Netanyahou s’adresse aux députés de la faction Likoud à la Knesseth.

Netanyahou: «Si ce gouvernement de dupes devait être formé, nous ferons tout pour le renverser très rapidement».

Le Premier ministre s’est exprimé à la faction du Likoud et a déclaré: «J’appelle les membres de la droite dans le gouvernement de gauche à se lever et à voter selon leur conscience contre ce gouvernement qui met en danger l’État d’Israël». Le Premier ministre a ajouté: « Contrairement à Bennett et Lapid, Abbas n’a jamais obtenu d’autonomie dans le Néguev ni de place au gouvernement ».

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou s’est exprimé aujourd’hui (dimanche) dans la faction du Likoud à la Knesseth dans le contexte de la signature d’accords de coalition au sein du gouvernement de gauche de Lapid et Bennett.

Netanyahou a déclaré lors de la réunion de la faction: «La fraude va à l’encontre du public. Il y a une tentative de tromper et de prétendre qu’il s’agit d’un gouvernement de droite parce qu’il y a des partis de droite, mais ce sont des partis qui parlent un langage de droite et font une politique de gauche et trompent leurs électeurs. « Il y a des gens qui sont vraiment de droite dans ces partis, et je les appelle à se lever et à voter selon leur conscience, contre ce gouvernement qui met en danger l’Etat d’Israël, un danger que nous n’avons pas connu depuis de nombreuses années. C’est tardif, mais pas trop tard pour agir », a-t-il dit.

Le Premier ministre a signé: « Mes amis et moi de la faction du Likoud nous opposons fermement à la mise en place d’un gouvernement frauduleux qui, Dieu nous en préserve, sera mis en place ‒ nous le renverserons très rapidement ».

Il a précédemment déclaré: «Nous condamnons toute incitation et toute violence de quelque côté que ce soit. Même lorsque les autres se taisent lorsque l’incitation contre nous est endémique. L’incitation est un appel à la violence. C’est la différence entre critique et incitation à la violence. Il y avait ceux qui voulaient m’assassiner, ainsi que  ma femme et dans des discours publics, le plus tranquillement du monde. Or l’incitation à la violence devrait toujours être interdite ».

Concernant le blocage des comptes de réseaux sociaux des droitistes: «Nous assistons à une fraude électorale qui n’a jamais été vue auparavant ‒ les gens se sentent à juste titre floués. Les comptes Facebook et Twitter ne doivent pas être bloqués uniquement pour faire taire et réduire au silence les critiques contre ce gouvernement frauduleux».

« Personne ne nous fera taire. Lorsqu’un grand public [de plus de 2 millions de personnes] se sent trompé, c’est son droit et son devoir de protester de n’importe quelle manière légale et démocratique », a-t-il déclaré Netanyahou.

Le Premier ministre a ajouté: « Voici des faits que l’on essaie de cacher ‒ nous avons toujours été ouverts à aider les citoyens arabes, mais contrairement à Bennett et Lapid, nous n’avons jamais accepté de donner à Abbas l’autonomie dans le Néguev et de lui donner une place dans le gouvernement.

« Quand nous parlons d’un gouvernement de gauche dangereux, nous parlons d’un gouvernement qui perdra le Néguev, qui ne répondra pas à la demande américaine de geler la construction. »

Il a ajouté: «Je sais combien nous avons poussé et doublé la réimplantation de la population juive en Judée-Samarie. Eux ne le feront pas. C’est un gouvernement qui ne résistera pas aux pressions du gel des réimplantations ni aux pressions en faveur du déplacement des communautés juives».

C’est un gouvernement qui ne pourra pas tenir tête à l’accord qui permettra à l’Iran de développer le nucléaire. Lorsque cet accord arrivera, après sa signature, le cabinet avec Mérav Michaeli, Nitzan Horowitz et Yaïr Lapid et d’autres n’approuveront aucune action audacieuse au-delà des lignes ennemies, en Iran. Parce qu’ils vont dire, il y a un accord, on ne peut pas se battre contre les USA.

Le Premier ministre a ajouté: «Il s’agit d’un gouvernement de gauche qui ne pourra pas tenir le coup sur les grandes et les petites choses qui établissent l’État-nation et assurent son avenir face à une pression énorme pour déjudaïser et diviser Jérusalem, déraciner et abandonner le Néguev. C’est un gouvernement qui ne pourra pas tenir tête aux organisations terroristes à Gaza et ne pourra pas tenir tête à la Cour internationale de justice de La Haye», a-t-il ajouté.

Yariv Levine va-t-il avancer le vote de confiance au gouvernement à la Knesseth?

