Israël et la Turquie signent un accord gazier

1
188

Des firmes israéliennes et turques du secteur de l’énergie ont signé dimanche un accord pour vendre l’équivalent de 1,3 milliard de dollars de gaz à Edeltech, ont annoncé les partenaires du champ de gaz offshore israélien Leviathan.

Le champ de gaz naturel Leviathan a été découvert en 2010 et on estime qu’il recèle 622 miliards de mètres cubes (mmc) de réserves en gaz naturel.

Les partenaires ont indiqué qu’ils s’engageaient à fournir 6 mmc pendant 18 ans.

Edeltech et Zorlu Enerji, un conglomérat énergétique turc, emploieront le gaz pour opérer deux nouvelles centrales électriques établies au sud d’Israël.

Les deux centrales fourniront de l’énergie au secteur industriel.

Les sociétés privées Edeltech et Zorlu sont déjà partenaires dans trois centrales électriques au sud d’Israël.

L’accord implique la vente du premier gaz du réservoir Leviathan sur le marché israélien.

L’accord fait suite à deux protocoles d’entente signés l’an dernier par les partenaires avec la Jordanie et l’Egypte.

Le champ de gaz Leviathan et le champ plus petit Tamar sont contrôlés par un consortium dirigé par Noble Energy, basé au Texas, et Delek Group, basé en Israël.

La production de gaz à Tamar, cependant, a commencé en mars 2013.

Noble Energy estime que le gaz de Leviathan pourra être vendu dès 2019, malgré la chute des prix du gaz.

L’accord attendu de longue date autorisant Noble Energy et Delek Group à développer Leviathan avait finalement été signé en décembre 2015 par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

L’autorisation faisait suite à des années d’opposition politique et de manifestations publiques, avec des rassemblements dans les principales villes protestant contre l'”abandon” des ressources naturelles du pays à un monopole.

people daily

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.