Les vidéos de Trump, et de Cruz contre les migrants dans des pubs de campagne

0
261

Comme son rival Donald Trump dans la campagne présidentielle américaine, le républicain Ted Cruz joue sur la peur dans un nouveau spot télévisé intitulé “Invasion”, dénonçant l’immigration clandestine.

Le spot d’une minute, à la musique dramatique et aux images de bande-annonce hollywoodienne, devait être diffusé à partir de mardi dans le New Hampshire (nord-est), qui vote pour ses primaires le 9 février. Il montre des hommes en costume et des femmes en tailleur, dossiers et ordinateurs portables à la main, courant visiblement inquiets dans le désert et traversant dans l’eau une rivière, à la frontière des Etats-Unis et du Mexique.

“Quand la presse traditionnelle couvre l’immigration, elle n’en parle pas souvent comme une question économique. Mais je peux vous le dire, c’est une question économique très personnelle”, explique en arrière-fond le candidat ultra-conservateur de 45 ans.

“La politique serait très différente si des avocats et banquiers venaient en traversant le Rio Grande… oui si des gens avec des diplômes de journalistes arrivaient et tiraient les salaires des journalistes vers le bas… Vous auriez alors des histoires sur la calamité économique qui afflige notre nation”, ajoute-t-il, en promettant de “tripler” la surveillance à la frontière et de construire un mur “qui fonctionne” s’il est élu président.

L’immigration clandestine est aussi l’un des sujets favoris du républicain Donald Trump, en tête des sondages pour les primaires de son parti. Ted Cruz arrive deuxième dans ces sondages nationaux (35 et 18% respectivement selon le plus récent sondage). M. Cruz est en tête dans l’Iowa, le premier Etat à voter le 1er février (31% contre 21% pour Donald Trump).

Donald Trump a aussi rendu publique lundi une première publicité télévisée de campagne, où il promet notamment d’arrêter l’immigration clandestine venant du Mexique. Il y montre des migrants essayer de franchir une frontière grillagée. Les images ont été tournées à la frontière de l’enclave espagnole de Melilla en 2014. Le milliardaire a aussi promis de construire un mur à la frontière avec le Mexique, qui fait plus de 3.000 kilomètres.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.