C’est une guerre, une vraie guerre, menée non par des soldats mais par des assassins de l’ombre, des tueurs méthodiques et organisés, dont la tranquille sauvagerie glace le sang. Elle a tué, hier, en plein Paris.

Cette guerre, longtemps nous n’avons pas voulu la voir. Elle se déroulait si loin de nous, n’est-ce pas?, aux confins de la Syrie, de l’Irak, du Nigeria ou de la Libye… Par scrupule – sans doute par peur aussi -, nous n’osions pas même dire son nom. Les oiseaux de mauvais augure qui ne craignaient pas d’enfreindre la consigne étaient promptement disqualifiés. Les signes avant-coureurs – ces «gestes fous» commis à Noël encore par des «déséquilibrés» – aussitôt minimisés.

Depuis hier, les euphémismes ne sont plus de mise: c’est une guerre, une vraie guerre, qui nous a été déclarée: la guerre du fanatisme islamiste contre l’Occident, l’Europe et les valeurs de la démocratie.
Ne nous y trompons pas. Si la France est aujourd’hui dans la ligne de mire des fous d’Allah, d’autres pays libres le furent hier, et d’autres le seront encore demain. Au fond, ce n’est pas telle ou telle nation qui est visée, mais un mode de vie, des valeurs, une civilisation – la nôtre – pour qui la femme est l’égale de l’homme, les droits de la conscience une exigence non négociable et la liberté d’expression un impératif absolu. En assassinant des journalistes et des policiers – qu’il ne faudrait pas oublier -, les terroristes n’ont pas frappé au hasard. Ils ont visé au cœur la liberté de pensée et ceux qui la protègent, et à travers eux la Démocratie et la République, qui sont les deux piliers de notre nation.

Mais le second devoir est de s’armer. Moralement, d’abord comment défendre nos valeurs si nous ne sommes pas convaincus de leur prééminente dignité ? Politiquement et juridiquement, ensuite : trop longtemps, au nom d’un humanisme perverti, d’un antiracisme dévoyé, nous avons fait preuve de complaisance envers nos pires ennemis.

Face à la guerre, le premier devoir est de s’unir. Quelles que soient nos origines, nos opinions, nos religions ou nos options politiques, proclamer immédiatement et sans barguigner l’union sacrée. Rien ne serait pire, dans l’épreuve que traverse notre pays, que de faire cadeau à l’adversaire de querelles de bas étage ou de divisions politiciennes. Il faut saluer à cet égard la dignité de nos responsables publics qui, président de la République en tête, ont su trouver les mots qu’il faut. Saluer aussi ces représentants de la communauté musulmane qui ont crié haut et fort l’horreur que leur inspirent les crimes abjects de ces barbares déguisés en dévots.

Mais le second devoir est de s’armer. Moralement, d’abord – comment défendre nos valeurs si nous ne sommes pas convaincus de leur prééminente dignité? Politiquement et juridiquement, ensuite: trop longtemps, au nom d’un humanisme perverti, d’un antiracisme dévoyé, nous avons fait preuve de complaisance envers nos pires ennemis. Ces «enfants perdus du djihad», ces fanatiques qui se déchaînent sur Internet, mais aussi ces groupes d’influence qui, drapés dans leurs oripeaux «communautaires», conspirent à ciel ouvert contre notre pays et sa sécurité. Contre ceux-là, nous devons frapper. Sans faiblesse ni pusillanimité.

Quand la guerre est là, il faut la gagner.

[ALEXIS BREZET – FIGAROVOXArticle original

1 COMMENTAIRE

  1. Moi non plus je n’irais a cette marche d’islamo collabos, en revanche j’irais a celle organisé par RR le dimanche 18 janvier a 14h30 place de la bourse à Paris, pour demander l’expulsion de France de tout les islamistes qui pour l’instant se cachent avant de pouvoir passer a l’action dès qu’ils le pourront.

