«Ça rigole plus, hein !» : la «blague» d’Eric Zemmour, fusil pointé vers la presse, au salon Milipol

Eric Zemmour était en visite au salon Milipol, consacré à la sûreté et la sécurité intérieure des Etats. L’occasion de tester les armes utilisées par l’armée française.

La blague ne fait pas rigoler tout le monde. Eric Zemmour était, ce mercredi matin, en visite au salon Milipol, consacré à la sécurité intérieure des Etats, qui s’est ouvert la veille à Villepinte (Seine-Saint-Denis) et regroupe les grands acteurs impliqués dans les différentes thématiques du secteur : lutte contre le terrorisme, protection des citoyens, sûreté urbaine, sécurité de proximité et défense contre les risques majeurs, naturels ou sanitaires… L’occasion pour le polémiste, toujours pas officiellement déclaré comme candidat à la présidentielle de 2022, d’aller faire un tour sur le stand de l’entreprise PGM et de s’approcher des fusils de haute précision utilisés par le Raid.

« Ça rigole plus, hein ! »

Comme le rapportent plusieurs journalistes sur place, Eric Zemmour a pu prendre l’arme en main. « Quand vous serez président, vous serez protégés par ces armes-là », lui a lancé le démonstrateur. De quoi galvaniser celui qui laisse planer le doute sur sa course à la présidence. Selon les images et les journalistes présents, Eric Zemmour s’est alors saisi à pleines mains de l’arme, qu’il a dirigée vers la presse. « Ça rigole plus, hein ! Poussez-vous, allez, reculez, reculez ! », s’est-il amusé en braquant le fusil.

Au salon, cette scène n’est pas passée inaperçue. « Il y avait plus de journalistes que pour Macron, c’était de la folie » explique au Parisien un membre de l’équipe d’exposants de PGM, une PME près d’Annecy qui fabrique le fusil de précision. « Après la diffusion de la scène sur les réseaux sociaux, des personnes sont venues exprès pour voir le fusil qu’il a touché », poursuit-il.

De quoi déclencher la colère de Marlène Schiappa. Sur Twitter, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté s’est insurgée de cette tentative d’humour. « Viser des journalistes avec une arme en leur disant reculez ! n’est pas drôle. C’est horrifiant. Surtout après avoir dit sérieusement vouloir réduire le pouvoir des médias. Dans une démocratie, la liberté de la presse n’est pas une blague et ne doit jamais être menacée », a-t-elle écrit.

https://twitter.com/MarleneSchiappa/status/1450752559786958848?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1450752559786958848%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fpolitique%2Fau-salon-milipol-eric-zemmour-samuse-a-pointer-une-arme-sur-les-journalistes-20-10-2021-L7WR3FLA75CSLFTO223VGSNQNE.php

Elle fait ici référence aux propos tenus par Eric Zemmour le week-end dernier. « Aujourd’hui, nous avons des contre-pouvoirs qui sont devenus le pouvoir, c’est-à-dire la justice, les médias, les minorités. Nous devons enlever le pouvoir à ces contre-pouvoirs », avait-il affirmé lors d’un meeting, comme le rappelle Le Monde.

Rapidement, le polémiste s’est défendu de la moindre arrière-pensée derrière ce geste. « Je ne braque personne. Il n’y a aucun message politique ou menace. Marlène Schiappa essaie de monter une polémique », a-t-il expliqué à un journaliste de L’Obs présent sur place.

Eric Zemmour a repartagé une photo de la reine d’Angleterre Elisabeth II s’essayant au maniement d’une arme de guerre, avec, pour toute légende, un simple cœur.

Par Le Parisien Le 20 octobre 2021 à 12h34

9 Commentaires

  1. Eh Marlène Schiappa!!! vous ne vous êtes pas offusquée lorsqu’une pseudo comique belge qui sévit sur rance inter a osé mettre une moustache hitlerienne à Zemmour le jour de Kippour. 2 poids 2 mesures?
    Bizarre pas de tweet pour condamner
    ROSA

    • Oui, d’accord avec vous et dans le cas que vous citez, ce médias qui a permis ces images qu’il n’a entre autre pu contrôler ni maitriser et qu’il aurait pourtant dû anticiper et interdire, quelle a été la réaction de la classe politique qui chante la démocratie sur toutes les antennes à tour de bras.?

  2. Oui s’est beaucoup plus grave de pointer vers des journalistes que vers des Juifs ou des personnes faibles et innocentes. La Schiappa n’a pas manqué de politiser le geste. Quelle connerie.
    La France doit changer et seuls les Français peuvent le faire.

  3.  » Aujourd’hui, nous avons des contre-pouvoirs qui sont devenus le pouvoir, c’est-à-dire la justice, les médias, les minorités. Nous devons enlever le pouvoir à ces contre-pouvoirs ».

    Curieux raisonnement pour un Juif? Chez les Juifs, nous avons un Dieu de Justice, et considérons la pratique de la Justice comme une vertu fondamentale. La Justice c’est reconnaître ce qui existe, la Réalité, et prétendre la pratiquer sans baser sa pensée, ni ses actions, sur la Réalité, c’est se prendre pour Dieu. Enlever tout indépendance et tout pouvoir à la Justice et aux médias, c’est pratiquer un régime qui devient proche du système totalitaire. Mais le Juif Raymond Aron considérait que « la Liberté d’un « peuple » corrompu serait impuissante ». Dans tous les cas, que la France ait un régime libéral ou totalitaire importe peu, car ce pays n’est pas récupérable. Il n’est qu’une fausse nation basée sur le mensonge et la manipulation de populations, souvent très différentes les unes des autres, au profit d’une minorité d’exploiteurs. J’ose espérer que les Juifs qui ont compris cela, s’activent sur la voie du départ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.