“The Operative”, quand une agente du Mossad opère en Iran

1
3291

Sortie de film : « The Operative », quand une agente du Mossad opère en Iran.

By Israelvalley Desk|juillet 20th, 2019

Mercredi prochain sortira le film « The Operative« , avec Diane Kruger en actrice principal et qui est inspiré de faits réels relatés dans le roman « The English Teacher » de l’ancien agent de renseignements israélien Yiftach Reicher Atir.

Condensé de témoignages d’agentes du Mossad, le film s’applique à rendre compte avec authenticité de l’expérience du métier d’espion au Moyen-Orient.

À la fin des années 2000, alors que le monde craint que l’Iran ne se dote de l’arme atomique, Rachel, ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran, disparaît sans laisser de trace. Thomas, son référent de mission, doit la retrouver entre Orient et Occident, car Rachel doit revenir à tout prix sous le contrôle de l’organisation… ou être éliminée.

Trois personnages s’affrontent ou s’allient au gré des circonstances, Rachel, femme sans racine mais qui rejoint le Mossad et devient l’une des meilleures espionnes occidentales en Iran.

Thomas, son officier traitant, Juif anglais vivant à Berlin et Farhad Razavi, homme d’affaires iranien qui est la source de Rachel sans se douter de son véritable rôle.

The Operative est un drame intime qui sonde les rapports de force entre le professionnel et la vie privée.

Au-delà des scènes d’action complexes et des complots internationaux, la priorité du réalisateur, dans ce thriller stylisé, est avant tout le visage des personnages et l’exploration de leur monde intérieur.

Scénariste et réalisateur, Yuval Adler a étudié les mathématiques à l’Université de Tel-Aviv, puis a obtenu un doctorat en philosophie de l’Université Columbia à New York, où il a également étudié la sculpture et la photographie.

Après avoir exposé dans plusieurs galeries, il décide de se consacrer entièrement au cinéma. Son premier long métrage, Bethléem, a été présenté au Festival international du film de Venise où il a remporté le prix Venice Days du meilleur film.

Il a également remporté six Ophirs (équivalent des César israéliens) et a été sélectionné pour représenter son pays aux Oscars. The Operative est son deuxième long métrage.

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley.

1 COMMENT

  1. James Bond c’est pour le cinéma , la réalité est tout autre .

    Accespter de vivre dans la solitude au milieu de tous les dangers tout en sachant que la moindre erreur vous serait fatale .

    Et finir dans l’anonymat avec le sentiment du devoir accompli .

    C’est çà la vie d’espion .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.