Vague d'émeutes arabes en Israël.

Tentatives de lynchage à Acre, Haïfa et Bat Yam; Un Juif dans un état grave

Des émeutes violentes se propagent à travers le pays: la vague de violence généralisée se poursuit ce soir (mercredi) dans de nombreux points chauds à travers le pays et en particulier dans les villes ou cohabitent Juifs et Arabes. Lors Des émeutes violentes se propagent à travers le pays: la vague de violence généralisée se poursuit ce soir (mercredi) dans de nombreux points chauds à travers le pays et en particulier dans les villes ou cohabitent Juifs et Arabes. ont éclaté entre des manifestants juifs, des manifestants arabes et des forces de police.

Le lynchage à Bat Yam

À Bat Yam, des affrontements ont éclaté entre Juifs, Arabes et forces de police. Apparemment, un groupe de jeunes Juifs a tenté de lyncher un jeune arabe. Le blessé, un Arabe de 33 ans de Ramleh, s’est tourné vers Ichilov dans un état acceptable avec des ecchymoses au visage.

Le député Bezalel Smotrich a condamné l’incident de lynchage à Bat Yam et a tweeté: «Je viens de regarder une vidéo que je ne peux pas télécharger ici de Juifs lynchant un passant arabe innocent et je suis choqué et honteux au plus profond de mon âme. Nous traversons des jours difficiles, attaqués, confrontés à des frustrations face à l’incompétence de la police et aux distorsions juridiques. Mais bon sang, comment des Juifs peuvent-ils être aussi cruels?! Terrible».

À Jaffa, qui semble en fait plus calme aujourd’hui que lors des émeutes qui ont eu lieu ces derniers jours, la police a arrêté un cortège illégal de Bat Yam, d’une poignée de personnes qui voulaient venir à Jaffa et affronter les habitants. Des forces de police  ont été déployées pour contrôler une manifestation illégale en provenance de la ville de Bat Yam;   n’ayant  pas avoir obéi aux instructions de la police, des moyens ont été utilisés pour disperser la foule.

VIDEO 3 

À Acre, la police et les combattants du Yassam opèrent près d’Egged Square dans la ville, à la suite d’un rassemblement de dizaines de manifestants qui ont commencé à lancer des pierres massives sur la police. Cependant, la police a déclaré qu’un certain nombre de manifestants arabes, se promenant avec des matraques dans la ville, ont lynché et attaqué un citoyen juif avec des bâtons et des pierres lorsque, selon des sources médicales, le citoyen a été gravement blessé et des interventions de réanimation ont été effectuées sur lui.

Le lynchage à Akko/Acre

Le MDA rapporte qu’un homme de 30 ans a été emmené au centre médical de Galilée à Nahariya dans un état critique avec une blessure à la tête alors qu’il sans connaissance. Nous avons commencé par un traitement médical comprenant des bandages et une réanimation. Il se trouve dans une condition stable pour un traitement ultérieur à l’hôpital».

VIDEO 4 

Le MDA a rapporté plus tard qu’une équipe de soins intensifs qui était sur le point de soigner une personne gravement blessée à Acre avait été attaquée par des émeutiers qui avaient brisé les fenêtres de l’ambulance avec des pierres et des gourdins, miraculeusement, les membres du personnel n’ont pas été blessés.

À Haïfa, la police enquête sur un soupçon d’un homme écrasé dans la ville lors d’une émeute sur les lieux. Le chauffeur a été arrêté pour interrogatoire. En outre, une force de police qui a agi contre les manifestants dans le quartier Guermanim de Haïfa a repoussé les émeutiers. Un véhicule attaqué par la foule s’est écrasé sur les lieux. Le conducteur du véhicule a fui les lieux et a heurté pendant son trajet une personne légèrement / modérément blessée. Peu de temps après, le conducteur du véhicule, âgé d’environ 20 ans, a été arrêté et emmené pour interrogatoire.

VIDEO 5 

Dans le même temps, des émeutiers ont lynché un citoyen arabe qui passait dans la région. Il a été légèrement blessé et a été transporté à l’hôpital.

