Quartet : l’entité terroriste « Autorité palestinienne » s’offre la tête du pro-israélien Tony Blair

BLAIR

Les fonctions d’émissaire au Proche-Orient du Quartet, de l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair, sont éminemment menacées à cause de ses mauvaises relations avec l’Autorité palestinienne, rapporte lundi le Financial Times.

Selon le journal britannique, sous la pression de l’entité terroriste « Autorité palestinienne », l’administration Obama et l’Union européenne, seraient enclins à évincer de ses fonctions l’ex dirigeant britannique.

NDLR : Madame Fererica Mogherini, au nom de l’UE est prête à déclencher une politique plus agressive pour forcer la main d’Israël, dès l’issue des élections, qu’elle souhaite conforme aux « directives » de l’Union Européenne et des Etats-Unis d’Obama. 

Nommé en 2007 à ce poste, M. Blair est accusé par ses détracteurs palestiniens d’être aligné sur les positions israéliennes. En cause, ses critiques contre les démarches diplomatiques unilatérales des Palestiniens devant les instances internationales.

Le Quartet pour le Proche-Orient, est composé des États-Unis d’Amérique, de la Russie, de l’Union européenne et des Nations unies. L’envoyé spécial est chargé par la Quartet de diriger, superviser et coordonner les efforts de la communauté internationale destinés à soutenir le processus de paix.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.