2018 : les agressions contre les Juifs ont augmenté de 13%

2
293
Les attaques antisémites atteignent le monde entier, tuant le  plus de Juifs depuis des décennies
Selon des chercheurs de l’université de Tel Aviv, les agressions contre les Juifs ont augmenté de 13% en 2018, l’Allemagne enregistrant une augmentation sans précédent de toutes ces dernières années, avec 70% de violence antisémite en plus ; “L’antisémitisme est devenu courant et accepté par la société civile

Des chercheurs israéliens ont rapporté, mercredi, que les attaques violentes contre les Juifs avaient considérablement augmenté l’année dernière, le plus grand nombre de Juifs ayant été assassinés, depuis des décennies, pour l’ensemble des actes antisémites, entraînant un “sentiment d’urgence croissant” parmi les communautés juives du monde entier.

Du fait des tirs meurtriers qui ont tué 11 fidèles à la synagogue Tree of Life le 27 octobre, les agressions contre les Juifs ont augmenté de 13% en 2018, selon des chercheurs de l’université de Tel Aviv. Ils ont enregistré près de 400 cas violents dans le monde, dont plus du quart des principaux cas de violence aux États-Unis.

Mais le pic a été le plus spectaculaire en Europe occidentale, où les Juifs ont été confrontés à un danger et à des menaces encore plus grandes. En Allemagne, par exemple, la violence antisémite a augmenté de 70%.

L'année dernière a vu le plus grand nombre de Juifs tués

L’année dernière, on a constaté le plus grand nombre de meurtres de Juifs

 

“Il y a un sentiment d’urgence croissant chez les Juifs dans de nombreux pays du monde”, a déclaré Moshe Kantor, président du Congrès juif européen, un groupe de coordination représentant les communautés juives de tout le continent.

“Il est maintenant clair que l’antisémitisme n’est plus limité au triangle de l’extrême gauche, de l’extrême droite et de l’islamisme radical – il est devenu courant et souvent accepté par la société civile“, a-t-il déclaré.Le Centre Kantor de l’Université de Tel Aviv pour l’étude du judaïsme européen contemporain publie chaque année son rapport à la veille du jour du Souvenir de la Shoah en Israël, qui commence mercredi au coucher du soleil. Cette année, le rapport intervient quelques jours après une nouvelle attaque meurtrière samedi contre une synagogue du sud de la Californie. L’attaque de la synagogue Chabad de Poway, le dernier jour de la Pâque, a tué une femme et blessé trois autres personnes, dont le rabbin.
Outre les attaques par balle, les agressions et le vandalisme, Kantor a également noté la montée en puissance de l’antisémitisme en ligne et dans les journaux, notamment un récent dessin animé antisémite paru dans l’édition internationale du New York Times. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu était représenté par un chien portant un collier en forme d’étoile de David, dirigeant un président aveugle et portant une kippa noire, Donald Trump.

Caricature antisémite publiée par le New York Times

Caricature antisémite publiée par le New York Times

 

Depuis, le Times s’est excusé, qualifiant l’image de “choquante” et promettant de ne plus publier de tels dessins. Cela a tout de même provoqué l’indignation de dizaines de groupes juifs américains qui ont ensuite envoyé une lettre appelant le journal à “devenir beaucoup plus sensible à l’antisémitisme à l’avenir”.

“L’antisémitisme a récemment progressé au point de remettre en question la poursuite même de la vie juive dans de nombreuses régions du monde. Comme nous l’avons vu, avec la deuxième fusillade massive dans une synagogue aux États-Unis, de nombreuses régions du monde, qui l’étaient auparavant, ne sont plus considérés comme sûres “, a ajouté Kantor.”L’antisémitisme est entré progressivement dans le discours public”, a-t-il déclaré. “Les menaces, les harcèlements et les insultes sont devenus plus violents, incitant à une violence physique encore plus grande contre les Juifs. On a l’impression que presque tous les tabous concernant les Juifs, le judaïsme et la vie juive ont été brisés.”L’ascendant du leader du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, a également contribué à créer un sentiment de peur grandissante au sein de la communauté juive britannique. Ses détracteurs disent que Corbyn, critique de longue date d’Israël, a longtemps laissé les préjugés anti-juifs circuler sans contrôle. Les partisans de Corbyn ont été accusés d’avoir partagé le négationnisme sur la Shoah et les préjugés classiques sur un “complot international des banques juives, sur les réseaux sociaux. Plusieurs membres du parti l’ont quitté en signe de protestation.

Le dirigeant syndical Jeremy Corbyn accusé d'avoir laissé l'antisémitisme se déchaîner au sein de son parti (Photo: Reuters)

Le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn, accusé d’avoir laissé l’antisémitisme se déchaîner au sein de son parti (Photo: Reuters)

 

De même, l’inclusion de militants antisémites dans les manifestations des gilets jaunes en France, a suscité de plus en plus d’inquiétude, dans un pays où les actes antisémites représentent déjà la moitié de tous les crimes de haine ayant fait l’objet de plaintes enregistrées.

Kantor a ajouté qu’il y avait eu une amélioration de la coopération entre les communautés juives et les forces de l’ordre, en Europe et que plusieurs gouvernements européens avaient également pris des mesures énergiques, notamment en adoptant pleinement la définition de l’antisémitisme utilisée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah.

Le rapport indique que les agences gouvernementales responsables du bien-être et de la sécurité de leurs citoyens juifs sont de plus en plus conscientes de la menace.

 

Israël a également pris des mesures, en organisant un forum mondial de lutte contre l’antisémitisme, et le mémorial de la Shoah Yad Vashem a fait état d’une large participation à son cours en ligne sur les origines de l’antisémitisme. Netanyahu a déclaré que, suite à l’attaque dans le sud de la Californie, il organiserait une réunion spéciale sur les attaques antisémites en hausse dans le monde.

Presse associée (Associated Press) | Publié: 05.01.19, 12:41

Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. Il est indéniable que l’antisémitisme devient banal.
    Et ce qui devient banal n’intéresse plus. Une seconde nature s’installe, celle de l’indifférence… Elle nous touche nous-même (!) , alors que nous sommes les principaux concernés.
    Nos Sages, dont les derniers plus grands penseurs comme le R. E. Dessler précisait que l’habitude était d’abord une seconde nature, puis devenait…la première.
    Et que chaque cercle qui agrandissait son “territoire” formait alors une nouvelle frontière, sans même qu’on s’en aperçoive.
    Une redite certes, mais bon, le mauvais penchant ne nous demande pas de nous jeter par la fenêtre, mais nous fait prendre l’escalier, marche par marche, jusqu’à plonger au plus profond, ‘Hvsh’.
    Il en va de même avec la société civile, où si peu réagirent lors des lois du port de l’Étoile d’or sur la poitrine, et de ce qu’il advint des millions de Juifs moulinés dans la quasi indifférence générale…
    Seuls “quelques” Justes.
    Aujourd’hui, tout recommence, vraiment.
    C’est le drapeau d’Ysraël qui porte son étoile…
    La différence est que nous avons où aller, de quoi nous défendre, faire réfléchir nos hainemis sur leur impunité illusoire…
    Et que l’irrationnalité évidente du phénomène, loin de les disculper, bien au contraire, montre que Dieu bat le Rappel.
    “Je viendrai vous chercher, là-bas,… Et Je vous ramènerai au Pays que J’ai promis à vos Pères, …”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.