VIDEO 6 

Émeutes à Tibériade: des Arabes détruisent des véhicules et jettent des pierres

À Tibériade, un rassemblement des FDI prévu hier et organisé ce soir est devenu incontrôlable et s’est transformé en un incident violent. Des rapports préliminaires de la région indiquent qu’un chauffeur arabe a été attaqué. En revanche, les manifestants affirment que le chauffeur a tenté de les écraser  pendant la manifestation.

Les fenêtres de Hummous Issa à Tibériade ont de nouveau été brisées par des Arabes.

Un témoin oculaire, un habitant de Tibériade, a déclaré: «Il y a un désordre fou ici. Ils ont cassé les vitres de Houmous Issa et du roi du narguilé, qui appartiennent tous deux à des Arabes. Ils ont sorti les Arabes des voitures et les ont attaqués.

Les forces de police à Or Akiva

A Or Akiva et Hadera, des dizaines de citoyens juifs sont sortis pour nuire aux Arabes à la lumière des événements difficiles de ces derniers jours. Dans l’après-midi, des dizaines de jeunes juifs se sont rassemblés près du centre commercial de Hadera afin d’attaquer les Arabes travaillant dans le marché de la ville. Les forces de police ont été appelées sur les lieux et ont commencé à disperser les émeutiers. Au cours de la tentative de rétablir l’ordre, la police a arrêté 15 émeutiers.

Les forces du MDA soignent des blessés à Or Akiva

Dans la soirée, des dizaines de jeunes d’Or Akiva sont partis pour le carrefour Bernitzky afin de jeter des pierres sur des véhicules arabes circulant sur la route en direction de la colonie arabe voisine de Jisr a-Zarqa. Ils ont incendié des pneus, crié des slogans racistes et jeté des pierres sur des véhicules. Les forces de police sont également arrivées pour disperser la foule en utilisant des moyens pour disperser une manifestation, notamment des grenades assourdissantes. Les émeutiers ont localisé un membre de la minorité et l’ont attaqué avec des matraques. Il a été blessé à la tête et évacué en ambulance. La police a arrêté plusieurs émeutiers.

Les forces de police à Jaffa

A Eilat, par crainte des émeutes dans la ville et des affrontements entre Juifs et invités locaux avec des jeunes Arabes qui viennent à Eilat pour des vacances à l’occasion de l’Aïd al-Fitr, les attractions et les entreprises d’Eilat ont annoncé leur intention de fermer. De nombreux propriétaires de yachts commerciaux de la ville et certains opérateurs de sports nautiques de la ville ont annoncé qu’ils ne fonctionneraient pas ce week-end solidarité à la situation sécuritaire et principalement pour éviter de fournir des services aux vacanciers arabes venus dans la ville pour les vacances par crainte d’affrontements. Dans le même temps, il y a eu des annulations de vacanciers dans des hôtels de la ville d’Eilat. Certaines de ces annulations sont dues à la peur des vacanciers voyageant sur la route sud en raison des émeutes des habitants bédouins, de la peur de recevoir des pierres et de se retrouver bloqués sur les routes.

A Rishon-LeZion, le Grand Rabbin d’Israël, le Rabbin Its’hak Yossef, a évoqué les incidents violents et déclaré: «Des citoyens israéliens innocents sont attaqués par des organisations terroristes, le sang est chaud, le cœur est orageux, les vues sont difficiles».  Aucune permission de faire respecter la loi par ses propres moyens et d’agir violemment, le travail de rétablissement de l’ordre doit être laissé entre les mains de la police israélienne, qui connait son travail. Nous devons être une lumière pour les non-Juifs et non l’inverse».

A Netanya, des provocateurs arabes israéliens ont pénétré la ville avec intention de faire des saccages et de lyncher des Juifs mais grâce à la ténacité et la forte personnalité du Maire, Myriam Feyerberg Ikare, qui a su mobiliser à temps les forces de sécurité municipales et les forces de police, l’émeute a été réprimée et le calme est revenu.

VIDEO 7

Début d’émeute arabe dans l’avenue principale de Netanya, rue Herzl.

Eliezer Zis pour JForum inspiré de ‒ Infos Israel-news et divers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.