Tsahal : le prochain sera une tête de liste ciblée

12
5829

L’armée de l’air israélienne bombarde trois symboles du gouvernement du Hamas à Gaza. Une maison de Sderot touchée par une roquette qui n’a pas explosé. Le Hamas offre une trêve, qui dure depuis 03h 15…

Le Hezbollah menace Tel Aviv… 

 

Les résidents du sud d’Israël se sont réveillés mardi matin après une nuit tendue mais relativement calme, au cours de laquelle plus de 60 roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza et que Tsahal a touché plusieurs cibles sur le territoire palestinien.

Après avoir tiré environ 30 roquettes sur Israël lundi soir, le groupe terroriste du Hamas a déclaré avoir accepté un accord de cessez-le-feu négocié par l’Egypte avec Israël et entré en vigueur à 22 heures. Les terroristes dans la bande de Gaza ont continué à tirer des projectiles dans le sud d’Israël durant la nuit. L’armée a déclaré que 30 autres roquettes ont été lancées entre 22h et 3h15.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, a précisé qu’il n’y avait pas de cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, dans une interview accordée à Reshet Bet mardi matin.

“Il n’y a pas de cessez-le-feu”, a déclaré Katz dans son rapport. “Il est peut-être possible d’éliminer le Hamas, mais il n’y a pas de réelle alternative pour renverser le Hamas.”

La première opération antiterroriste menée par Israël dans la bande de Gaza s’est limitée à des frappes aériennes contre des bâtiments vides du gouvernement du Hamas. Les sources militaires de DEBKAfile notent six caractéristiques de l’opération :

1. Seule l’armée de l’air mène cette étape de l’offensive israélienne avec des avions de combat, des hélicoptères et des drones. Les forces terrestres renforcées et massées à l’extérieur de la barrière de la frontière de Gaza sont retenues pour une étape ultérieure, en fonction de l’évolution de l’opération.

2. Trois centres de commandement du Hamas chargés de la sécurité intérieure et du renseignement ont fait l’objet de frappes dans la ville de Gaza ainsi que le bureau du dirigeant du Hamas, Ismail Haniyeh. Ils avaient tous été évacués à temps après que Tsahal a envoyé des missiles d’avertissement dans le cadre de sa politique de «cognement sur le toit» visant à réduire au minimum le nombre de victimes civiles.

3. Aucune victime du Hamas n’a été recensée jusqu’à présent, indiquant que l’armée israélienne conserve comme règle que l’offensive doit demeurer de basse intensité contre la terreur.

4. Le bureau de Haniyeh a fait l’objet d’une frappe, ce qui qui équivaut à un message de Tsahal disant que si le conflit déborde, Haniyeh et d’autres hauts responsables ou commandants du Hamas pourraient être pris pour cible à éliminer en personne.

5. Quelques heures plus tard, le Hamas et le Jihad islamique ont riposté par un puissant barrage d’environ 70 roquettes contre Sderot, qui a pulvérisé une maison. Leurs représailles pourraient s’étendre à d’autres régions d’Israël pendant la nuit. Un avertissement est émis, d’une frappe majeure du Hamas et du Djihad Islamique pour minuit heure locale.

6. À la suite de cette attaque, le Hamas a affirmé qu’une trêve avait été conclue, ce qu’Israël n’a pas confirmé.

   , 

Israeli air force bombs three symbols of Hamas rule in Gaza. Sderot home hit. Hamas offers truce

Maison touchée par le missile du Hamas, lundi matin, vue d’un drone, au Moshav Mishmeret, dans le Sharon

12 COMMENTS

  1. Il s’agit de se débarrasser des parasites musulmans qui rêve de revenir en Israël pour égorger les judéo-chrétien j’usqau dernier ! Rentrer leurs dans le lard une bonne fois pour toutes ! Après 60 ans de de terrorisme, y en n’a marre. Les survivants en Turquie et en Iran. –
    Que le meilleur gagne….

