Les vaccins rejetés par l’AP vont aux enfants israéliens.

Le Ministre israélien de la Santé Nitzan Horowitz: Des vaccins rejetés par l’Autorité palestinienne sont donnés à nos enfants.

Le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy, a déclaré lundi qu’Israël utilise les mêmes vaccins rejetés par l’Autorité palestinienne pour vacciner sa propre population contre le coronavirus «en ce moment».

Vendredi, l’Autorité palestinienne a accepté, mais a ensuite rejeté un accord pour qu’Israël livre environ 1 million de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, affirmant que les 100 000 premiers livrés étaient trop près d’expirer.

Le ministre de la Santé de l’Autorité palestinienne, Mai al-Kaila, a déclaré qu’ «ils ne répondaient pas aux normes et nous avons donc décidé de les restituer». L’Autorité palestinienne a déclaré dimanche qu’elle chercherait à renégocier l’accord.

Mais Levy a déclaré que les vaccins étaient absolument parfaits et qu’Israël les utilisait, y compris dans le cadre de sa campagne de vaccination des 12-15 ans.

«Nous n’avons pas livré un seul vaccin [aux Palestiniens] périmé. Nous livrons exactement les mêmes vaccins que nous utilisons actuellement pour notre peuple et nos enfants», a déclaré Levy à Channel 12 News, expliquant que l’expédition initiale aux Palestiniens était constituée de vaccins qui expirent fin juin et que les expéditions suivantes sont destinées à expirer plus tard.

Un journaliste du Times of Israel a déclaré que ses enfants avaient été vaccinés lundi avec des doses expirant fin juin.

Directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy.

Levy a refusé d’essayer d’expliquer ce qui a motivé les Palestiniens à rejeter les vaccins – «Je les laisserai l’expliquer» – mais a déclaré qu’Israël continuerait d’essayer de leur donner les vaccins.

«Les vaccins ont quitté les entrepôts, sous les contrôles les plus stricts, à la température appropriée. Tout ce que nous leur avons donné était valable», a-t-il déclaré.

Le ministre de la Défense Benny Gantz a également déclaré plus tôt dans la journée qu’Israël continuerait d’essayer de fournir des vaccins aux Palestiniens.

Levy a également exhorté les adolescents à se faire vacciner, dans le cadre d’une nouvelle poussée du gouvernement avec une augmentation des cas chez les jeunes. Il a déclaré qu’entre 20.000 et 21.000 mineurs âgés de 12 à 15 ans ont été vaccinés depuis que le pays a abaissé l’âge minimum d’éligibilité à 12 ans il y a deux semaines.

Pendant ce temps, trois pays ont contacté Israël pour s’enquérir de la possibilité d’obtenir des vaccins rejetés par les Palestiniens ces derniers jours si Ramallah décide vraiment qu’il n’en veut pas, a rapporté dimanche le journal Haaretz.

Citant une source diplomatique anonyme, le journal a déclaré qu’Israël était en contact avec les pays au sujet d’un lot de doses qui expireraient en juillet.

Si un accord est conclu, ce serait dans les mêmes conditions que l’accord avec les Palestiniens, selon lequel Israël serait réapprovisionné avec de futures livraisons de vaccins vers ces pays. L’accord nécessiterait l’approbation de Pfizer.

Ramallah a mis du temps à mettre en œuvre sa réponse vaccinale contre le coronavirus, et moins d’un cinquième des Palestiniens de Judée-Samarie sont actuellement vaccinés.

Malgré la campagne de vaccination réussie d’Israël, ces derniers jours, Israël a connu une augmentation des nouveaux cas de COVID, avec des épidémies à Binyamina et Modiin, où des dizaines d’enfants non vaccinés ont été testés positifs pour le coronavirus. Le ministère de la Santé a rétabli dimanche le mandat des masques dans les écoles des deux villes.

Lundi après-midi, il y avait 387 cas actifs de COVID en Israël, avec 48 nouveaux cas confirmés dimanche.

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. La bande de mendiants pleurnichards cisjordanienne, encore et toujours.
    Ils se lamentent sur leur Gros Mensonge depuis 70 ans.
    Tous ces vomis fécaux ne valent même pas la peine qu’on s’occupe d’eux.

  2. Vaccinez nos enfants et laissez crever cette pourriture gâtée et arrogante qui ne sait plus quoi inventer pour accabler Israël de toutes sortes de diffamations venimeuses.
    Le gangster de Ramallah devrait consulter les désastreux accords d’Oslo, il pourra y lire que les soins médicaux sont à la charge des mendiants pleurnicheurs et pas d’Israël.
    Nous en avons plus que marre des jérémiades et des calomnies de ces ordures…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.