Juliette Binoche : d’où vient son coup de gueule sur les vaccins et Bill Gates

Sur Instagram, l’actrice de 56 ans, inquiète de l’utilisation de ses données de santé, est accusée de relayer des théories complotistes.

VICTOR BOYKO VIA GETTY IMAGES
Juliette Binoche n’a pas l’intention d’être « une des marionnettes » du gouvernement.

 

SCIENCES – “Faites passer. Nous ne serons pas des marionnettes, ça suffit.” Ces mots, ce sont ceux de Juliette Binoche. Ce mercredi 6 mai, l’actrice de 56 ans a partagé sur son compte Instagram la vidéo d’un médecin, dénonçant une violation du secret médical par le gouvernement, pour faire passer un message.

“Il nous demande de recenser tous les cas positifs […], mais en plus toutes les personnes qui vivent avec vous et tous les cas contacts, avec leurs coordonnées et leur adresse pour le faire remonter à l’Assurance maladie”, soutient le soignant au sujet du projet de contact tracing du gouvernement.

Deuxièmement, “ils sont en train de créer de nouveaux systèmes d’information des données de santé, sans votre consentement, poursuit le médecin. C’est-à-dire que vous n’aurez plus votre mot à dire sur où vont vos données de santé.”

“C’est glaçant”

Enfin, conclut le professionnel, “ils sont en train de développer une plateforme nationale de partage de données de santé, qui s’appelle le ‘Health Data Hub’.” Les propriétaires de ces données? “Les serveurs de Microsoft”, assure-t-il.

La vidéo a interpellé plus d’un abonné de Juliette Binoche. “C’est glaçant, commente l’un d’entre eux sous la publication. Pourquoi sommes-nous si dociles?” Certains la remercient de les avoir alertés et partagent son avis. “Pendant combien de temps encore allons-nous supporter ces violations de nos droits par ce gouvernement”, s’inquiète un internaute.

Un autre lui demande les raisons d’une telle politique. Elle lui répond: “Ce sont des opérations organisées par des groupes financiers internationaux (principalement américains), depuis longtemps. Ils manipulent (sans être parano !): les vaccins qu’ils préparent en font partie.” L’idée? “mettre une puce sous-cutanée pour tous. C’est NON. Non aux opérations de Bill Gates, Non à la 5G.”

Pourquoi Bill Gates?

Depuis le début de l’épidémie, Bill Gates est accusé par certains de vouloir tirer profit du coronavirus. Derrière ses généreux dons dans la recherche pour un vaccin, il se voit reprocher d’avoir des intentions cachées, comme celle de vouloir placer une puce de géolocalisation au moment de la vaccination.

Des rumeurs alimentées par deux de ses anciennes déclarations. La première fait croire à certains qu’il pourrait être à l’origine de l’épidémie. “Si quelque chose doit tuer plus de dix millions de personnes dans les 20 ans qui viennent, ce ne sera pas une guerre, mais un virus hautement contagieux”, soutenait Bill Gates en 2015, lors d’une conférence.

La deuxième date de 2018 lorsqu’il affirmait que pour sortir d’une telle crise, la solution résiderait dans le fait de s’appuyer sur des données pour savoir qui est guéri, testé ou vacciné.

Comme le souligne France info, la Gates Foundation soutien bien “le développement d’une technologie qui donnerait la possibilité dans des pays où les infrastructures de santé sont faibles de savoir qui a été vacciné au moyen de patches équipés de micro-aiguilles”. Mais il ne s’agit pas du tout d’une forme de géolocalisation.

StopCovid et la collecte de données

En France, Olivier Véran a prévenu. “Si on n’a pas de ‘tracing’, on n’a pas de déconfinement”, a indiqué le ministre de la Santé, ce mardi 5 mai, concernant les sept articles du projet de loi visent à “conforter le cadre juridique” du régime dérogatoire de l’état d’urgence sanitaire.

Le plan de prolongation a été en grande partie adopté par le Sénat, mais le controversé article 6 est encore au menu en séance. Il prévoit la création d’un “système d’information”, destiné à identifier les personnes infectées ou susceptibles de l’être, ainsi que celles qui ont été en contact avec elles, afin de remonter les chaînes de contamination.

Les sénateurs ont balisé en commission la dérogation accordée au secret médical en limitant sa durée – celle de l’état d’urgence -, et son périmètre – uniquement les données concernant l’infection.

Ils ont refusé d’habiliter le gouvernement à légiférer par ordonnances et ont créé une instance de contrôle. Ils ont encore prévu la possibilité dans certains cas de refuser d’être inscrit au fichier de suivi.

Ils ont enfin explicitement exclu que le texte puisse servir de base juridique au déploiement de l’application StopCovid. Cette application controversée sera prête le 2 juin pour accompagner la deuxième phase du déconfinement, selon le secrétaire d’Etat au Numérique. Ce qui fera sans doute parler, notamment Juliette Binoche.

À voir également sur Le HuffPost: Sous la pression, la page “désinfox coronavirus” retirée du site du gouvernement

 

7 Commentaires

  1. Je connais quelqu’un qui a été victime de sa compagne : Elle lui a posé des balises dans le dos pendant ses ébats amoureux .

    Depuis ce jour il a connu l’enfer , je vais abréger .

    Télé en panne , moto qui ne démarre plus . Il était suivi et entendu à la trace .

    Il suffit d’être prés d’un appareil électronique tel par exemple un frigo .
    Téléphone mobile détourné etc…..
    Il entendait même des insultes quand il allumait la télé ou tout simplement s’il se rendait chez des amis et qu’il était proche d’un appareil électroniques .

    Oui l’enfer , et pour les enlever c’est la galére et couteux .

    Ce que je vous raconte je l’ai vu de mes propres yeux .

    Heureusement elles possèdent d’autres usages utiles comme l’explique le précédent article .

  2.  » on n’arrête pas le progrés  »

    DES PUCES RFID DANS LE CORPS HUMAIN ?
    Il est maintenant possible d’implanter des puces RFID dans le corps humain. Pour toutes sortes d’usages… Mais tout ce qui est faisable techniquement, est-il souhaitable éthiquement et socialement ?
    Ce que sont ces puces…
    La RFID (radio frequency identification device) permet la communication à distance de données entre une puce et un lecteur. Une puce a la taille d’un grain de riz. Elle contient une mémoire qui peut s’élever à 512 bits. Elle peut être intégrée dans différents supports. Mais elle peut aussi être placée dans le corps humain.
    Les puces existent sous plusieurs formes :
    • puce à lecture seule : elle pourrait être utilisée pour repérer (Alzheimer, enfants, …) ou
    identifier (n° d’identification) des individus ;
    • puce à lecture/écriture : elle contient des données. Il est possible de les compléter et elle
    est programmable à distance (possibilité de modifier des données à l’insu de la personne). Les données contenues pourraient être par exemple, le dossier médical, le casier judiciaire ou des transactions financières ;
    • puce avec fonction de localisation : en plus des fonctions de lecture et d’écriture, elle contient un signal radio localisable qui permettrait de suivre l’individu tout le temps. Comme des psychotiques ou des présumés terroristes.
    Ce que disent les législations…
    Actuellement, en Belgique, un cadre juridique clair concernant l’implantation de puces RFID dans le corps humain n’existe pas.
    Cependant, des lois ont été votées, qui donnent des règles à la société. Celles-ci fixent aussi des balises pour construire ce cadre juridique absent.
    Par exemple, la Constitution belge garantit la liberté individuelle, reconnaît à chacun le droit au respect de sa vie privée et le droit de mener une vie conforme à la dignité humaine. Une loi fédérale belge impose le respect de la vie privée dans le traitement des données à caractère personnel.
    Par exemple, la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne consacre les principes de dignité, de liberté, d’intégrité et d’inviolabilité de la personne, de consentement éclairé…

  3. Ce que je ne comprends pas c’est que l’on puisse, en même temps, vivre connecté avec tous les appareils modernes (notamment les smartphones) et dénoncer un supposé complot qui utiliserait ces appareils pour nous espionner. Si l’on craint que ces appareils soient utilisés contre notre liberté alors il y a un moyen simple d’y échapper: ne pas utiliser ces appareils. Ne pas utiliser non plus internet qui véhicule le pire et le meilleur. Ne pas utiliser la voiture qui pollue, ni l’avion qui pollue encore plus. Et puis l’alimentation industrialisée qui nous empoisonne, l’électricité qui est fabriquée par les centrales nucléaires ou à charbon, etc etc….
    Me Binoche devrait retourner vivre dans une caverne

    • @gigi

      C’est facile….

      Et si on n’a pas envie d’être agressé et d’être traité de « sale Juif  »
      on reste chez soi etc…. etc…

      Je parlais du téléphone mobile , malgré ce que j’ai écrit il a du positif dans les affaires criminelles . Beaucoup d’affaires ont été résolues grâce aux fadettes et au bornage .

      Mais il faut le reconnaitre nos libertés sont réduites de plus en plus quoique l’on dise .

  4. Kill Gates a déjà déposé le brevet :

    « Une Brevet Microsoft que de nombreux «chercheurs de vérité» ont récemment reconnu internationalement sont particulièrement alarmants. Le brevet WO / 2020/060606 décrit un «Système de crypto-monnaie utilisant des données d’activité corporelle» – en gros, un implant qui peut être utilisé pour «extraire» des pièces numériques en utilisant son corps. Ou plutôt, « Attribuer une crypto-monnaie à l’utilisateur dont les données d’activité corporelle sont vérifiées », comme le dit le brevet abstraitement. »

  5. madame binoche est coutumiere du fait elle profite de sa notorieté pour induire les gens en erreur notamment en matiere de vaccination elle jette aussi en pature à ses suiveurs des noms de personnes.cela peut avoir de graves conséquences.en ces temps de covid 19, le travail de compilation des metadonnées des populations a permis de sauver de nombreuses vies et le permettra encore Il est bien naif de decouvrir le tracking à cette occasion tous les services s’en servent sans aucune exception En france contrairement à Israel, le public n’a pas confiance en ses services.en Israel,les gens savent que les services oeuvrent pour le bien de la population.Tous les appareils électroniques que les fabricants mettent à la disposition du public sont pourvus de dispositifs permettant la collecte de données nominatives si cela ne vous agrée pas, vous pouvez revenir aux pigeons voyageurs Shabbat Shalom joseph.

  6. Elle a mille fois raison .

    De toute manière chaque jour  » l’intelligence artificielle  » réduit nos libertés . Face Book , Microsoft et Google ont un rôle important .
    Chaque semaine mon téléphone mobile retrace le nombre de pas et les kilométres que j’ai percourus et les endroits précis où je me suis rendu . Effrayant .

    Des milliards de dollars sont investis par la Chine et les E.U et Israël fait parti du groupe de tête , ne souhaitant pas rester en dehors de cette guerre .

    Demain les robots viendront frapper à notre porte , Hitler sera de retour .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.