Presque tous les travailleurs de l’UNRWA qui ont participé au 7 octobre sont morts

Les députés ont été informés lors d’une séance à huis clos que la grande majorité des employés de l’UNRWA impliqués dans le massacre du Hamas le 7 octobre dernier sont décédés depuis lors. C’est ce qu’a révélé la radio Reshet Bet mercredi dernier, citant des membres de la sous-commission de la politique étrangère et de la diplomatie publique de la Knesset.

Contrairement aux déclarations antérieures du commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, qui avait promis une enquête et des poursuites judiciaires contre les responsables, les représentants de Tsahal ont informé les membres de la sous-commission qu’il y avait peu de personnes à arrêter et à traduire en justice, car la plupart des employés de l’UNRWA impliqués dans le massacre ne sont plus en vie.

En janvier dernier, Israël avait fourni des preuves impliquant 12 employés de l’UNRWA dans les attaques du 7 octobre. À l’époque déjà, plusieurs d’entre eux avaient été éliminés par les forces de sécurité après l’incident.

Suite à cette révélation, de nombreux pays, dont les États-Unis, ont annoncé la suspension temporaire de leur financement à l’UNRWA. Malgré les appels à la démission lancés par Israël, Philippe Lazzarini a continué à attaquer Israël, affirmant récemment à un journal suisse que l’objectif politique à long terme d’Israël était de détruire l’UNRWA.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Franck DEBANNER

Il quand même espérer qu’ils ont été tués.

Car crevés tout court, c’est pas la punition qu’ils méritent.