Le taux de chômage dans l’État juif atteint son plus bas niveau en 50 ans

Le nombre élevé d’offres d’emploi est susceptible d’entraîner des salaires plus élevés.

Le taux de chômage en Israël est tombé à 2,9 % au cours de la première quinzaine d’avril, contre 3,7 % en mars.

Selon un rapport du quotidien économique israélien Globes, le Bureau central des statistiques fait état d’un taux de chômage au plus bas depuis 50 ans en avril avec 120 000 demandeurs d’emploi et 150 000 postes vacants.

Le taux d’activité est tombé à 61% au cours de la première quinzaine d’avril contre 61,3% au cours de la seconde quinzaine de mars.

Selon le rapport, le nombre élevé d’offres d’emploi devrait entraîner une augmentation des salaires.

La Banque d’Israël prévoit un taux de chômage de 3,5 % d’ici fin  2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.