INTERVIEW – Pour Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie, il faut mettre hors d’état de nuire tous ceux qui sont potentiellement dangereux. Rendre pénalement responsables les réseaux sociaux qui laissent circuler de la propagande djihadiste, et lancer des procédures judiciaires sur tous ceux qui consultent ces sites.

LE FIGARO. – Connaissiez-vous le père Jacques Hamel, le prêtre égorgé mardi matin?

Hervé MORIN. – Pas directement, mais des amis élus de Saint-Étienne-du-Rouvray m’en parlaient comme d’un saint homme, qui avait toujours un mot gentil pour tout le monde. Sur les lieux, un adjoint au maire communiste qui était particulièrement triste me disait à quel point il était aimé dans le quartier.

Cette commune abrite-t-elle des foyers d’islamisme?

C’est une ville avec des quartiers défavorisés, mais la Normandie n’est pas la terre où les phénomènes de radicalisation sont les plus forts. Il y aurait autour de 80 fichés S en Seine-Maritime. Malheureusement, c’est largement assez pour qu’émergent la violence et la barbarie.

Tous les fichés S soupçonnés de lien avec le terrorisme doivent-ils être soumis à des mesures de rétention administrative?

La France a vécu en paix pendant des décennies. Elle vit une grande période de tourmente qui va durer. Il ne faut pas hésiter à s’inspirer de ce qui a été fait dans les pays durement frappés par le terrorisme – je pense notamment à Israël. Il nous faut «israéliser» notre sécurité.

C’est-à-dire, concrètement?

Mettre hors d’état de nuire tous ceux qui sont potentiellement dangereux. Rendre pénalement responsables les réseaux sociaux comme Facebook et consorts qui laissent circuler de la propagande djihadiste, faire en sorte que des procédures judiciaires soient lancées à l’encontre de tous les individus qui consultent ces sites et de tous ceux qui reviennent de terres de djihad.

La pénalisation de l’hébergement des sites djihadistes mise à part, ces mesures ne sont-elles pas déjà en application?

Non, pas systématiquement et depuis pas assez longtemps. Mais je n’ai pas envie d’entrer dans une quelconque polémique. Dire suffit, après chaque Français tirera les conséquences de ce qui aura été fait ou pas.

Le Parlement doit-il siéger cet été pour adopter de nouvelles mesures, comme le demande Éric Ciotti?

Je ne suis plus parlementaire, mais si c’est nécessaire, oui, bien sûr. La rétention administrative doit être mise en œuvre à chaque fois que c’est utile. Je suis également favorable à l’expulsion des étrangers après un certain nombre de condamnations, et à une plus large application de la double peine, motivée par le juge bien sûr.

Finalement, vous êtes d’accord avec Nicolas Sarkozy quand il demande d’arrêter les «arguties juridiques»?

Les risques de fragmentation de la société sont trop graves pour que l’on ne réagisse pas à l’enchaînement des actes terroristes. Sinon, tout cela risque de finir en guerre civile.

Par Judith Waintraub Le Figaro

3 Commentaires

  1. Un ami qui ne nous veut pas du bien… Si Hervé Morin est considéré comme un « ami » du peule juif, il a perdu une vraie occasion de se taire. En cette période de troubles importants liés au terrorisme, où les tensions communautaires sont à leur paroxysme, parler d' »israéliser » la sécurité française est criminel ! Dire qu’il faut s’inspirer des méthodes employées par la police israélienne passe encore, mais le verbe « israéliser » est bien trop connoté et associé à l’idée d’invasion, ou de transformation imposée, exactement de la même manière que le verbe « islamiser ». Au moment où le terrorisme fait prendre conscience à la population, par la force des choses, de l’importance de lutter contre l’islamisme radical, mécaniquement le sentiment général ne peut qu’être plus favorable à notre communauté, il ne faut pas en rajouter et certainement pas en ces termes.

    • Les termes employés, a contrario, peuvent être considérés comme le besoin d’un « électrochoc » pour une opinion publique que les médias ont grandement contribué à anesthésier et à « propalestiner » jusqu’à des émeutes anti-juives dans ce même pays, à peine six mois avant Charlie et Hypercacher. Le Français est réputé pour sa mémoire courte. Faire preuve d’hyper-sensiblerie en des temps aussi hard, c’est le vieux réflexe qui consiste à longer les murs en baissant la tête. Les Juifs devraient instantanément être fiers d’être ainsi représentés par une partie d’entre eux qui ont ^pris leur destin et leur défense en main. Pêter de trouille au moindre mot c’est manquer d’à-propos. Israël se bat pour son existence et les cultures occidentales se battent également pour résister à cette marée verte. Choquer la bande à Soral, pourquoi pas, s’il n’y a plus qu’eux que ça dérange?

  2. Au sujet de la France, ce remède contre les terroristes est excellent mais pour sortir ce Pays de l’ornière, il serait bon que les candidats de droite cessent de se tirer dans les pattes. Il serait bon qu’ils se regroupent, qu’ils étudient un programme réalisable et qu’ils sauvent la France d’une dégringolade irrémédiable. Recherchons et trouvons de vrais gestionnaires capable de gérer convenablement la France, demandons à Israël de nous aider à sécuriser notre territoire, en augmentant les Forces de l’Ordre, en regroupant les personnes qui veulent nous attaquer et demandons aux Israéliens, de nous aider à sécuriser les Etats Unis d’Europe que nous devons enfin créer, si nous voulons y rester. Au sujet des attaques globales ou individuelles, celles-ci doivent cesser maintenant. Au sujet des Anglais, comme il ne sont pas totalement dans l’Europe, je ne vois pas ou se situe le problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.