Réactions de Netanyahou, Gafni, Ben Gvir et Poroush sur le budget de l’Etat accepté.

Vives réactions quant à l’approbation du budget: « Le mal et la méchanceté de la taxe Abbas ».

Les députés attaquent le gouvernement Bennett-Lapid-Abbas à propos du budget adopté, saturé de réformes.

Dans une ambiance surchauffée et tumultueuse, les députés de l’opposition attaquent le nouveau budget, qui a été approuvé ce matin (lundi) lors d’une réunion du cabinet, et comprend une série de réformes économiques, dont la réforme sur la kashroute du ministre des Affaires religieuses, Matan Kahana, et une série d’augmentations d’impôts.

Le député Moshé Gafni, président du parti Déguel ha-Torah.

« Le budget approuvé par le gouvernement aujourd’hui est qualifié de très mauvais par toute l’opposition », selon le commentaire du président du Judaïsme de la Torah, Moshe Gafni. « Dans le même temps, nous examinons si les budgets de l’éducation de la Torah ont été lésés par rapport aux autres budgets ».

Le député, Rav Yaakov Litzman, du Judaïsme de la Torah a répondu: «Ce matin, ce gouvernement malveillant a approuvé un mauvais budget pour l’État qui nuira aux citoyens économiquement faibles. C’est un budget qui va toucher, de plein fouet, les couches sociales les plus défavorisées.

Litzman a ajouté: «Après des années de maintien de politiques sociales raisonnables qui n’incluaient aucune augmentation d’impôts, le consensus a été rompu. C’est un mauvais gouvernement qui a formulé un budget essentiellement politique, impitoyable et sans espoir. C’est un programme économique en totale contradiction avec les promesses d’avant les élections tout en continuant à tromper le public qui doit désormais payer le prix du gaspillage et de festivités, avec des nominations de ministres et de vice-ministres inutiles».

Le député Arieh Deri, président du parti Shas.

«Le budget de l’État approuvé [par le cabinet] nuit gravement au petit citoyen avec  une augmentation de 30% des prix de l’électricité, une augmentation des taux d’imposition foncière, une augmentation des prix des transports publics et des atteintes aux utilisateurs de cartes multilignes, sans solution pour les personnes handicapées, tout en nuisant gravement à l’agriculture, en augmentant les logements au prix modérés, les prix des boissons et des ustensiles jetables ».

Le député Meir Poroush a réagi à l’approbation du budget de l’État: «Il aurait été préférable de rester sans budget pendant une année de plus, malgré les problèmes que cela impliquerait, que d’approuver un budget aussi douteux et vicieux, qui comprend des coupes, des impôts et la persécution des secteurs les plus faibles d’Israël sans aucune compassion. Cependant, nous nous souviendrons que dans un an, en août, il y aura une nouvelle lutte à la Knesset sur le budget 2023. Il n’y a aucune raison de faire la fête ».

L’ancien Premier ministre a évoqué le budget approuvé ce matin, lors de son discours à la conférence du journal Besheva. «Le gouvernement augmente les impôts pour donner [plus de] 50 milliards de shekels à Mansour Abbas [pour son soutenir cette coalition]. « Il devrait baisser les impôts au lieu d’augmenter les impôts », a-t-il déclaré.

Netanyahou a ajouté: «Au cours des dernières semaines, j’ai réussi à bien dormir la nuit sans me réveiller du téléphone rouge, mais je m’inquiète pendant la journée que le gouvernement actuel emprunte des chemins dangereux pour  l’État d’Israël. Cela dégage de la faiblesse et de la confusion. L’Iran, dans l’économie et la politique. Nous apprenons une fois de plus à quel point il est facile de gâcher ce que nous avons travaillé dur ensemble au fil des ans».

« L’Iran s’active vers la bombe atomique et le gouvernement actuel ne fait rien. L’Iran est une menace existentielle et quand on fait face à une menace existentielle on doit se préparer par tous les moyens. Ce gouvernement a accepté une politique « sans surprise » et, ce faisant, il nous a lié les mains. Que s’est-il passé, nous sommes  devenus un protectorat? Si nous n’avons pas l’indépendance complète pour agir contre l’Iran, cela veut dire que nous n’avons plus aucune indépendance du tout.

Les députés de l’opposition tempêtent contre les propos insolents et provocateurs du premier ministre Bennett.

« Ils échouent également dans l’économie. Nous leur avons transmis une économie dans presque les meilleures conditions au monde. Et que fait le gouvernement actuel, après avoir promis de ne pas augmenter les impôts? Il impose des impôts aux citoyens israéliens – augmente les prix de l’électricité et du pain, taxer les achats en ligne à l’étranger, augmente les prix des consultations chez les médecins, augmenter les prix des transports publics, etc. Ils le font pour financer les 50 milliards de shekels qu’ils ont promis à Mansour Abbas – « la taxe Abbas » prenant l’argent dans les poches des citoyens.

Le président du parti Otzma Yéhoudite, le député Itamar Ben Gvir, a répondu: «De l’argent pour le « Conseil de la Choura » et non pour les quartiers défavorisées. Le gouvernement israélien doit dégager vite fait. C’est un mauvais gouvernement qui transfère un mauvais budget. Le budget est mauvais pour le Néguev, mauvais pour la santé, mauvais pour le caractère juif, mauvais pour les faibles et en bref mauvais pour l’Etat».

Le député Simcha Rotman du Sionisme religieux a répondu: «Dans la ligne budgétaire du «gouvernement du changement»: les bénéficiaires de grosses pensions budgétaires peuvent se reposer tranquillement: Les patients, les passagers des transports en commun et de la périphérie, les familles les plus pauvres d’Israël, paieront l’accord [de transaction] entre Bennett et Abbas».

JForum ‒ Kikar haShabbat

2 Commentaires

  1. Ce gouvernement est en train de détruire tout ce que Netanyahu a mis des années à construire. La bonne entente avec Poutine, c’est fini. Ĺa nouvelle alliance avec l’Arabie saoudite, c’est fini. Les bonnes relations avec les Etats-Unis ont pris un sérieux coup de froid. A la Knesset le député arabe Abbas a eu des propos et une attitude humiliants vis à vis d’un député Juif. Et que croyez-vous qu’il arriva ? Ĺe député Juif a été mis à la porte par la Sécurité. Les autres députés ont donc donné raison au député arabe. Une premiere ! Ben Gurion doit se retourner dans sa tombe !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.