L’attaque dont est victime Eric Zemmour de la part de la gauche et des médias pourrait n’être que le début d’une longue série. Trois points posent question.

1. Un doute sur les faits

Elue socialiste, militante féministe, Gaëlle Lenfant retrouve la mémoire avec une drôle de concomitance : 17 ans après les faits, un jour après avoir croisé une affiche parlant de présidentielles, alors que pendant toutes ces années elle avait le loisir de voir et d’entendre Eric Zemmour à la télévision. Elle redécouvre l’existence d’Eric Zemmour 17 ans après, alors qu’il est présent sur les écrans tous les soirs… Etrange.
La victime se dit traumatisée pour un baiser volé, dont on ne comprend pas bien s’il s’agit d’un baiser sur la joue ou pas, ni si le « coupable » l’a réellement forcée. Flou également sur la date : « je crois que c’était en 2004 ou en 2006 ». Drôle de traumatisme. On peut se demander si on peut oublier la date d’un tel « traumatisme », comme elle le décrit. Cela décrédibilise la parole des femmes qui ont réellement été agressées.

2. Une basse manoeuvre politique

Les journaux de gauche, socialistes et communistes qui embrayent, titrent « agression sexuelle » pour une prétendue tentative de baiser. Tout cela donne vraiment l’impression d’une attaque politique organisée, surtout quand on voit les opinions politiques de ceux qui partagent les faits incriminés.
Il s’agit bel et bien d’une attaque à l’encontre d’Eric Zemmour, de ses idées et de sa potentielle émergence sur la scène politique. Au regard des réseaux sociaux, l’histoire ne semble pas prendre ni être perçue comme crédible par les internautes. La réaction majoritaire est de pointer une manoeuvre politique aux grosses ficelles, beaucoup trop grosses.

3. L’élection de 2022 sera-t-elle celle des affaires ?

L’affaire Zemmour rappelle furieusement les attaques contre François Fillon. C’est une perversion de la démocratie : est-ce la nouvelle façon de faire de la politique ?
On peut être sûr que si Eric Zemmour entre effectivement en campagne, il sera la cible d’une multitude d’attaques d’un niveau de caniveau, car les autres peinent à se battre contre lui sur le plan des idées. Tous les hommes peuvent, à leur tour, être la cible de telles attaques. Eric Zemmour est le premier de la série, et ouvre certainement le bal à droite.

François Billot de Lochner

 

Les embrassades de Zemmour, une galéjade?

L’élue aixoise Gaëlle Lenfant a accusé Éric Zemmour de l’avoir embrassée de force il y a quinze ans, environ, lors d’une université d’été du PS à La Rochelle. Mediapart en a fait ses gros titres. L’analyse de Philippe Bilger.

Ce sous-titre m’est venu immédiatement et même s’il n’est pas délicat de faire un tel jeu de mots avec le nom de la personne à laquelle je vais consacrer ce billet, j’assume tant il correspond au fond.

Sur le cours Mirabeau coule la peine

Gaëlle Lenfant, conseillère municipale d’opposition à Aix-en-Provence, “bibliothécaire, féministe, socialiste”, a publié le 24 avril un post Facebook dénonçant Éric Zemmour qui l’aurait en 2005, lors de l’université d’été socialiste à La Rochelle, “embrassée de force” après l’avoir attrapée par le cou et lui avoir dit : “cette robe te va très bien, tu sais”. Saisie, tétanisée, elle s’était enfuie. C’est la vue d’une grande pancarte “Zemmour 2022”, cours Mirabeau à Aix, qui aurait déclenché sa réaction et sa révélation, plus de quinze ans après l’épisode incriminé. Elle a résumé brutalement sa position à Mediapart le 2 mai en déclarant : “J’étais là, Eric Zemmour s’est servi”. En 2005, Gaëlle Lenfant était responsable notamment des droits des femmes au PS. Elle avait 34 ans. Je voudrais échapper à toute dérision d’autant plus que Gaëlle Lenfant semble avoir parlé immédiatement de cet incident à quelques proches, dont celui qui était alors son mari. On a le droit tout de même de s’interroger sinon sur son existence – même si Éric Zemmour n’en a pas le moindre souvenir – du moins sur son impact aujourd’hui.

