Le calife de l’Etat islamique se porte bien selon les forces américaines qui affirment n’avoir aucune raison de penser que le chef de l’Etat islamique Abou Bakr alBaghdadi ait été blessé dans une attaque aérienne contre une cible irakienne le mois dernier, a confirmé mardi le Pentagone. Et ce contrairement aux affirmations du quotidien britannique The Guardian qui avait rapporté que le calife des territoires des djihadistes en Irak et la Syrie, avait été « gravement blessé » dans un raid allié.

Mais le porte-parole du Pentagone colonel Steve Warren a déclaré aux journalistes qu’il s’agirait d’une information «recyclée» d’un évènement datant de Mars dernier et que Baghdadi n’avait pas été la cible du raid en question. « Nous avons dit que rien n’indiquait que Baghdadi avait été blessé ou tué« , a déclaré Warren. « Il n’y a rien pour indiquer qu’il y a eu un changement. »

Al arabia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.