Projecteur Corona: «Nous recommandons de ne pas voyager à l’étranger cet été avec des enfants non vaccinés».

Le commissaire du Corona, le professeur Nachman Ash, a mis en garde ce matin (lundi) contre les vols à l’étranger avec des enfants non vaccinés pendant les mois d’été, suite à la propagation de la variante indienne. Cependant, a-t-il ajouté, si la tendance se poursuit et que la situation s’aggrave, ils n’hésiteront pas à ordonner de nouvelles réglementations.

«Pour le moment, nous ne modifions pas les directives. Nous appelons cela des épidémies locales qui peuvent être prises en charge», a-t-il expliqué. Si nous ne semblons pas être en mesure de prendre le relais, je pense certainement que nous renouvellerons les limitations mise en place auparavant. Le retour des masques n’est pas une honte. Nous suivons ce qui se passe au Royaume-Uni, où il y a une augmentation significative des infections, et nous devrons également faire un suivi ici.

«Aujourd’hui encore, nous vivons des épidémies locales, notamment chez les enfants non vaccinés». Plus tard, le projecteur a pris la responsabilité à l’aéroport Ben Gourion, où des milliers de personnes vaccinées sont entrées dans le pays vendredi sans avoir été examinées en raison de files d’attente anormales aux postes selon le ministère de la Santé. Le mois prochain, le nombre de passagers devrait encore augmenter.

«Je veux appeler le public à examiner attentivement si le voyage est nécessaire», a-t-il ajouté. «Pour un voyage inutile ou avec des enfants non vaccinés, il n’est pas nécessaire de voyager. Surtout quand je vois des gens voyager dans des endroits comme les Seychelles ou les Emirats, qu’il y a beaucoup de morbidité, et je ne comprends pas pourquoi c’est nécessaire de se mettre en danger. Je pense que ce n’est pas le temps de voler avec des enfants et nous pouvons encore attendre une autre année et passer l’été dans des endroits en Israël».

Les remarques d’Ash interviennent après la recommandation du personnel épidémique de l’équipe spéciale sur la vaccination des adolescents âgés de 12 à 15 ans, à la suite d’épidémies de virus dans les écoles de Modi’in et Binyamina. La vaccination des adolescents appartenant à des groupes à risque, ou vivant avec une personne à risque, ou qui voyagent souvent à l’étranger – est approuvée à l’unanimité par tous les membres du comité. Cependant, pour tous les adolescents, aucune recommandation générale ou contraignante n’a été donnée. Le ministère de la Santé, le professeur Hezi Levy, sera appelé à trancher la question et à présenter la position officielle du ministère.

En outre, pour tenter d’empêcher la propagation de la variante, il a été décidé d’évaluer la situation sur ordonnance du Premier ministre Naftali Bennett pour augmenter le complexe de tests à l’aéroport, recruter 250 policiers pour imposer l’isolement des rapatriés et interdire les hauts -pays à risque. Les départs devront remplir un formulaire de passager sortant et signer un affidavit avant d’embarquer sur le vol, indiquant que leur destination ne fait pas partie des six pays à haut risque: Argentine, Russie, Inde, Afrique du Sud, Mexique et Brésil.

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. Comment se fait il qu’avec toute la “technologie” ils n’ont toujours pas “trouvé” celui et ceux qui ont créé ce virus???????
    Trop bizarre.

  2. La mortalité chez les enfants et les adolescents est nulle. Les gens vulnérables sont vaccinés par un vaccin soi disant efficace. Les experts continuent de patauger dans l’illogisme le plus total.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.