  2. Pourquoi je n’irai pas à la marche de dimanche
    Pas envie de défiler avec les islamo-gauchistes qui il y a peu criaient mort aux juifs, pas envie de voir la la gueule de rat des muzz qui attaquaient Charlie hebdo devant les tribunaux et incitaient au meurtre dire qu’ils sont contre la violance
    Pas envie de participer à une marche dont plus de 20 pour cent du peuple est exclu pour faire plaisir aux banlieues même si je n’ai aucune sympathie pour le FN
    Pas envie que Hollande et Vals se refasse une virginité ainsi que l’infâme Cazeneuve
    Mais patience, il y aura d’autres attentats hélas et les banlieues continueront à se réjouir et le peuple ne pourra plus être dupe de cette formule contre nature du”vivre ensemble”
    La guerre a été déclarée et on sera obligé de la faire alors stop à l’hypocrisie, l’islam est incompatible avec la république il faudra bien en tirer des conséquences
    Enfin il est clair qu’on ne peut que condamner l’assassinat des collaborateurs de Charlie hebdo mais je me souvient qu’ils étaient pro palestiniens et anti sionistes donc anti-juifs et cela moi je ne l’oublie pas,,et de plus les victimes du super marché casher sont bien peu évoquées
    Pour toutes ces bonnes raisons je n’irai pas à la marche de cette pseudo union nationale

  3. Enfin le discours des pauvres musulmans commence à prendre le large. En tant que représentante de Riposte Laïque, je n’y croyais plus. Je pensais que les français avaient totalement jeter l’éponge et qu’ils étaient soumis à ce pitoyable discours du politiquement correct.

    Hé, oui, il faut prendre les armes ou notre l’évanouissement de notre civilisation dans la nature ne tardera pas. Pour la bonne raison que les musulmans et les islamistes travaillent depuis 50 ans à notre destruction. Ils veulent transformer l’Europe en une suite de territoires islamistes où Londres et Paris seront les premiers Kalifas. Vous imaginez vos vies de républicains soumis aux lois de la charia? Vous pensez aux enfants obligés d’être convertis musulmans pour entrer à l’école? Vous pensez à l’histoire de la civilisation judéo-chrétienne complètement revisitée par les imams de Damas?

    Pour ma part, il n’en est pas question, même pas en rêve. C’est pour cette raison que je suis heureuse de constater que les derniers attentats ont commencé à faire réagir les français dans le bon sens. Le danger du multiculturalisme, l’antiracisme et le combat pour les droits de l’homme qui ne sont que des armes politiques pour accorder du crédit au grand remplacement de la population française de souche par les musulmans venus d’Afrique et d’Orient. Même la volonté imbécile d’une réaction où il n’y aura pas d’amalgame entre l’islam et les islamiste est un leurre. Les musulmans sur Lille réagissent déjà avec colère parce que les terroristes ont été tués. Les musulmans peuvent faire et avoir des réactions racistes et communautaristes mais pas les français et encore moins de juifs.

    Je souhaite vraiment que ces événements récents puissent détruire radicalement le discours politiquement correct qui nous enchaîne depuis plusieurs décennies et qui porte une forme de responsabilité aux événements d’aujourd’hui. Il n’y aurait donc que la guerre pour nous faire réfléchir. C’est bien triste.

  4. Comment s’étonner de voir ce carnage en pleine rédaction d’un journal satirique comme Charlie-Hebdo quand on a des musulmans dans notre pays qui suivent à la lettre les recommandations du Coran qui sont manifestement incompatibles avec la démocratie ? c’est toute la question, mais le Gouvernement “fait l’autruche” en regardant ce qui se passe au Mali et en Centrafrique alors que les terroristes sont chez nous, dans nos banlieues, font du trafic de drogue et nous menacent avec des armes lourdes ! de surcroît, lorsque nos journalistes se font assassiner, le Gouvernement organise une marche de rassemblement des Français dans laquelle comment expliquer que les musulmans soient invités tandis que les français de souche sont exclus ? j’ai l’impression qu’on marche sur la tête, parce que même si on n’a pas de sympathie pour le Front national, comment peut-on parler de rassemblement des Français en excluant 25% des électeurs qui votent pour ce parti ? c’est une aberration, une faute lourde et une grossière manipulation de l’opinion dont les socialistes ont le secret pour nous faire avaler la pilule du “grand remplacement” de la population de souche européenne par des Arabes et on doit s’interroger sur les motivations de cette politique !

  5. Des millions de morts à travers le monde au nom d’une religion. Appelons un chat un chat. Les musulmans vivent un enfer depuis des années. Ils s’entretuent à coup de bombes, d’attentats, de meurtres fraticides. Ils sont les premières victimes de leur religion. Comment combattre une telle idéologie ? Réfléchissez bien. Mais pas trop… car après il faudra passer à l’action et il sera peut être trop tard.

