Le Mont du Temple surnommé l’’esplanade des mosquées par les palestiniens.

La Jordanie a déposé une plainte officielle auprès du ministère israélien des Affaires étrangères concernant le nombre record de visiteurs qui sont montés sur le mont du Temple au cours de la semaine de Pessah.

Le porte-parole du ministère jordanien des Affaires étrangères, Daifallah al-Fayez, a tweeté jeudi que son pays «condamnait la poursuite des violations israéliennes dans la mosquée al-Aqsa / al-Haram al-Sharif».

Il a ajouté que tout récemment, des «extrémistes» avaient pu «entrer en grand nombre dans la mosquée sous la protection de la police israélienne, en violation flagrante du statu quo juridique et historique et du droit international».

2641 visiteurs juifs ont visité le Mont du Temple

Le PDG de la Temple Mount Heritage Foundation, Tom Nissani, a déclaré que les 2641 visiteurs juifs ont visité le Mont du Temple pendant les jours de ‘Hol hamoëd de Pessah ce qui est un record.

Des Juifs bravent le diktat palestinien et montent sur le Mont du Temple.

«Les Jordaniens protestent contre le nombre élevé de Juifs qui sont entrés dans l’enceinte du Mont du Temple et ont envoyé une lettre à Israël au sujet des « violations du statu quo » sur le site», a rapporté Gilad Cohen, un journaliste de langue hébreue écrivant pour Ynet .

Le statu quo, tel qu’il s’applique au Mont du Temple, fait référence à une entente entre les communautés religieuses concernant neuf sites religieux partagés à Jérusalem et Bethléem sur la base d’une norme établie sous l’Empire ottoman en 1757.

La partie orientale de Jérusalem a été illégalement occupée par la Jordanie en 1948

La famille hachémite qui règne sur la Jordanie a obtenu la garde des lieux saints juifs et chrétiens du mandat britannique à Jérusalem en 1924 par le Conseil suprême musulman via un accord verbal. La partie orientale de Jérusalem a été illégalement occupée par la Jordanie en 1948. Israël a réunifié Jérusalem dans la guerre des Six jours de 1967.

Selon l’accord entre Israël et le gouvernement jordanien, aucun symbole du « nationalisme israélien » (sic) n’était autorisé et aucune manifestation d’une autre religion à l’exception de l’islam n’était autorisée. Les chrétiens et les juifs ne peuvent visiter le site qu’en tant que touristes et seulement quatre heures par jour cinq jours par semaine.

La Jordanie a renoncé à ses revendications sur le territoire en 1988 et a signé un traité de paix avec Israël en 1994, dont le 9e article stipule qu’Israël s’engage à «respecter le rôle spécial actuel du Royaume hachémite de Jordanie dans les sanctuaires musulmans de Jérusalem».

Jérusalem, complète et réunifiée, est la capitale d’Israël

En 1980, Israël a adopté la Loi fondamentale établissant que «Jérusalem, complète et réunifiée, est la capitale d’Israël». La loi stipulait que «les lieux saints doivent être protégés de la profanation, de toute autre violation et de tout ce qui pourrait violer la liberté d’accès des membres des différentes religions aux lieux qui leur sont sacrés ou leurs sentiments à l’égard de ces lieux».

De nombreux médias affirment à tort que le mont du Temple ‒ le site des deux temples juifs ‒ est « le troisième site le plus saint de l’islam ». La vérité historique est que cette affirmation est profondément insultante pour une grande partie de l’islam sunnite.

JForum ‒ alyaexpress-news

6 Commentaires

  1. Les jordaniens connaissent le Coran est n’ignorent pas que ce n’est qu’une question de temps pour que le mont du temple revienne à Israël. Leurs protestations ne sont que purement politique.

  2. L’expression ‘trop de Juifs’ est aussi vénimeuse que répandue dans l’espace et dans le temps.
    Le pire est qu’elle ne soulève aucune protestation des antiracistes de la planète, voire même du gouvernement israélien.
    Les Jordaniens ne font-ils pas la preuve que leur haine est plus forte que leur besoin de paix ?

  3. Les musulmans ne disent rien quand les chrétiens ou autres viennent sur le Mont du Temple. Que veut dire  » trop de juifs » jusqu’à combien y aurait-il assez de juifs? Y aurait-il des quotas pour les juifs, maintenant ?

  4. Avec des couilles molles à la tête du pays, n’importe qui, même la macrone qui vient faire son KK nerveux à Jérusalem, vient nous donner des ordres. Pour la baisse du falzar les dirigeants Israéliens obtiennent la médaille d’or. Il n’y a qu’à SIGNIFIER au chef bédouin croisé à l’anglaise, que sans Israël, la Jordanie qui est en réalité Judée, serait entre les mains de assad.

  5. si les jordaniens se permettent de dire cela,c’est que jerusalem n’a jamais eté reunifiée en 1967.
    tout cela a cause de la meconnaissance biblique de certains responsables politiqiques,et militaires.
    mais barouch hachem,on peut crier haut et fort quelque chose qui ne correspond en rien a la situation actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.