  2. Ils jouent à quoi les décideurs de Tsahal ?
    Je préviens les salopards que je vais les secouer un peu (histoire de leur enseigner les bonnes moeurs) et en
    remerciement …” quelques heures plus tard, un puissant barrage de 70 roquettes s’abattait sur Sdérot…”
    A croire que l’armée n’évalue pas à leur hauteur la malfaisance et la fourberie du hamas.
    Ce n’est pas la première fois que celui-ci simule une trêve pour la rompre sans préavis.
    Un seul objectif : frapper quand toute cette vermine est dans le nid, chefs et exécutants.

  3. Il n y a pas d’autre solution que de tout raser ! Et les foutre sur la route de l exode 4 ou 5 millions de Palos ça se diluera sans problème dans la masse arabe des états voisins !

  4. Il ne s’agit que des excuses vides de sens lorsqu’on prétend qu’il faut préserver le hamas car on ignore qui va le remplacer. Si bibi n’est pas capable d’affronter l’opinion internationale qui attend le massacre des Juifs pour inaugurer les chrysanthèmes, il est urgent qu’il dégage. Tout le monde sait, sauf les mous qui dirigent ce pays, qu’hamas ou son remplaçant, peuvent être balayés vite fait par Tsahal. En rasant les murs il est utile de rappeler le sort réservé à notre communauté dans les années 40. Et dire qu’on prétend “plus jamais ça” mais si ce gouvernement qui ne sait pas ou ne veut pas protéger ses citoyens en voulant épargner ceux d’en face, il n’a qu’une seule alternative, se démettre, car l’histoire des années 40 va bientôt bégayer. Quant au mot “démocratie” ça ne signifie pas qu’il faille protéger les ennemis, mais son propre pays. Si on veut épargner sa propre population, tant pis si les soi disant civiles d’en face doivent crever. De toute manière on voit bien qu’il ne s’agit pas exactement de civiles, mais de milliers de terroristes qui envoient des bombes chez nous.

  5. C’EST TOUT SIMPLEMENT CE QUE L’ON APPELE LE PRAGMATISME QUI FAIT LES GRANDS HOMMES D’ETAT COMME BIBI.NE VOUS INQUITEZ PAS QUE LORSQUE CE SERA NECESSAIRE,LES ARABES VONT COMPRENDRE LEUR DOULEUR.RASVEH CHALOM,IL N’Y A PAS EU DE MORTS A TEL AVIV ET BIBI FAIT EN SORTE QU’IL N’Y AIT PAS DE PERTES DE JEUNES SOLDATS DE TSAHAL EN ENTRANT A GAZA.LORSQUE DES MISSILES SONT TIRES SUR TEL AVIV,NOTRE PREMIERE REACTION EST DE FAIRE LA GUERRE MAIS APRES IL FAUT QUE LA RAISON L’EMPORTE SUR LA PASSION ,D’OU L’ESTIME QUE J’AI POUR BIBI MAIS LES ARABES NE PERDENT RIEN POUR ATTENDRE !!!!!!

  6. La vraie dissuasion, c’est quand ça fait mal.
    C’est là un principe éducationnel vieux comme le monde, qui marche avec les humains comme avec les animaux. Il faut s’attendre à des victimes collatérales, certes, mais que faire ? Détruire des hangars vides, ou faire des feux explosifs sur des terrains vagues a ses limites. Et faire cesser ces distributions de dollars par le cathare les mouchera aussi. De toute façon, il faut traiter.

  7. Dalida , qu’elle repose en Paix avait chantée de son vivant….

    Paroles et Paroles…..

    et c’est toujours d’actualité…

    • Personne n’a abordé le côté économique de l’affaire. Mais Israel, apparemment, dépense des sommes folles en armement, carburant, etc. pour détruire des bâtiments vides… En espérant que cela n’impacte pas trop sur l’économie du pays.
      Ca me fait penser au type qui dit ‘retenez-moi sinon je fais un malheur’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.