Quand Attali fait le Jacques de mal en pitre (G-W. Golnadel)

15
4857

Quand Attali fait le Jacques de mal en pitre

7 octobre 2019

Dans son éditorial hebdomadaire, l’avocat Gilles-William Goldnadel s’agace de la sortie de Jacques Attali à son encontre.

Quelques heures seulement avant qu’un islamiste ne massacre quatre policiers dans la préfecture de police, Jacques Attali aura commis l’une de ses plus belles impostures. N’ayant besoin cette fois de contrefaire personne, et profitant du climat hystérique de lynchage de l’affaire Zemmour, l’ancienne éminence grise du pouvoir mitterrandien, reconverti en affairiste, expliqua tranquillement dans l’un de ses poulets que le « souverainisme n’était qu’un antisémitisme ».

Il expliquait encore que l’immigration islamique était une aubaine fabuleuse pour la France qu’il ne saurait être question de mettre en question. Et que ses questionneurs n’étaient que des racistes. Il expliqua enfin, cerise sur le ragoût, que les juifs Zemmour, Finkielkraut et Goldnadel étaient donc coupables d’une manière d’antisémitisme. Il fallait donc que les juifs et musulmans, main dans la main, s’unissent fraternellement contre eux.

Ceux qui me connaissent savent que je me soucie comme d’une guigne qu’un histrion veuille me clouer à son petit pilori riquiqui. Mais moi qui ignore toujours le mépris, j’avoue toute honte bue qu’il me faut cette fois lutter contre ce sentiment que je méprise, lorsque c’est la main d’un Attali qui tient les clous.

Passe encore son portrait hollywoodien et paradisiaque d’une immigration islamique que je respecte dans sa majorité et qui aura produit des gens merveilleux et qui sont mes amis.

Mais elle aura fabriqué aussi des Mohamed Mehra, des Kouachi frères, des Coulibali, des Fofana et tant d’autres encore qui auront massacré des petits enfants ou des vieilles dames parce qu’ils ou elles étaient juifs ou chrétiens, au nom d’un islam conquérant qui n’a rien de pacifique ou d’ultra-minoritaire.

Notons qu’en 2009 , ce génie autoproclamé de la futurologie avait proclamé avec autorité que l’antisémitisme musulman n’existait absolument pas en France et relevait de la pure propagande israélienne (Le Monde 21/10/09).

Cette perspicacité quasi-prophétique n’aura, on le voit, aucunement ébréché son humilité. Passe enfin son racialisme écœurant qui voudrait clouer le bec de Zemmour, celui de Finkielkraut et le mien parce que ce seraient des becs juifs.

Tout cela, j’en ai l’habitude et le cuir bien tanné.
Mais venant d’un Attali, devenu commissaire juif aux affaires juives, effectivement la chose est méprisable et m’incite au mépris.

Je rappellerai en effet, pour autant que cela soit nécessaire, que ce donneur de leçons ès qualité de juif modèle aura été celui qui aura accepté de servir servilement, en très bon courtisan, ce président qui traita en ami et protégea en frère le sieur Bousquet, homme de gauche mais aussi celui qui participa, trempa les mains, et collabora chaudement avec ces nazis qui planifièrent et organisèrent la déportation des juifs de France. Non par antisémitisme, seulement par carriérisme…
Là où certains verraient un juif de Cour honteux, je ne veux voir qu’un pitre bouclant son dernier chapitre.

Source : https://www.valeursactuelles.com/…/quand-attali-fait-le-jac…

15 COMMENTS

  1. C’est vrai que les arabes et les Araméens sont aussi sémites que les juifs.
    Tout les peuples qui écrit de droite à gauche est un sémite.

