VIDEO: Accrochage entre Gilles-William Goldnadel et Isabelle Saporta sur l’immigration

Sur le plateau de l’émission Les grandes gueules sur RMC ce mercredi 10 février, le débat portait sur la prochaine élection présidentielle et l’épineuse question de l’immigration. Un débat qui a visiblement échauffé les esprits, en témoigne l’échange tendu entre Gilles-William Goldnadel et Isabelle Saporta.

 

 

 

 

Le ton monte. Ce mercredi 10 février dans l’émission Les Grandes gueules sur RMC, il était question de la prochaine élection présidentielle. Alors que la rumeur court au sujet d’une potentielle candidature d’Eric Zemmour, le sujet ô combien brûlant de l’immigration a tenté d’être débattu en plateau. Un thème qui a provoqué un vif échange entre deux chroniqueurs, l’éditrice Isabelle Saporta et l’avocat Gilles-William Goldnadel.

« Il y a des gens qui pensent, qui ressentent, un sentiment d’invasion » a fait savoir Gilles-William Goldnadel, « et le fait que les frontières nationales, ni européennes soient protégées et que tu aies des gens qui arrivent en violation des lois républicaines, tu peux le vivre comme une invasion, et moi je le vis comme une invasion. » Une sortie qui n’a pas plu à Isabelle Saporta, connue pour son parler cash, qui le lui a fait savoir. « Comment on s’appelle Gilles-William toi et moi franchement ? » a interrogé la compagne de Yannick Jadot, visiblement étonnée par les propos qu’elle venait d’entendre. « Excuse-moi, t’es gentille » l’a interrompu l’avocat, « là, tu sembles me renvoyer à mes origines ? »

Et Isabelle Saporta d’argumenter dans la foulée. « Si tu veux, moi, je suis très fière que finalement mes grand-parents soient arrivés sur ce territoire français, que mon père ait acquis cette nationalité française, et je me sens plus française que n’importe qui », a-t-elle argumenté, avant d’ajouter avec aplomb « vive les sangs mêlés ! ». Remonté, Gilles-William Goldnadel a alors souhaité lui répondre.

« Puisque tu sembles me renvoyer à mes origines, un, mon père il est rentré légalement sur le sol national, deux, il était très heureux d’être français, trois, il considérait qu’il avait toutes les chances s’il travaillait , de réussir, quatre, il ne considérait pas l’ensemble des Français comme de sales antisémites, il n’avait pas le regard que beaucoup ont aujourd’hui, » a-t-il fermement regretté, avant de conclure, alors que le ton montait d’un cran avec son interlocutrice : « Je vis parfaitement sans aucune contradiction, le fait d’être opposé à l’immigration illégale, invasive, et qui pose des problèmes de sécurité et d’identité ».

Isabelle Saporta a alors regretté que l’on ne soit pas capable en France « d’organiser cette immigration ».

Source :
https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/tes-gentille-accrochage-entre-gilles-william-goldnadel-et-isabelle-saporta_462968

par LIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.