Gouvernement : téléscopage en vue à propos du « compromis du Kotel »

Le ministre des Affaires cultuelles  Matan Kahan a évoqué le fameux « compromis du Kotel » et a exprimé son opposition à sa mise en oeuvre. Il déclaré que la majorité des Juifs en Israël est orthodoxe, religieuse et traditionnelle, qu’il faut certes un dialogue mais qu’il ne faut pas laisser un courant minoritaire dicter sa loi et décider comment gérer le Kotel.

Le député Guilad Kariv (Parti travailliste) a immédiatement réagi : « Le ministre Kahana a oublié que la majorité des Juifs du pays n’est pas orthodoxe mais laïque ou traditionaliste et que cette nette majorité soutient l’idée d’un compromis sur le Kotel ainsi que d’autres compromis sur la question des relations entre l’Etat et la religion. Il est temps que le ministre Kahana cesse de fonctionner selon les incitations des partis orthodoxes, de Smotritch et de Ben-Gvir mais en fonction des lignes directrices décidées par le gouvernement. Si le ministre Kahana veut faire avancer les réformes sur la question des relations entre l’Etat et la religion, il ferait mieux d’être plus à l’écoute des autres composantes de la coalition sur ces questions. Le compromis du Kotel avait par le passé l’aval de Naftali Benett et il serait bon de le mettre en oeuvre sans délai ».

Le mouvement Massorati (Conservative) a également critiqué les propos de Matan Kahana, et à l’inverse, les organisations du Mont du Temple le soutiennent.

Au sein de la coalition, les partis Meretz, Israël Beiteinou, Avoda, Yesh Atid et Bleu-Blanc sont en faveur de ce compromis ce qui laisse Yamina et Tikva ‘Hadasha esseulés, Ra’am considérant que le Kotel n’appartient même pas aux Juifs.

Le député Michaël Michaeli (Shass) a promis que les orthodoxes descendront en masse dans la rue pour protester contre ce compromis qui selon lui met en péril le « minhag haMakom », la coutume locale, qui régit le Kotel depuis des décennies. Il a estimé qu’il ne faut en aucun cas céder face aux mouvements réformés sur cette question sans quoi ils mettront le pied dans d’autres domaines de la vie religieuse.

Photo Mendy Hechtman / Flash 90

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.