Le professeur Nachman Ash, commissaire général pour le coronavirus.

Les scientifiques israéliens ne parviennent pas à garantir que la récente épidémie de COVID soit «sous contrôle».

Le scientifique israélien, expert dans le domaine du coronavirus, a déclaré qu’il ne pouvait pas dire avec certitude si la récente augmentation du COVID-19 dans le pays était «sous contrôle».

Deux épidémies de coronavirus dans les écoles de Binyamina et de Modi’in ont fait grimper le nombre quotidien de cas de COVID au plus haut depuis avril. Le ministère de la Santé a déclaré que le nombre quotidien de nouveaux cas dépassait 100 pour le deuxième jour consécutif.

Le professeur Nachman Ash a déclaré lors d’une conférence de presse spéciale tenue pour lutter contre les épidémies, que ce n’est qu’après que le nombre de cas actifs de COVID aura considérablement diminué, qu’il serait prudent de dire que l’épidémie est sous contrôle.

«Il y a une contagion qui se propage de Binyamina et Modi’in aux zones voisines. Cependant, je ne peux pas dire qu’il s’agit d’une épidémie généralisée à travers le pays», a-t-il déclaré, faisant référence à une épidémie dans une école primaire de la ville de Pardès Hanna-Karkur, dans le nord du pays, qui a été signalée quelques heures seulement avant la conférence de presse.

« Toute personne qui a été en contact avec une personne vérifiée doit être testée, même si elle est vaccinée. Car même les personnes vaccinées peuvent être infectées et infecter les autres ».

«J’appelle le public à se demander si voyager à l’étranger est essentiel et à éviter les voyages non essentiels. Ce n’est pas le bon moment pour voler avec des voyageurs non vaccinés», a déclaré Nachman Ash.

Dès la semaine prochaine, les masques à nouveau obligatoires dans les espaces clos.

Concernant l’obligation de porter des masques, il a déclaré: «Nous avons annoncé que tant qu’il y aura en moyenne 100 personnes contaminées, le port de masque dans un espace clos sera désormais obligatoire.

« Notre recommandation est de porter des masques dorénavant dans les espaces fermés, et d’ici le début de la semaine prochaine, ce sera obligatoire. J’espère que les mesures que nous prendrons seront suffisantes pour prendre le contrôle de la maladie », a conclu le professeur Ash.

Comme mentionné, lors d’une réunion tenue hier entre le Premier ministre Naftali Bennett, le ministre de la Santé Nitzan Horowitz et des hauts responsables du système de santé, il a été décidé de reporter d’un mois l’entrée des touristes en Israël et d’imposer l’obligation de porter dorénavant des masques si l’infection quotidienne moyenne au cours de la semaine à venir est de 100.

«Nous n’avons pas encore formulé les mesures que nous adopterons. Nous effectuons des évaluations tous les jours. Nous verrons quel est le taux d’infection dans les prochains jours et en fonction de cela, nous établirons les règles».

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Israel Hayom ‒ Divers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.