Israël : le député niçois Éric Ciotti veut interdire par la loi la critique du sionisme

L’élu niçois veut protéger la politique du peuple juif de certaines haines.

« Je demande solennellement que l’antisionisme soit tout autant interdit en France que l’antisémitisme. »
Dans une tribune publiée chez nos confrères de Valeurs actuelles et relayée ce lundi 1er août, Éric Ciotti réagit à la récente proposition de résolution formulée à l’encontre de la politique israélienne.
Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes estime que « se banalise à l’extrême gauche un discours contre Israël. » Et d’estimer : « Ne nous y trompons pas, derrière la vitrine de l’anti-sionisme se cache l’hydre antisémite. »
Une grande partie de la gauche aurait « pris parti pour les terroristes palestiniens du Hamas ». Certains, « pour contourner l’accusation d’antisémitisme, idéologie condamnable en France, vont concentrer leurs attaques sur Israël, sur le politique plus que sur le religieux. »
« L’antisionisme est l’arbre qui dissimule les réelles intentions d’un antisémitisme qui ne dit pas son nom. »
Le député voit ces habitudes se développer « dans certains quartiers » et dans « les manifestations », notamment celles des « islamogauchistes ». Ces derniers représentant une « épée de Damoclès au-dessus de nos têtes », cette situation dissimulant une « arme idéologique de l’hydre islamiste. »
En 2019, une proposition analogue avait suscité le débat.
« L’antisémitisme est un délit, puni comme tous les racismes par les lois françaises. L’antisionisme est une opinion que chacun est libre d’approuver ou non », distingue ainsi le journaliste et écrivain Dominique Vidal, collaborateur du Monde diplomatique et auteur de l’essai Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (Libertalia).
D’autres élus estiment de leur côté que les lois en vigueur sur la répression de la haine sont suffisantes.
NICE-PRESSE
Eric Ciotti député nice alpes maritimes [PHOTO © NICE-PRESSE]

 

1 COMMENTAIRE

  1. L’ antisioniste c’est refuser aux Juifs le droit de vivre sur la terre de leurs ancêtres, dans leur propre État, comme l’on refuserait ce droit aux gaulois, francs, ibères, arabes, slaves, etc…C’est certes du racisme, mais aussi de l’impérialisme dans le sens où l’on cherche à exploiter les Juifs en France, Russie, etc..Ce n’est qu’une simple mutation de l’antisémitisme multi millénaire, et relève du même type de psychose, la jalousie envers le youpin étant exacerbée par la réussite de l’État Juif contre vents et marées.

    Je me répète, les français ne changeront pas. Ils seront toujours antisémites et se le transmettront de génération en génération. Donc faire une loi contre l’antisionisme ne servira qu’à exacerber encore plus l’antisémitisme. Circulez, il n’y a rien à voir! Les Juifs sensés doivent reconnaître et accepter la Réalité qu’ils ont été manipulés et trompés à vivre dans un pays antisémite depuis sa création, et partir sans se retourner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.