Chef d’état-major : « La guerre va continuer pendant des mois – nous sommes sur le point de dissoudre le Hamas dans le nord de la bande de Gaza »

Le chef d’état-major Herzi Halevi a commenté aujourd’hui la poursuite de la guerre à Gaza.

Le chef d’état-major a déclaré : « Je viens de quitter la bande de Gaza, j’ai rencontré les combattants au nord de la bande de Gaza. J’ai été très impressionné par la manière dont les forces combattent, travaillent et atteignent les objectifs que nous leur fixons. L’armée israélienne est sur le point d’achever le démantèlement des bataillons du Hamas dans le nord de la bande de Gaza. Nous avons éliminé de nombreux terroristes et commandants, dont certains se sont rendus à nos forces, et nous avons fait des centaines de prisonniers. Nous avons détruit de nombreuses infrastructures souterraines et des armes.

Dans cette zone densément bâtie, où les terroristes sont habillés en civils, on ne peut pas dire que nous avons tué tout le monde. Apparemment, nous rencontrerons encore des combattants dans cette zone – nous continuerons à leur faire du mal et à les poursuivre de diverses manières. Désormais, nous concentrons nos efforts dans le sud de la bande de Gaza – à Khan Yunis, dans les camps centraux et au-delà. Et nous continuerons à préserver et à approfondir les acquis dans le nord de la bande de Gaza.

Nous ne permettrons pas un retour à la réalité sécuritaire d’avant le 7 octobre, et nous ne permettrons pas qu’un tel événement se reproduise.
L’armée de l’air attaque encore sans arrêt. Un bâtiment tombe lorsqu’il constitue une cible ennemie, un bâtiment tombe lorsqu’il présente un danger pour nos forces.

L’armée israélienne est concentrée et précise dans ses opérations. Partout où nos forces attaquent, elles sont accompagnées de tirs nourris depuis les airs, la mer et la terre. Dans toute opération dans laquelle nos forces ont besoin d’une assistance par le feu, elles reçoivent la meilleure couverture requise.

L’action des forces terrestres apporte une valeur ajoutée unique, la destruction des infrastructures, qui ne peut pas être réalisée depuis les airs. Cette action entraîne des frictions avec de nombreux terroristes et leur élimination. Nous utilisons de manière professionnelle, informée et calculée les ressources dont nous disposons. Nous sommes prêts à continuer à combattre dans tous les secteurs. Cette guerre a des objectifs nécessaires et difficiles à atteindre, elle se déroule sur un terrain complexe. Par conséquent, la guerre se poursuivra pendant de nombreux mois . Nous travaillerons aussi avec différentes méthodes – pour que les résultats soient atteints et être préservé pour longtemps. Il n’y a pas de solutions magiques, il n’y a pas de raccourcis pour démanteler complètement une organisation terroriste, mais des combats obstinés et déterminés. Nous sommes très très déterminés.

Nous atteindrons également les dirigeants du Hamas, que cela prenne une semaine ou des mois. Grâce à l’esprit, grâce au professionnalisme nous arriverons. Nous étudions et modifions constamment la manière de combattre, en adaptant la méthode de combat à chaque zone de combat, au terrain, à l’ennemi et à nos forces. Nos forces sont renouvelées en fonction de l’évaluation de la situation, y compris les forces de réserve – nous prendrons soin d’eux, des réservistes, et chérirons leur travail et le soutien de leurs familles, familles qui sont des partenaires à part entière dans cet effort de combat.

Nous augmentons la pression militaire, de différentes manières, avec puissance et subtilité. Cette pression permet la réalisation des objectifs de la guerre – le démantèlement du Hamas et des Shebat kidnappés.
Notre engagement en faveur du retour des personnes enlevées reste le même : nous ferons tout pour ramener les personnes enlevées et les personnes enlevées chez elles. Dans cette guerre, nous menons une guerre juste comme aucune autre et, comme dans la guerre, le prix à payer est lourd et douloureux. Certains de nos meilleurs fils et filles sont tombés dans la bataille pour la sécurité du pays. Nous garantirons que leur chute n’a pas été vaine.

Parallèlement à la lutte contre le Hamas, les forces de Tsahal continuent de travailler jour et nuit pour contrecarrer et éradiquer le terrorisme en Judée-Samarie, et ce, avec beaucoup de succès. Ces combattants sont dirigés par le commandant du commandement central, le général de division Yehuda Fox, avec beaucoup de succès et de talent, alors qu’il consacre littéralement sa vie à la sécurité des résidents. Toute persécution ou diffamation est grave et doit être condamnée clairement et de toutes parts.

Les nombreux jours qui se sont écoulés depuis le 7 octobre soulèvent de nombreuses questions difficiles – nous sommes obligés de fournir des réponses à toutes, et nous fournirons des réponses après une enquête approfondie. Nous ne sauterons aucune question ni aucune leçon. Nous ferons l’objet d’une enquête approfondie et approfondie à la première occasion possible, et nous publiera les résultats au public en toute transparence.

Mais je tiens à dire quelque chose comme personne qui a servi la plupart de ses années comme commandant de combat : le champ de bataille nous présente des situations complexes, et cette fois encore plus complexe. Dans ces situations, nous devons prendre des décisions difficiles, quand nous en sommes responsables. Dans les succès comme dans les échecs, nous avons ainsi choisi, nous qui portons l’uniforme, d’assumer nos responsabilités et de consacrer notre vie à la sécurité du pays.

De nombreux commandants ont pris des décisions très compliquées le 7 octobre, et je les remercie tous avant tout d’avoir relevé ce défi et de risquer leur vie et leur volonté sans faille. Les décisions des commandants, ainsi que mes propres décisions, feront l’objet d’une enquête et d’une étude approfondie, lorsque la situation opérationnelle le permettra.
Chacun de ces commandants risque désormais sa vie au combat. Il n’est pas approprié de les attaquer et de les juger alors que les canons continuent de tirer et qu’ils mènent les forces de combat à l’intérieur de la bande. Nous continuerons à nous battre et à apprendre.

JForum.fr & YNET

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires