Le père juif de l’impressionnisme français. Camille Pissarro (1830-1903).

Qui es-tu, Jacob Abraham ?
Les étiquettes suspendues dans les musées du monde entier à côté des célèbres peintures de Pissarro, n’incluent généralement pas son nom complet – Jacob Abraham Camille Pissarro.
S’ils le faisaient, plus de gens sauraient qu’il est juif.
Pissarro descend de juifs espagnols portugais. Son grand-père a quitté Bordeaux, en France, pour la luxuriante île tropicale de Saint Thomas dans les Antilles danoises, où Camille est née et a grandi.
Plus tard, ses parents ont envoyé leur fils pour qu’il soit éduqué en France.
Pissarro était auto-déclaré athée et anarchiste, mais l’affaire Dreyfus de 1894 l’a forcé, comme beaucoup d’autres Juifs français non affiliés, à décider où se trouvait sa loyauté.
Quand les impressionnistes Degas ont exprimé des opinions antisémites lors du procès de Dreyfus, Pissarro a mis fin à leur amitié proche…
lire sur notre site www.jforum.fr/paris-la-justice-restitue-un-pissarro-a-une-famille-spoliee.html

Lire sur notre site
JForum.fr
« Boulevard Montmartre, soleil de l’après-midi », huile sur toile, Paris 1897
Éditée de l’article par : N. S. (Segula, le magazine d’histoire juive)

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires