Saccage de la synagogue: des suspects arrêtés

5
1318

L’équipe spéciale d’enquêteurs de la police nommée après le saccage de la synagogue ‘Sia’h Israël’ a annoncé avoir arrêté trois suspects, tous trois Arabes israéliens.

Le porte-parole de la police a toutefois précisé qu’après un premier interrogatoire elle “estime” que le mobile de leur acte serait de droit commun plutôt qu’un acte antisémite et nationaliste.

Les suspects auraient voulu déguiser le vol du tronc de bienfaisance en acte de vandalisme…

Cette annonce a entraîné une réaction vive de la part du parti Otsma Yehoudit du Dr- Michaël Ben-Ari: “La tentative de la police de dissimuler les faits dont tout un chacun a compris l’origine et les motivations est totalement ridicule et constitue une insulte à l’intelligence de la population. La police parle ‘d’estimation’ mais l’intention est claire: minimiser l’importance et la gravité du terrorisme arabe face à une police paralysée et jeter du sable dans les yeux de la population (…) Jamais la police n’a parlé d’acte de droit commun quand il s’est agi de vandalisme contre des églises ou des mosquées, elle a toujours parlé immédiatement ‘d’actes de haine’…”

Source : lphinfo.com

 

 

Jérusalem: une synagogue française saccagée

Des individus ont saccagé lundi soir une synagogue à Jérusalem, a indiqué la police israélienne.

La synagogue visée par les vandales est située dans le quartier de Kiryat Yovel, une zone qui a connu des tensions croissantes entre certains résidents laïques de la région et sa communauté religieuse, à la suite de l’afflux de juifs haredi à la recherche de logements abordables dans la capitale.

“Ce matin, nous avons été informés d’un cas choquant de profanation d’une synagogue et de la destruction de rouleaux de la Torah à Kiryat Yovel”, a déclaré le maire de Jérusalem, Moshe Lion.

“Cet incident terrible nous rappelle les temps sombres du peuple juif. Nous ne pouvons pas permettre que de tels crimes se produisent aujourd’hui. Je viens de parler au commandant de la police du district de Jérusalem et je suis certain que la police israélienne mettra bientôt la main sur les criminels”, a-t-il ajouté.

L’année dernière déjà, des vandales avaient saccagé une synagogue de Kiryat Yovel.

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé mardi son indignation après la profanation la veille à Jérusalem d’une synagogue érigée en mémoire de Jonathan Sandler, une des victimes juives du terroriste français Mohamed Merah.

“Horriblement choqué par les scènes de profanation qui se sont déroulées dans la synagogue de la communauté française de Kyriat Yovel à Jérusalem. Cette synagogue porte le nom de Jonathan Sandler, assassiné dans l’attentat de l’école Otzar Ha’Torah à Toulouse en France. La police doit immédiatement retrouver les responsables afin qu’ils soient traduits en justice”, a-t-il dit dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Cet incident survient quelques jours à peine après que des vandales ont pénétré dans une synagogue à Netanya (centre), dans laquelle ils ont brûlé des livres de prières juifs et inscrit le message “Hail Satan” sur les murs.

Yaakov Tanenbaum

Source: lemondejuif

 

Le président Reuven Rivlin a lui publié sur son compte Twitter les images de la synagogue vandalisée, affirmant qu’elles étaient “dures” et “douloureuses”.

Cet incident survient quelques jours à peine après que des vandales ont pénétré dans une synagogue à Netanya (centre), dans laquelle ils ont brûlé des livres de prières juifs et inscrit le message “Hail Satan” sur les murs.

La police a ouvert une enquête sur l’incident qui est survenu sur le lieu de culte de la rue McDonald, très populaire auprès des habitants anglophones de la ville.

Extérieur de la synagogue vandalisée hier soir par des inconnus dans le quartier de Kiryat Yovel à Jérusalem, le 29 janvier 2019. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

i24news

 

5 COMMENTS

  1. Sans doute des arabes catholiques ou totalement athés, il serait très étonnant que des musulmans croyants souillent le nom d’Achem, même pour cacher un vol.

  2. es auteurs ne SONT PAS DES JUIFS ,des juifs même très éloignés ne feraient jamais une chose pareille. Soit de sont des non juifs antis sémites vivant en Israël pour en profiter soit ce sont des éléments étrangers qui veulent faire croire que les juifs soient opposes a la Thora soit ce sont des faux arabes

  3. Faut vraiment avoir la haine pour profaner des rouleaux de la Torah !
    Esperons que ce ne soit pas des Juifs qui en soient les auteurs.
    Un rouleau qui tombe malencontreusement occasionne un jeûne de 40 jours pour une communauté (jeûne diurne).
    Quelles seront les dispositions pour une profanation intentionnelle ?
    Mais la communauté, et même tous les Juifs devraient organiser des veillées de prières…
    Je plains de tout cœur ceux, les violateurs, dont le sort sera certainement affecté par la Justice,… pas celle des hommes…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.