (sans concession) d’antan du moins de pouvoir laisser l’autonomie à leurs provinces. Mais de là à faire croire que l’avancée djihadiste est due essentiellement à Bush 2003, c’est aussi oublier le 11 septembre 2001, c’est oublier que Ben Laden n’a pas été inventé par Bush. C’est oublier Khomeyni en 1979, c’est oublier enfin le travail de sape des wahhabites avec leur argent qui pourrit tout jusque dans les banlieues françaises, anglaises, belges, américaines pourtant nourries au grain de l’islam cool et qui envoient des jeunes djihadistes faire leurs classes sur le terrain.

Il est regrettable que les archéoconservateurs de type Zemmour (sur RTL le 13 juin 2014) aille rejoindre dans les railleries les néo-munichois critiquant évidemment à nouveau Bush mais regardant ailleurs (vers le Brésil ces temps-ci) malgré leur échec, cinglant, en Syrie. Car au moins en Libye tout l’Est berbérophone est libéré du joug arabo-musulman ; il faut qu’ils consolident désormais la jonction avec les Touaregs non djihadisés ; et aussi faire alliance avec les milices chrétiennes en Centre-afrique, au Nigeria, Cameroun, tout en faisant également alliance avec les Kurdes pour des conseils militaires et de logistique.

Il est de plus en plus nécessaire que toute l’Afrique, le Proche et Moyen orient, se débarrasse des derniers rejetons nationaux-islamistes soutenus par les archéo-conservateurs de tous poils qui préfèrent le mauvais réalisme celui de la tyrannie alors qu’en effet au moins la disparition de Saddam a permis l’émergence du printemps du Jasmin qui avait fait peur jusqu’en Chine…

Ce n’est pas ce printemps qui a créé le djihadisme mais la complaisance occidentale envers les tyrans de l’islam dit « modéré », n’est-ce pas ce que l’on disait à propos de Ben Ali, Mubarak, voire Kadhafi ?… Plutôt que de se moquer de la paille dans l’oeil du voisin observez la poutre qui pourrit dans le vôtre…

Lucien SA Oulahbib 13/6/2014

resiliencetv.fr Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.