Bennett: "Je ne comprends pas la proposition de Netanyahou, Smotrich a brûlé tous les ponts".

Premier ministre Netanyahou: « Je suis d’accord que Bennett serve la première année ». Le Président de Yamina: « Je n’ai pas demandé à être Premier ministre ».

L’enchevêtrement politique: le Premier ministre a déclaré qu’il autoriserait le Président de Yamina à servir en premier dans la rotation. « Il a dit que nous formerions un gouvernement de droite si je me mettais de côté pour la première année, alors je me mets de  côté  ‒ maintenant c’est à vous [de jouer] ». Bennett au début de la réunion de la faction Yamina: « J’ai demandé un gouvernement et Netanyahou n’en a pas [n’a pas réussi à rassembler une majorité de 61 députés] ».

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a publié aujourd’hui (lundi) sur sa page Facebook qu’il en convient que Naftali Bennett devienne en premier le chef du gouvernement pour une période d’un an par rotation. Bien que Netanyahou ne dispose pas des 61 sièges requis pour former un gouvernement, même si Bennett est le premier de la rotation, à moins que Saar ne revienne sur sa position rigide de ne pas siéger avec Netanyahou.

Le président de Yamina, Naftali Bennett, a répondu: «Je viens d’entendre la proposition de Netanyahou mais je dois dire que je ne comprends pas cette proposition. Je ne lui ai pas demandé le poste de Premier ministre, mais un gouvernement. Et cela, malheureusement, il ne l’a pas car Smotrich a brûlé tous les ponts pour former un gouvernement de droite. Ce n’est pas le but de m’offrir autre chose ».

Gideon Saar. Rejoindra-t-il le gouvernement de droite?

Reste à savoir si Guideon Saar accepterait une telle éventualité. Ce n’est pas sûr que Saar accepte de siéger dans un gouvernement de droite aussi nationaliste, donc sans compromission et sans concession territoriale vis-à-vis des Arabes, selon les positions du Sionisme religieux de Smotrich et Ben Gvir. En fait tout tourne autour de cela. Jusqu’à maintenant, Netanyahou a réussi habilement à contourner les problèmes en continuant à diriger la situation sans prendre position, ni dans un sens ni dans l’autre, sans prendre de direction claire.

Yéhouda Schlesinger, journaliste à Israel Hayom, a été le premier à identifier un tel scénario il y a un mois, dans lequel Netanyahou offrira à Bennett la première place de la rotation: Cela servirait de « dernier recours » avant la perte du pouvoir de Netanyahou. «Netanyahou avait souligné qu’il n’accepterait pas la rotation ‒ cette fois, il devra céder et accepter une rotation avec Naftali Bennett. Le président de Yamina servirait d’abord de Premier ministre, et Netanyahou servirait de vice-premier ministre», a écrit Schlesinger.

Netanyahou a écrit sur son compte Facebook: « Nous ne devons pas céder à la haine gratuite ces jours-ci. Les boycotts personnels et les rivalités personnelles au sein de la droite ne doivent pas empêcher la formation d’un gouvernement de droite. Nous ne devons pas répéter la catastrophe d’Oslo et devons éviter une gauche  gouvernementale avec un visage de droite et une politique défaitiste catastrophique.

Traduit de l’hébreu par Eliezer Zis pour JForum ‒ Israel Hayom

1 COMMENTAIRE

  1. C’est ce que je pense depuis très longtemps pour sauver la Droite et ISRAEL !!!
    l’ ETAT NATION du PEUPLE HEBREUX doit survivre , il n’ y a rien à partager avec les arabes !! Le DIEU d’ ISRAEL ne le permettra jamais !! Même Allah l’a dit , relisez votre CORAN !! sourate 5 et 7 et d’autres ….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.