Le Destroyer américain. face a l'objet non identifié.

Une superpuissance inconnue met en déroute la défense américaine

Extraterrestres? Le Pentagone confirme ‒ «Nous avons identifié des avions avec une technologie inconnue».

Le département américain de la Défense admet avoir identifié des objets non identifiés près d’un destroyer américain.

  • Un haut responsable américain de la défense: « Je n’ai aucune idée d’où vient ce genre d’essaim ».

VIDEO SUR CET OBJET VOLANT NON IDENTIFIÉ.

Il n’y a aucune explication à cela: « Ceux qui  croient aux extraterrestres et aux phénomènes surnaturels s’accrochent à chaque lambeau d’indice pour trouver des preuves de l’existence d’ovnis ‒ et de leurs visites ici sur Terre. Maintenant, le débat prend une tournure dramatique après que le département américain de la Défense a reconnu, pour la première fois dans l’histoire des États-Unis Mystères entourant un groupe de travail militaire de la marine américaine en 2019.

En effet, les photos et vidéos révélées montrent quatre objets, un en forme de pyramide et trois en forme de ballons, suivant les navires alors que dans un cas la surveillance a eu lieu à quelques kilomètres de là. Les destroyers américains, qui transportaient des équipements électroniques hautement sensibles et secrets, ont identifié les objets et enquêté sur leurs activités autour d’eux ‒ et ces informations sensibles ont commencé à fuir suite au grand nombre de témoins présents au même endroit, au même moment.

« Je n’ai aucune idée d’où vient cet essaim qui menaçait les destroyers américains dans l’exercice », a déclaré l’amiral Michael Guilday, chef de la division des opérations navales de l’US Navy, qui a mené l’enquête sur le système de sécurité du pays.

À ce jour, l’armée américaine a classé l’avion comme une menace découlant des capacités élevées d’un facteur hostile, avec la spéculation qui en résulte que ce sont des extraterrestres ou des capacités extraordinairement développées par une autre puissance, comme la Chine, qui ne sont pas connues et reconnues en Occident. .

Un autre haut responsable américain a déclaré que « ce n’est pas un avion secret d’une technologie qui nous est connue ou qui existe dans n’importe quelle base militaire américaine, même celles qui sont complètement classifiées ».

Nous n’avons aucune idée de ce que c’est

Ce dernier cas ne fait que renforcer les publications de vidéos récemment publiées montrant des objets non identifiés suivant des navires de l’US Navy en 2004. Se référant au cas précédent, l’amiral a déclaré: «Je suis au courant de ces observations et, comme indiqué, il y a eu d’autres observations de pilotes dans les airs et d’autres navires non seulement des États-Unis, mais aussi d’autres pays ‒ et bien sûr d’autres facteurs dans la force conjointe des États-Unis « et nous n’avons aucune idée de ce que c’est ».

Il est intéressant de noter que l’armée américaine admet désormais explicitement qu’un objet volant [non identifié] a été au-dessus du navire lui-même pendant longtemps bien au-delà des capacités de la technologie connue d’elle-même dans le domaine des drones ou de tout autre objet volant de cette espèce.

Intéressant a noter que les navires sont également passés à un format essentiellement défensif et se sont réduits au silence radio et radar pendant leurs activités pour faire face à cet objet, mais malgré toutes les actions entreprises, il a survolé le destroyer pendant plus de 90 minutes.

Traduit de l’hébreu par Eliezer Zis pour JForum ‒ Israel Hayom

Y-a-t-il relation de cause à effet? Plus que toute autre considération envers de prétendus extraterrestres, un rapport de renseignement révèle la «plus grande menace» pour la sécurité nationale des États-Unis.

Un rapport de renseignement américain a déclaré mardi que la quête de la Chine pour devenir une puissance mondiale est la plus grande menace pour la sécurité nationale américaine, tandis que les efforts de la Russie pour saper l’influence américaine et se présenter comme une puissance majeure constituent également un défi.

Le rapport annuel d’évaluation des risques 2021 comprend les points de vue des différents services de renseignement américains sur les principaux problèmes de sécurité extérieure auxquels le président Joe Biden est confronté au cours de sa première année de fonction, qui sont devenus encore plus compliqués avec l’épidémie de Corona et le changement climatique mondial.

Le rapport indique que si la Chine et la Russie représentent les deux principaux défis, l’Iran et la Corée du Nord restent une source de danger pour la sécurité nationale des États-Unis.

Pour le Parti communiste chinois au pouvoir: intensifier les efforts de tout le gouvernement pour étendre l’influence de la Chine
La Chine à la conquête du monde: une ascension fulgurante.

La commission du renseignement de la Chambre des représentants et également du Sénat tiendra des réunions, ces mercredi et jeudi, pour discuter d’un rapport envoyé au Congrès.

Avril Haynes – le directeur du renseignement national, William Burns – le directeur de la CIA dans l’administration Biden, témoigneront pour la première fois depuis leurs nominations.

Le rapport indique que le Parti communiste chinois au pouvoir intensifiera « les efforts de tout le gouvernement pour étendre l’influence de la Chine, saper l’influence américaine et provoquer la controverse entre Washington et ses alliés et partenaires » et intensifiera ses efforts pour faire progresser son régime autoritaire.

Pendant ce temps, les dirigeants chinois «saisiront les opportunités» pour intensifier les tensions avec les États-Unis lorsque leurs intérêts l’exigent.

Le rapport indique que la Chine dispose d’excellentes capacités pour lancer des cyberattaques, qui pourraient, à tout le moins, provoquer des perturbations limitées et temporaires des infrastructures vitales aux États-Unis.

Le rapport ajoute que la Russie cherche à saper l’influence américaine et à semer la discorde entre les pays occidentaux et au sein des alliances occidentales, et à construire des capacités qui permettent à Moscou de «façonner les événements mondiaux en tant que grande puissance».

Il a noté que la Russie «continuera d’être une cyber-menace majeure».

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.