Le Train Bleu victime collatérale de Dieudonné 5 ans après

3
3033

L’entrée du restaurant Le Train Bleu à ParisCrédit : ERIC PIERMONT / AFP

Hier après-midi, une histoire déjà ancienne (2013) a refait surface et est aujourd’hui, traitée par la presse et la Direction du Train Bleu comme si elle venait d’avoir lieu. On y voit une partie du personnel du Train Bleu en posture provocatrice, accomplir la quenelle dieudonniste pour la photo-souvenir dans les locaux mêmes du restaurant. Il s’agit donc autant d’antisémitisme “anti-système” (comme ils disent) que de porter préjudice au Restaurant, tel que celui-ci s’en saisit aujourd’hui, à juste titre. La société SSP a été abusée par certains de ses employés restants de cette époque et devrait en découdre assez rapidemetn.

Cependant, revenons sur un contresens émis par le Hufftington, ce matin :

“La direction n’aura pas tardé à réagir.

Cette photographie a été piratée, à l’époque (2013) sur le disque dur du site internet de Dieudonné en personne, avec toutes les listes de ses donateurs, adhérents et adeptes de la quenelle, leurs téléphones, adresses, comptes en banque. Le nom du pirate a défrayé la chronique pendant plusieurs années, avant qu’il ne se range des voitures et rende des services plus discrets. Mais les traces, les photos, les comptes en banque de donateurs subsistent, quand une partie substantielle a été fournie aux autorités, par voie de diligence d’enquêtes (notamment sur le blanchiment au Cameroun, la saisie de fonds en liquide à hauteur de 650.000 €, les agissements frauduleux de sa compagne Noémie Montagne en son nom propre, etc.).

Soupçonnée comme Dieudonné d’avoir détourné à son profit une partie des recettes non comptabilisées de ses spectacles.

Le juge l’a en effet aussi mise en examen, fin septembre 2016, selon l’AFP. Noémie Montagne dirige la société de production du couple, basée dans le village de Saint-Lubin-de-la-Haye, au nord de Dreux. C’est d’ailleurs elle qui, après des mois de procédure, avait fait racheter pour un peu plus de 500.000 € le site de Saint-Lubin-de-la-Haye par les Productions de la Plume, alors que le fisc l’avait saisi à Dieudonné pour le mettre aux enchères. Le Trésor public entendait récupérer au moins une partie de ce qu’il lui devait, plus de 887.000 € d’impôts sur le revenu entre 1997 et 2005, ses contributions sociales entre 1997 et 2003, ainsi que sa taxe foncière entre 2008 et 2009.

Noémie Montagne l’épouse et complice des escroqueries du gourou Dieudonné, a déposé le label “Quenelle” à l’Institut National de la Propriété “Intellectuelle”. La perversité fait que chacun de ces clichés serait censé lui rapporter sur le plan “artistique”. Où le mal va t-il se nicher? 

JForum a été contacté à l’époque (2013) par un certain U. Il avait piraté le disque dur de Dieudonné et dedans, il y avait toute la suite de ses déboires financiers et de ses futurs ennuis “d’artiste”, avec les fausses factures de sa femme Noémie Montagne, les chèques sous prête-nom, les photos de ses adeptes et les listes de leurs dons. Une clé USB a circulé entre différents sites de la judéosphère et une série de ces documents mettant les quenéliers en cause avait alors circulée.

Il y en a donc des dizaines d’autres, avec pour certains des sanctions à la clé, des mises à pied, des identifications, des poursuites.

Avant le communiqué de la direction, un ami vigilant (Collectif des Vigilants) a téléphoné hier après-midi au Train Bleu pour leur transmettre la photo et quelqu’un a encore déguisé la réalité (tentative de Damage Control), en disant qu’ils avaient, pour la plupart, été limogés. Il en resterait 4 de l’époque sur 12. Ce n’est qu’ensuite que le communiqué est apparu, la diffusion sur le net de cette photo portant préjudice à la société…

Cette société gestionnaire et propriétaire du Train Bleu a t-elle été au courant bien plus tôt? On peut la croire de bonne foi, seuls les initiés adeptes ou offensés par ce geste, ont été sensibilisés à l’existence de ces clichés, indépendamment des lieux où ils ont été pris sur le vif. Quoi qu’il en soit, Internet est impitoyable et la circullation de cette photo a fait le reste…

On peut remettre le petit train sur les rails de la vérité. Bien d’autres marges de la société française ont participé à la même époque ou bien plus tôt (depuis 2005) à ce type d’exhibitions, devant des lieux de culte, des mémoriaux de la Shoah, des camps d’extermination, et ainsi de suite. L’affaire du Train Bleu n’est encore qu’anecdotique face à l’étendue de cette contagion et à la malfaisance de ce sinistre personnage…

 

POLÉMIQUE – “La direction n’aura pas tardé à réagir”.

