La chaîne ALDI et l’israélien Trigo ouvrent leur premier supermarché autonome

Le géant européen de la distribution ALDI Nord a annoncé l’ouverture d’un supermarché autonome de 400 mètres carrés aux Pays-Bas, sans caisse, ni point de paiement dans la ville d’Utrecht, grâce à la technologie développée par la start-up israélienne Trigo. Le coût d’implantation de chaque magasin est estimé à quelques millions de dollars.

La technologie de Trigo reconnaît les produits que chaque client collecte dans le panier grâce à une combinaison de centaines de caméras, d’un système d’intelligence artificielle et d’une vision par ordinateur qui analyse les images. À la fin de l’achat, le client quitte le supermarché sans délai ni besoin de scanner et reçoit la facture directement sur l’application du détaillant. Le système de Trigo sait également identifier les produits que l’acheteur tient dans sa main, son sac ou son panier, permettant ainsi l’achat rapide d’un certain nombre de produits individuels.

La chaîne ALDI Nord fait partie du groupe de distribution ALDI – le troisième au monde avec un chiffre d’affaires d’environ 90 milliards de dollars et près de 10 000 magasins dans 20 pays. ALDI Nord est spécialisé dans les produits discount, les marques de distributeur, l’alimentation biologique et les produits de santé. L’adoption de la technologie de Trigo réduira le temps nécessaire aux acheteurs pour rester dans le magasin et éliminera le besoin de contacter les stations de paiement physiques.

Trigo développe des logiciels pour les magasins autonomes et s’intègre aux chaînes de vente au détail britanniques Tesco et allemande REWE, en plus des opérations aux Pays-Bas et aux États-Unis. Suite à l’adoption rapide de la technologie, Trigo recrute plus de 100 personnes en développement.

Michael Gabay, PDG de Trigo : « ALDI est le premier dans le domaine à convertir un magasin aux dimensions d’un supermarché et à ne pas mettre en place le magasin de zéro au profit de la technologie comme dans le cas d’Amazon Go. Ce faisant, ils remettent en cause les plans d’expansion d’Amazon, ce qui indique leur volonté de devenir un acteur de premier plan dans le domaine des magasins autonomes.

« Avec Trigo, ALDI bénéficie d’un avantage concurrentiel important par rapport à Amazon qui, contrairement à la conversion de magasins existants, construit des magasins qui correspondent aux capacités de son système. Outre les avantages pour les clients qui leur permettront de gagner beaucoup de temps et de réduire les contacts inutiles, notre technologie permet au réseau pour contrôler les stocks, réduire la dépréciation et obtenir des informations importantes des acheteurs à l’intérieur du magasin. « 

Trigo a été fondée en 2018 par les frères Michael (PDG) et Daniel Gabay (VP of Technology). La société a levé 104 millions de dollars depuis sa création auprès d’investisseurs de premier plan, notamment les chaînes de vente au détail britanniques Tesco et allemande REWE, qui ont même intégré les technologies dans leurs magasins de pointe. La société emploie actuellement 140 personnes, la plupart d’entre elles dans le centre de développement de Tel-Aviv, ainsi que dans les bureaux de la société à Londres, en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis.

infos-israel.news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.