  2. Allez ! : je vais mettre une pièce de 20 centimes dans la fente :
    Et si on parlait un peu du Sionisme ?
    Et de belzebuth ?
    (Si j’ai fais une gaffe, dites le moi…)

  3. Attali ou bien ‘Ataï-au-lit ?
    Cet étron rejoint, dans ses propos, les 2 vomis fécales arabo-musulamano-antijuives du Congrès.
    Ce nouveau vomis fécale qu’est ‘Ataï-au-lit va surement écrire la suite du livre de l’autre renégat anti-juif Shlomo Sand : “Comment Attali ne fut pas inventé”.

  4. “dernier chapitre” : Dieu vous entende cher Maître ! Car j’ai peur que le pitre n’ouvre d’autres chapitres dans les mois et années à venir.

  5. OUI mes amis, il n’y a pas plus dangereux que ces renégats (Attali et tous les autres juifs gaucho). Pour détendre un peu l’atmosphère détestable et anxiogène que nous vivons au quotidien, je propose d’élire Maître GOLDANEL président et comme premier ministre le courageux Eric ZEMMOUR (ou inversement)!
    CHANA TOVA et PAIX à tous !! HANNA RIVKA

  6. JE CROIS ET DEPUIS FORT LONGTEMPS QUE JACQUES ATTALI EST LA SUPERCHERIE PERSONNIFIEE,IL CROIT DETENIR LA VERITE ALORS QU’IL NE LA CONNAIT MEME PAS A PROPOS DE LUI MEME.IL NE CHERCHE A PRENDRE DES PROPOSITIONS INCONGRUES QUE POUR POUVOIR VENDRE SES LIVRES.MEME EN POLITIQUE,IL NE SAVAIT MEME PAS A QUEL CAMP IL APPARTENAIT.QUAND A ISRAEL IL FERAIT MIEUX DE NE PAS SE MELER DE LEUR POLITIQUE.

  7. Attali veut être “plus goy que goy” ! il veut qu’on lui rappelle qu’il est Juif ?
    Il verra comme c’est douloureux, et nous saurons comment il rebondira !
    Il tendra la joue gauche probablement !

  8. Ils sont nombreux ces énarques qui se prennent pour la crème de la crème, mais qui n’ont rien fait de concret et ne laisseront rien derrière eux hormis du papier. Concernant Attali, beaucoup de livres pleins de théories fumeuses, d’analyses hors sol et de prédictions imbéciles. Dire des âneries est sa façon d’exister dans son petit milieu de nantis qui tiennent le pouvoir. Cela aura une fin, et la sienne est plutôt triste. Demandez aux jeunes qui forment la France de demain s’ils se reconnaissent en lui, j’en doute.

  9. Attali se prend pour un génie et il suscite l’antisémitisme.
    Il est méprisant,arrogant,auto-suffisant,plagiaire,mondialiste,politiquement correct ,bref tout ce que j’adore.
    Il a été le sherpa de Mitterand,une belle crapule cynique dont il a été le rémora.
    Comme bilan,on peut rêver mieux,même si c’est Kipour.

  10. Cher Monsieur
    Attali est atteint de sénilité ? On pourrait lui pardonner
    Mais toute sa vie il ne fut qu un clown triste .
    Bien à vous cher Monsieur

  11. Cher Monsieur Goldnadel : En écoutant hier soir les propos qu’a tenus Jacques Attali face à son interlocuteur Petrover sur la chaîne de télévision I24, je me suis pincé plusieurs fois devant tant d’âneries.
    Aussi je vous félicite pour la sévérité de votre article à son égard. J’y souscris entièrement, en vous assurant de ma totale adhésion.

  12. M. Attali avait également soutenu qu’un pays était comme un hôtel. Les Israéliens ont été heureux de l’apprendre. De même R. Enthoven pour qui un territoire ou une identité ne valent guère plus qu’un coeur d’oignon ! Voilà la solution finale définitivement bouclée… Mais à quoi pensent ces gens quand ils parlent ?

  13. Bravo William , vous avez trouvé les mots justes contre ce renégat affairiste .

    Il devrait se taire car il porte plus préjudice aux Juifs que tous nos intellectuels brillants qu’il salit .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.