Une affaire sortie d’un fond de tiroir

Je parviens mal à croire, au regard de cette psychologie féminine déjà “progressiste” en 2005, qu’il lui ait fallu la bagatelle de 15 ans pour livrer cet inexprimable secret dont le traumatisme serait encore très vif et brûlant en 2021. Je doute que cette affiche représentant Zemmour pour la prochaine échéance présidentielle ait été le ressort fondamental, si tardivement, de sa dénonciation du comportement de celui-ci en 2005. Je pourrais d’ailleurs discuter de sa gravité – si on me le permet – et je me demande si ce qui n’était pas apparu répréhensible à Gaëlle Lenfant, en 2005, n’est pas devenu, dans le climat actuel et avec le féminisme militant, une odieuse et intolérable attitude.

L’argumentation développant que “pour les plaintes en viol il y avait un nombre de classements sans suite hallucinant” était déjà absurde en 2005 et l’est devenue bien davantage au fil des années suivantes sans que Gaëlle Lenfant ait mis pourtant fin à son abstention avant le mois d’avril 2021. Sans possibilité de poursuite pour ce qui n’aurait été, au pire, qu’une agression sexuelle. Qualification devenue banale au point que, je l’ai constaté, même les gestes de pure amabilité, innocemment tactiles, sont frappés d’une suspicion immédiate. Le quotidien, si on n’y prend pas garde, est susceptible de se muer en enfer dans les rapports entre hommes et femmes.

Une croisade anti-Zemmour?

Je sais que Gaëlle Lenfant s’est défendue de toute partialité au sujet de cette “résurrection” mais comment s’interdire de constater une étrangeté ? Elle se “réveille” le 24 avril, puis le 29 avril Mediapart rapporte les dénonciations de quelques femmes contre le même Zemmour pour “des baisers forcés, des gestes et propos à connotation sexuelle” à des dates qui ne sont pas d’une actualité immédiate. Puis le 2 mai, Mediapart se consacre exclusivement à Gaëlle Lenfant et à sa mise en cause de l’essayiste.

Comment qualifier ce processus autrement que de concert douteux mêlant plusieurs voix éprouvant soudain le besoin de révéler ensemble, et dans le même laps, les turpitudes supposées de Zemmour ? Une concordance bizarre ! J’ai mauvais esprit mais il est plus que probable qu’on a l’intention, si Zemmour est candidat et en dépit du fait qu’il ne serait pas au second tour, de lui en faire baver avant, pour lui proposer un avant-goût de ce qu’il aura à subir. Mais, à force d’en endurer, il est devenu un professionnel des avanies, un résistant à tout crin !

Philippe Bilger

 

Bolloré

Un autre soutien glisse même que le patron de presse Vincent Bolloré, propriétaire de CNews, s’intéresse au financement de sa campagne. Mais des hésitations se font jour depuis que des sondages donnent Marine Le Pen au second tour et au coude-à-coude face à Emmanuel Macron. Malgré leurs désaccords, Robert Ménard assure qu’il voterait dans ce cas « sans hésiter » pour la cheffe du RN et ne veut pas qu’une candidature Zemmour porte de « mauvais coup » à son camp. « Si Marine Le Pen a beaucoup de chances pour 2022, les ardeurs en faveur d’Eric Zemmour pourraient se rafraîchir« , abonde Paul-Marie Couteaux. Mais si les sondages plafonnent à 40%, Eric Zemmour « a des chances de se présenter« .

De quoi contrarier le candidat à l’Elysée Nicolas Dupont-Aignan, crédité de 7% des intentions de vote et « ami de 30 ans » d’Eric Zemmour, qu’il a rencontré début février. « J’étais inquiet en arrivant, je suis parti rassuré« , dit-il à l’AFP. « Tout cela me paraît très amateur. C’est la vieille droite identitaire et réactionnaire qui est orpheline et fantasme« . Il ne juge « pas bon » le potentiel électoral de Eric Zemmour, évalué à 13% par l’Ifop. Marine Le Pen pour sa part « ne croit guère » à cette candidature, a-t-elle dit mardi sur Europe 1, et invite à « s’écouter« .

La cheffe du RN est « indéniablement la mieux placée » dans son camp, renchérit le maire RN de Perpignan Louis Aliot, qui avait pourtant invité Eric Zemmour lors de sa campagne municipale.