  6. oui c vraient pitoyable avoir en notre comunauter des assasnsje pense que la seul solution c de retablire la peine de mort ilya que c justice la qui pourraiq changer la donne et en place public pour que les mentaliter changeilya pas de place pour c chien c sale connard de merde

  7. Bonjour, oui il faut gagner cette guerre qui ne dit pas son nom, mais encore faut il en avoir non seulement les “moyens” mais il est indispensable que ces “moyens” soient conduits par une “volonté” d’aller “au bout” comme à la fin; ce qui n’est vraiment pas le cas aujourd’hui.
    Nous avons besoin d’un “chef de guerre” pas de beaux parleurs et encore moins de “bonimenteurs” et surtout pas d’un chef suprême des armées plus occupé a tremper sa trique comme à être réélu en 2017, cela aussi c’est clair, net, précis et concis.
    Israël rempart de nôtre Occident est toujours là et pourtant la “barbarie” est également là sous nos yeux, cyniquement j’écris:” chacun son tour”, et pourtant dans cette situation il y a deux sortes d’humains, ceux qui regardent la réalité en face, et ceux qui sont les voyeurs du petit bout de la lorgnette en continuant à “enfumer” le peuple Français en nous disant que la croissance va repartir et que le chômage va baisser.
    Il y a quelques années, une publicité nous vantais la Hollande comme l’autre pays du “fromage”, aujourd’hui nous constatons que non seulement Hollande de son prénom François (comme Mitterrand) est l’autre pays du chômage mais qu’il est aussi le roi des “menteurs”. Après avoir engagé nos troupes sur trois théâtres d’opérations et constatant qu’il ne peut plus rien engager contre la “source” du problème, c’est à vous internautes de vous faire une opinion.
    Cordialement. poid lourd.

  8. Le pire dans tout ça c’est que ce gouvernement ne sait faire que des grands discours, et il est incapable de protéger la France, ah si ! bla… bla… bla… ça y sait faire

  9. Constantine, tout à fait d’accord avec vous mais à mon humble avis, la guerre est véritablement déclarée de la manière suivante :
    Comme en Algérie, déclenchement de plusieurs attaques sur le territoire Français et pourquoi pas, Européen.
    A nous de nous mobiliser en vue de contrer moralement et pourquoi pas physiquement, cette horde qui a pour seul attribut “La Lâcheté”.
    Quelques soit notre appartenance politique, philosophique et religieuse, pour sauver la France et nos valeurs actuelles, avant qu’il ne soit trop tard, regroupons-nous.

  10. Bonjour.
    “Quand la guerre est là il faut la gagner!”. Gagner contre qui ou contre quoi? Nous ne sommes pas devant une armée constituée,il s’agit de monsieur tout-le-monde,aujourd’hui il vous embrasse,demain il vous plante un couteau dans le dos “ils se présentent comme des brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs”.On peut résister à un appal au meurtre d’un homme, fut-il président de la république. Résister à l’appel d’Allah et de Mahomet lorsqu’on est musulmans convaincus et que le paradis et les vièrges à la peau blanche et aux noirs sont au bout de la mort en martyr (sourate 44, verset 54),il y en a qui se laissent tenter. Et de surcroît comme vous le dites “nous n’avons pas voulu voir cette guerre”. Quels sont les interêts pour nous à supporter qu’on porte atteinte à nos us et coutumes, notre manière de boire,de manger,de parler, d’écrire et de dessiner,il y a des pays judéo-chrétiens qui ne parlent plus à l’école de la Shoa, pour ne pas choquer les petits musulmans, parce qu’ils n’y croient pas, c’est une invention des Juifs. Nous cédons devant l’islam, on nous impose ce qui est contraire à notre façon de vivre. Les Juifs sont en Europe et en France depuis très, très longtemps, ils ont été maltraités et pourtant, et en obéissance au prophète Jérémie et alors qu’ils sont en déportation à Babylone (chapitre 29, verset 7), les Juifs prient pour le pays, la ville où ils vivent,car leur boheur dépénd de celui du pays ou la ville où ils vivent. Voici(pour ce qui ne savent pas)de quelle manière les Juifs prient :”Que la France vive heureuse et prospère,qu’elle soit forte et grande par l’union et la concorde,qu’elle jouisse d’une paix durable et conserve son esprit de noblesse parmi les nations”.
    Alors que d’autres niquent la France impunément, en profitant de ses avantages sociaux, ils ne veulent pas l’arbre de Noël mais encaissent la prime, l’argent n’a pas d’odeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.