La branche maghrébine d’Al Qaida promet de se « venger » après les déclarations du président français concernant le port du voile en France, expliquant que la burqa n’était pas « la bienvenue » sur le territoire.

« Nous nous vengerons de la France et de ses intérêts par tous les moyens à notre disposition, pour l’honneur de nos filles et de nos sœurs», a affirmé le dirigeant d’Al-Qaida au Maghreb, Abou Moussab Abdoul Wadoud.

«Nous, les moudjahidines, ne resterons pas silencieux face à de telles provocations et injustices» a-t-il ajouté.

D’après lui, les musulmans de France sont «de plus en plus préoccupés par les pratiques des hommes politiques et des dirigeants français et leur harcèlement».

Selon une mission d’information parlementaire ayant enquêté afin d’étudier l’ampleur du phénomène du voile intégral en France, celui-ci serait « marginal », concernant environ 5000 personnes se réclamant d’un islam radical.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.