La Provence

24 Commentaires

  1. D’après la description de Gaëlle Lenfant, ce serait plutôt « un baiser volé », (comme la polémique pour Blanche neige et bientôt la Belle au bois dormant »), il aurait donc embrassé subrepticement une femme dont les idées sont aux antipodes des siennes, qui pourrait croire ça…

    • Il ne défend pas Pétain, il dit que Pétain à négocier avec les allemands afin qu’ils épargnent les juifs de France, on peut citer un fait historique en toute bonne foi et avec objectivité sans pour cela apprécier ou faire l’éloge d’une personne.

  2. Gaëlle lenfant est une affabulatrice.
    Médiapart et l’ immonde savent parfaitement que Mr Eric Zemmour n’est attiré sexuellement que par des femmes ayant 25 ans de plus que lui….
    C’est du mauvais goût, de la perversion, une maladie, mimétisme de certaine personne haut-perchée ???

  3. Il n’est malheureusement pas le premier de la série. Il y a quelques mois, on a mis en garde à vue François Asselineau et sa femme, dans la foulée, sous le motif qu’une personne de sa connaissance l’aurait accusé de signes ambigus d’homosexualité, c’est encore du niveau du caniveau. On sait qu’Asselineau a été candidat aux présidentielles en 2017, et qu’il l’est pour 2022, et qu’il prône le FREXIT. Très opposé à Macron, donc.

  4. Il est curieux de constater que les idées de simple bon sens de Zemmour (la nation, l’ordre, la culture, etc ….) provoquent autant de réactions haineuses et sans fondement de la part des activistes de cette Gooche rose et verte, promoteurs de l’intolérance et de la pedophilie, alors que leurs propos, autrement plus sectaires et destructeurs, passent à longueur de journée sur nos médias écrits ou télévisés !

  5. Je ne suis pas juive et j’aime ISRAEL plus que tout !!!
    Quant à ZEMMOUR , il est très bien comme il est , ce serait dommage qu’on ne le voie plus sur CNEWS avec Christine KELLY et ses mousquetaires !!!

    • Moi aussi je suis un « goy » mais j’aime Israel et je voudrai que M Zemmour se présente et que les autres fassent corps lui pour le soutenir alors il pourra être élu.

  6. Bravo Zemmour, mais n’oublies pas que les français et leurs médias à la con vont tout gober et enfler cette histoire féministe à faire vomir. Pour cette présidentielle, en tant que belge je n’ai pas à juger. Toutefois je te supporte et te souhaite bonne chance. Je suis de tout coeur avec toi.

  7. Je ne suis pas Juif et je suis convaincu que zemmour plait a beaucoup de Gentils en France.
    S’il est attaqué, ce n’est pas a cause de ses origines mais d’avantage à cause de ses propos qui dérangent. Qu’on aime ou qu’on aime pas Zemmour, qu’on le trouve excessif ou pas dans ses discours, les vérités dérangent; journalistes et politiciens ne supportent pas que leurs péchés soient mis à la lumière.

    Pour finir, n’oublions pas que Sarkosy qui fut président a des origines juives et les Français ne l’ignoraient pas.

  8. Pour nous les Juifs en Diaspora, le principe est « Dinah Di Malkhotah Dinah », la loi du pays où nous vivons fait loi, et il a été respecté par nos ancêtres durant des millénaires. Maimonide considérait que ce principe n’est applicable que quand le prince est Juif, et les Juifs d’Algérie, simples sujets du roi de fronce dans les années 1840, respectaient les lois françaises, quand elles n’étaient-pas contraires à leurs propres lois. Dans tous les cas nous devons nous abstenir de nous mêler de la politique du pays dans lequel nous vivons, et tout simplement fuir quand il s’effondre. Ce n’est pas notre problème. Zemmour, descendant de Juifs d’Algérie, semble ignorer notre Histoire. N’a-t-on pas falsifié le dossier du capitaine Dreyfus pour le faire condamner pour le seul fait d’être Juif? En mai 1941, le Juif Mendès-France n’a-t-il pas pris 6 ans de prison ferme pour prétendue désertion dans l’affaire du Massilia ? En décembre 1941, le demi-Juif Jean Zay n’a-t-il pas pris la prison à vie pour le même prétexte, et en prime, en juin 1944, ne l’a-t-on pas sorti de sa cellule pour l’éliminer à coups de mitraillette dans le dos, la classique lâcheté française? En décembre 1941, le Conseil de « Justice Politique » de pétain, que Zemmour encense, et dans lequel siégeait le prima catholique des Gaules, le cardinal Gerlier, n’a-t-il pas condamné le Juif Léon Blum à la réclusion à perpétuité, alors qu’en 1942 la Cour de Justice de Riom ne pouvait même pas le condamner ? En juin 1944, le ministre Juif Gaston Rothschild, dit Georges Mandel, lui aussi incarcéré, n’a-t-il pas été assassiné? Et à la Libération, tous les tueurs de Juifs se sont enfuis à l’étranger pour ne pas avoir de comptes à rendre à la Justice de leur pays, le triomphe de l’irresponsabilité des prétendus nationalistes et patriotes français! Ce qui a été sera et Zemmour s’engage dans un engrenage qui risque de lui coûter très cher. En est-il simplement conscient?