Yariv Levin a ouvert la réunion de la faction du Likoud et a déclaré: «Un gouvernement de gauche radicale est sur le point d’émerger. Un gouvernement basé sur une haine abyssale, non seulement contre le Premier ministre, mais de toutes les valeurs auxquelles nous croyons. Un gouvernement qui restera impuissant face à l’Iran, la Syrie et les extrémistes islamistes dans les rues de notre pays. Un gouvernement qui serait le gouvernement de rêve des chefs de la magistrature qui continueront à s’emparer des pouvoirs de la Knesseth et du gouvernement».

Il a ajouté: « J’ai fermement condamné l’incitation à la violence et je condamne toujours l’incitation à la haine raciale de tous les côtés de la carte politique. La responsabilité est également d’agir conformément au mandat que nous avons reçu du public. Même si cela implique une sorte de désagrément ».

Pendant ce temps, à la lumière des informations selon lesquelles il aurait été suggéré à Netanyahou de nommer un autre membre du Likoud comme son successeur pour la formation d’un gouvernement de droite, le ministre Israel Katz a déclaré aujourd’hui lors de la réunion de la faction: «Même si nous allons dans l’opposition,  je n’ai jamais  été en désaccord avec le fait que Benyamin Netanyahou est le Président du Likoud et reste Président du Likoud, il n’y a rien à discuter du tout sur ce sujet et le Likoud ne va pas rien faire dans ce sens, c’est un fait clair».

Plus tôt dans la journée, il a été signalé qu’à la suite de menaces, l’officier de la Knesseth avait décidé d’amplifier la sécurité du député Yamina Nir Aurbach. De plus, le député Silman était également attaché à la sécurité pour les mêmes raisons. Suite à la signature des accords de coalition, la pression sur le député de droite pour qu’il rejoigne le député Amichai Shikli et vote contre la formation du gouvernement Lapid-Bennett. Maintenant, il semble que la pression monte et atteint même des menaces.

Bennett et Lapid tentent de former un gouvernement dangereux pour Israël.

Le président de Yamina, Naftali Bennett, convoque sa faction dans son bureau à Raanana pour une réunion afin de formuler les étapes pour les jours restants jusqu’à ce que le gouvernement prête serment. Plus tard aujourd’hui (dimanche), à ​​17h00, les chefs du parti Yamina rencontre: Méretz [extrême gauche], Tikva Hadasha  [de Gudeon Saar et le parti arabe RA’AM ‒ dans le cadre de la formation des membres du gouvernement de gauche.

Vendredi, Bennett a également convoqué sa faction pour une réunion. Il a détaillé aux membres de son parti les résultats des négociations et a souligné qu’il n’avait fait de compromis sur aucune question idéologique. Il est déjà clair qu’aucun des membres de la Knesseth de Yamina n’a l’intention d’aller contre le gouvernement. Même le député Nir Aurbach, dont les associés disent qu’il leur a dit qu’il était sérieusement indécis sur ses démarches, ne devrait pas voter contre le gouvernement, mais tout au plus démissionner et laisser la place à Shirley Pinto, qui le suit sur la liste, qui soutient le mouvement. Le suspens continue et nous ne serons pas épargnés d’aller de rebondissement en rebondissement.

Traduit de l’hébreu par Eliezer Zis pour JForum ‒ Israel Hayom

1 COMMENTAIRE

  1. Va t on vers un affrontement physique si ce gouvernement bidon qui a trahi Israël le met en danger en cédant sur les villages bédouins du Negev et leur budget alloué de 50 milllions de shekels annuellement
    Seul le likoud et Nethanyaou peuvent affronter les menaces de guerre et diplomatiques qui planent sur Israël
    Le gouvernement bidon sera incapable de faire face et cédera tout comme déjà la Marche Aux Drapeaux interdit par le comique Gantz bon militaire mais nul en politique
    Ne parlons pas du magouilleur Libermann aux finances le roi des arnaques, Lapid incapable de comprendre la politique et Bennet le grand menteur incapable de mener seulement une mairie et qui a osé mentir à ses électeurs sans être encore au pouvoir
    Enfin l’arabe qui proclame qu’il n’est pas israélien et qu’il est là pour saboter Israël
    Bref toute une racaille sans oublier Saar et les autres pieds nickelés
    J’espère qu’il n’est pas question de céder un pouce de terre de la Méditerranée au Jourdain et du golan
    Pas question de donner un pouce de terre aux bédouins dans le Negev ou aux arabes israéliens un pouce de la Galilée ou un pouce de terre de la vallée du Jourdain aux arabes colons
    Si de tels événements arrivaient je ne donne pas cher de la vie de ces responsables
    Tous ces arabes doivent être expulsés top ou tard à la faveur d’une guerre sauf la petite minorité loyale de Druzes
    C’est de cette manière qu’Israël retrouvera une partie de sa terre sans les arabes comme dans les pays arabes il n’y a plus de juifs depuis 1948-62

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.