Le pain fait grossir ! Vraiment ?

Pour ne pas grossir, il est souvent indiqué qu’il faut évincer de son alimentation le pain, les pommes de terre et les pâtes… Vérifications

Sommaire
Des fibres nécessaires à un bon transit intestinal

Un tiers des Français (1) et près d’un jeune de 18 à 24 ans sur deux pensent que le pain fait grossir. Certes, cet aliment iconique des tables tricolores apporte des sucres, mais il s’agit de sucres ou glucides complexes. Contrairement aux sucres simples à assimilation rapide contenus dans les sodas, les bonbons, les pâtisseries ou les desserts, les sucres complexes fournissent une énergie utilisable progressivement par le corps et le cerveau.

Un apport essentiel dont il serait dommage, voire contreproductif, de se passer. Car la consommation de ce féculent (comme celle des pommes de terre ou des pâtes) permet de tenir jusqu’au repas suivant sans céder à la tentation du grignotage. D’autant qu’en cas de fringale, le choix se porte la plupart du temps sur des aliments gras ou sucrés… susceptibles d’entraîner une prise de poids s’ils sont consommés en excès. Mieux vaut manger un quart de baguette au petit déjeuner que se jeter sur un paquet de chips ou de gâteaux à 11 heures.

Des fibres nécessaires à un bon transit intestinal

Riches en glucides complexes, les féculents constituent en outre une bonne source de fibres­, de vitamines, et de minéraux, particulièrement quand ils sont complets. Ces derniers contiennent en effet beaucoup plus de fibres que les produits raffinés. Or, la consommation de fibres, nécessaires à un bon transit intestinal, reste faible en France. Seules 8% des femmes adultes et 17% des hommes atteignent la recommandation de 25 grammes de fibres/jour (2).

Aussi le Programme national nutrition santé (PNNS) conseille-t-il de consommer « au moins un féculent complet par jour ». On remplacera la traditionnelle baguette blanche par une baguette aux céréales, un pain de seigle ou un pain complet. Idem pour les pâtes servies en plat principal avec des légumes secs et des légumes ou en accompagnement.

Le tout en modérant l’ajout de sauces grasses ou de fromage. Car ce ne sont pas les féculents qui font grossir, mais la manière de les cuire (pommes de terres frites versus pommes de terre bouillies) ou de les accommoder qui peut ajouter des calories superflues aux plats.

Alexandrine Civard-Racinais www.curieux.live/

Cet article est issu du livre 100 Fake news face à la science publié par Curieux chez First éditions

(1) Sondage CSA « Les Français et les bienfaits du pain », réalisé pour l’Observatoire du Pain, du 23 au 25 octobre 2018.

(2) Etude Esteban 2015 – Santé publique France

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.