  9. A Jankel. Je suis bien de votre avis, et je crois Zemmour assez raisonnable pour le comprendre. Autre chose. Aux Etats-Unis,
    aujourd’hui, n’importe quel soupcon, meme le plus leger, peut vous amener devant les tribunaux, et aucun homme ne prendrait, le plus souvent, le risque de se trouver dans un ascenseur en meme temps qu’une unique autre passagere.

  10. Bonjour,
    Toujours le même histoire, ces politiques s’occupent plus des magouilles imaginaires que de l’avenir de la France, étant eux même limités en solutions pour sortir le pays de l’ornière, qu’ils ont souvent créer ! bonne journée

  11. La pôvre frustrée et son mari qui a l’époque a été suffisamment lache pour ne pas aller casser la figure de cette force de la nature qu’est ce monstre ZEMMOUR. Au fait est elle toujours son épouse ou a t elle déposée plainte pour non assistance à femme embrassée par surprise? Il faudrait le faire passer en justice avec la même juge de l’affaire Halimi, on verra si il pourra être aussi innocenté en disant qu’il avait pris un joint.

  12. Bienvenu en pays de la dictature macroniste. Pour Macron et ses soutiens, nul n’a le droit de devenir président hormis Jupiter, et peu importe la France dans tout cela. L’essentiel est de sauver le soldat Macron au risque de détruire la France. Car Macron aime sa personne au-dessus de tout et plus que tout, et ses adeptes savent qu’il le leur rendra. Pauvre France incapable de faire émerger une personnalité ayant la capacité à devenir Président de la République. Ce pays est foutu pour des décennies. Sauve qui peut.

  13. Monsieur Éric ZEMMOUR est crédité à l’heure actuelle de 13 % à 11 mois de l’élection présidentielle.. je prédis quà la fin de l’année 2021, il sera crédité de 25 % voir 30 % de votes. L’armée FRANÇAISE commence à se réveiller et promet de mettre de l’ordre si rien n’est fait d’ici là pour éradiquer les 600 zones de non-droit… comme dit Messieurs Éric Zemmour ,Pierre Cassen, Philippe de Villiers, Michel Onfray et tous ceux qui veulent que la France redevienne la France…
    IL nous faut ABSOLUMENT MONSIEUR Éric ZEMMOUR
    PRÉSIDENT de la République FRANÇAISE ..
    C’est VITAL et URGENT…
    Qu’on se le dise…

  14. Quelle analyse réductrice !!! M Zemmour est Français et juif avec cette grande intelligence qui le caractérise en quoi cela réduirait sa capacité de conduire la France .

  15. Zemmour doit se tenir éloigné des joutes politiques. Il est bien plus précieux dans le rôle qu’il tient aujourd’hui. Il informe, instruit, et c’est déjà beaucoup.

  16. Les manœuvres pour descendre Zemmour sont déjà en place. S’il annonce sa candidature, il ne se passera pas une journée sans que le petit trotskiste de médiapart ne sorte quelques (supposées) victimes de viols, des rumeurs de comptes en Suisse etc… Libé et autres torchons prendront le relai, suivi de la TV, (Apathie nous dira qu’il avait vu juste).
    C’est la vision de la démocratie de nos petits dictateurs pour assurer la victoire de l’avorton qui est à la tête de notre pays depuis bientôt 5 ans.

  17. Arrêtez de rêver qu’un juif a sa place dans cette Compète franchouillarde!
    Que Zemmour aime a France et y vive et reste… est son problème; mais il restera un Juif En France. Quoi qu’il croie. Il fera par contre un Excellent Bouc-émissaire pour tous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.