 

 

Ce week-end, une photo montrant des salariés du célèbre restaurant parisien “Le Train Bleu”, que les visiteurs en provenance du sud de la France peuvent admirer en arrivant à la Gare de Lyon, effectuer une quenelle a été exhumée et a littéralement enflammé les réseaux sociaux.

Twitter, Facebook, Trip Advisor… Le restaurant s’est attiré les foudres de nombreux internautes, dénonçant le personnel photographié en train d’effectuer ce geste popularisé par le polémiste Dieudonné, et dont la connotation antisémite ne fait guère de doutes.

Dans la section “Avis” de la page Facebook du restaurant, les commentaires incendiaires se sont multipliés.

Salariés du restaurant "Le Train Bleu" effectuant une "quenelle".

 

CAPTURE TWITTER Salariés du restaurant “Le Train Bleu” effectuant une “quenelle”.

CAPTURE TRIP ADVISOR
Message laissé sur la page Trip Advisor du restaurant.

 

Sur ses différents supports numériques, la société SSP, qui gère l’établissement, a rapidement réagi après avoir découvert “avec effarement” ce cliché.

“La société est évidement étrangère à cette publication qu’elle condamne de la manière la plus ferme”, indique le communiqué, précisant que cette “photographie date visiblement de plusieurs années” et que “l”entreprise ignore tout des conditions dans lesquelles elle a été prise, puis diffusée”.

“Notre groupe est tout entier dédié à faire partager par le plus grand nombre la gastronomie française, ses saveurs et son savoir-faire. Comme le soulignait il y a quelques jours Bernard Pivot, la quenelle est un plat qui fait partie du patrimoine de la gastronomie lyonnaise dont le nom a été dénaturé par ce geste en forme de salut nazi inversé, devenu un signe de ralliement dont nous n’ignorons ni la gravité ni la signification antisémite avérée”, poursuit SSP, qui a “décidé de porter plainte auprès du procureur de la République”.

“Ceux des personnes figurant sur la photographie qui font encore partie de ses effectifs seront convoqués dans les plus brefs délais et le cas échéant sanctionnés de manière exemplaire“, indique encore le communiqué, précisant que la société se tient à la disposition de la justice “l’identification de toutes les personnes qui se sont adonnés à un geste haineux”.

Le HuffPost

 

3 COMMENTS

  1. POURQUOI TOUTE LA PUBLICITE? C’EST CELA QUE CES ADOLESCENTS VEULENT. ILS L’OBIENNENT SANS PAYER UN SOU, TROP DE BRUIT EN LEUR FAVEUR. EN PLUS, BEAUCOUP D’AUTRE PERSONNES POURRONT VOIR ET VOUDRAIENT IMMITER.
    CE QUI EST VISIBLE CE SONT DES HOMMES QUI SOUFFRENT UN MALAISE ETRANGE A LEUR EPAULE………..
    PAUL

  2. Rebelote , avant poubelle :
    Quelle est la date de ce jour ? 31 décembre 2018
    Pourquoi ne pas attendre le 31 décembre 2032, le temps que tous les cons soient morts ?
    On peut toujours espérer. J’aime beaucoup ce verbe espagnol : esperar = attendre.
    Mais si on pouvait espérer avoir 500 millions de cons en moins, ce serait toujours çà de gagné.
    V. Tanazacq

  3. Je ne sais pas ce qu’est une quenelle politique.
    Pour la gastronomie, surtout au Tain Bleu, j’imagine qu’elle doit être
    savoureuse.
    J’invite les nostalgiques de tout ce qui peut rappeler l’époque délicieuse
    où nos amis d’Outre-Rhin étaient en vacances en France que ce ne fut
    pas une partie de plaisir pour tous.
    Même si tous les enfants dont j’étais ne souffraient pas directement de
    la présence de ces vacanciers.
    J’aimerais que l’on arrête de nous FAIRE CHIER avec ces conneries
    infantiles, à l’heure où le monde a d’autres chats à fouetter.
    Vincent Tanazacq

    P.S. : pourquoi nous contraignez-vous à vous lire en angliche ? Beurk.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.